Test du Dell Inspiron 14 7490 : s’inspirer du meilleur

Comme un air de XPS

Le Dell Inspiron 7490 (14) est un PC Portable sorti en 2019. Il a la particularité d'intégrer un alliage de magnésium qui lui permet de réduire son poids et son épaisseur. Il est équipé d'un CPU Intel de 10e génération épaulé par 8 Go de RAM et d'une connectivité complète (USB, USB C, HDMI, Jack, SD).

 

Introduction

La gamme Inspiron de Dell se veut être un peu plus en ligne avec le haut de gamme cette année, tout en étant plus accessible que les XPS. Le Dell Inspiron 14 7490 en est le meilleur représentant, mais est-il un bon ordinateur portable ? Réponse dans notre test complet.

Fiche technique

Modèle Dell Inspiron 7490 (14)
Système d'exploitation (OS) Microsoft Windows 10
Puce Graphique (GPU) Intel UHD
Mémoire vive 8 Go
Mémoire interne 256 Go, 512 Go, 1 To
Définition 1920 x 1080 pixels
Taille de l'écran 14 pouces
Capacité de la batterie 52000 mAh
Batterie amovible Non
Écran tactile Non
Compatibilité 4G Non
Compatibilité 5G Non
Dimensions 319.8 x x 18mm
Fiche produit

Nous testons ici le modèle équipé du Intel Core i7-10510U avec 16 Go de RAM. Il nous a été prêté par la marque.

Design

Le Dell Inspiron s’éloigne quelque peu de la formule assez classique du constructeur. Ici, la star principale reste l’écran de 14 pouces, intégré dans un format qui n’est pas nécessairement très éloigné d’un 13 pouces classique. Un peu plus allongé, il reste tout de même dans un format qui est rassurant car prévisible, avec ses propres petits twists.

Le premier twist est le fait de l’avoir directement dans les mains. Le Dell Inspiron 7490 est léger, très léger. Si sur la balance, son poids ne paraît pas si éloigné de ses concurrents (1,1kg), la sensation qu’il offre est vraiment frappante. Léger, mais pas forcément chétif : sa construction frappe comme étant détaillée, malgré le fait que son corps soit fait principalement d’un alliage de métal peu qualitatif et non de matériaux nobles comme les Dell XPS.

La coque générale du Inspiron 7490 peut tout de même jouer avec ses grands frères dans la cour de récré puisqu’elle suit les mêmes codes : gris à l’extérieur, blanc à l’intérieur, elle se confondra facilement dans la marée d’ordinateurs portables faits « par les boss, pour les boss ». Il faut s’habiller pour le travail que l’on veut avoir paraît-il : cet ordinateur suit la même logique, et le fait bien. Il m’a presque donné un CDI en tant que trader junior.

Au delà, on notera à son dos de grands patins pour surélever l’ensemble et permettre à sa grande grille d’aération un minimum de place pour respirer. Cette même grille s’ouvre également dans la charnière, garantissant une connexion certaine à une source d’oxygène plus fraîche alentour. Les grilles haut-parleurs sont également au dos de l’appareil, situées en bas à droite et gauche respectivement du patin avant.

Les ventilations sont multiples

Il est important de remarquer que la gamme « Inspiron » s’affiche très largement au dos de la machine, en toutes lettres et gravée à même la coque. Pour les besoins explicités plus tôt, n’oubliez donc pas de glisser votre ordinateur portable face cachée dans votre sac lorsque les yeux de vos supérieurs sont fixés sur vous, pour ne pas rompre l’illusion que vous avez savamment orchestré.

Clavier

Dell a rarement déçu pour ses claviers, mais certains peuvent trouver les fines touches de ses modèles plus haut de gamme relativement inconfortables. Ici, le Dell Inspiron 14 7490 récupère un clavier très complet aux touches bien espacées, grâce à son format légèrement plus allongé.

Les touches elles-mêmes sont rétroéclairées (en blanc) et surtout très agréables à utiliser. Leur course est relativement grande pour un clavier chicklet, et leur retour rebondissant donne un retour haptique très agréable. C’est un très bon clavier pour quiconque doit écrire de nombreux documents, ce qui est la cible principale de l’ordinateur sans nul doute.

Touchpad

C’est peut-être le point sur lequel Dell a fait quelques économies. S’il est bien propulsé par les drivers Windows Precision, le pavé tactile de cet Inspiron 7490 est loin d’être aussi satisfaisant que les autres modèles de la marque.

Le plastique, c’est pas fantastique

Pour cause : il n’est pas en verre, mais en plastique. Un plastique qui glisse relativement bien sous le doigt et n’est pas tout à fait dérangeant… mais un plastique tout de même. On aurait au moins apprécié une diagonale plus large, mais la solution ici est bonne en elle-même.

Connectiques

Le Dell Inspiron 14 7490 est tout de même bien équipé. On compte sur sa tranche gauche un port USB C Thunderbolt 3, un port HDMI plein format et un lecteur de cartes micro SD. Sur la tranche droite, c’est deux ports USB A 3.1 Gen 1 et un combo jack qui se rajoutent à tout cela.

Alors certes, ce n’est pas la configuration la plus folle, mais pour un ordinateur portable de cet acabit, cet Inspiron offre de nombreux ports qui ont tendance à disparaître sur ses concurrents. C’est un excellent point pour lui, donc.

Écran

Le Dell Inspiron 14 7490 s’équipe d’une dalle IPS LCD de 14 pouces au ratio 16:9. Celle-ci est bien intégrée dans un format 13 pouces grâce au fait que les bordures ont été très amoindries. Elles restent visibles bien sûr, mais ce n’est pas un problème en soi.

Les bordures restent discrètes

Cette dalle est bien compatible HDR, et Dell promet une couverture à 100 % de l’espace de couleurs sRGB en prime d’une luminosité à 300 cd/m². Dans les faits, nos mesures réalisées avec le logiciel CalMAN nous donne une luminosité maximale à 223 cd/m², même si l’espace de couleurs sRGB est bien couvert à 103% précisément, pour 69 % de l’espace de couleurs DCI-P3. Son contraste est quant à lui mesurer à 1659:1, ce qui est plutôt bon.

Tout n’est cependant pas dit sur cet écran. Avec sa température de couleurs moyenne à 5870K, ses blancs tirent définitivement sur l’orange, et son delta E moyen mesuré à 8,91 prouve qu’il est en peine d’afficher les couleurs réels. S’il s’en tire correctement sur les bleus, on ne peut pas dire autant des tons rouge et encore pire sur le vert.

Dans l’absolu cependant… ce n’est pas une si mauvaise dalle. Elle reste lumineuse et offre de belles performances pour regarder des films en toute tranquillité. Reste que ceux travaillant dans l’image ne devrait absolument pas faire confiance au Dell Inspiron 7490, et que ce constat est décevant compte tenu du prix auquel l’appareil reste vendu.

Logiciel

Windows 10 est… Windows 10. Vous connaissez déjà le système d’exploitation par cœur et n’allons donc pas vous faire nécessairement le tour du propriétaire.

Nous pouvons par contre vous dire que Dell Inspiron intègre le Support Assist, ce logiciel qui permet de récupérer facilement et simplement les mises à jour importantes pour votre ordinateur. Il peut également servir à profiter d’optimisations automatiques de l’ordinateur, qui viendront vérifier vos pilotes, analyser le matériel et ses performances, nettoyer les fichiers et optimiser le réseau. Mobile Connect est également de la partie et vous permet de retrouver un lien profond entre votre smartphone et votre ordinateur, vous permettant de tout gérer à partir de votre ordinateur et récupérer vos fichiers simplement.

Voilà deux bons points de l’expérience Dell qui sont contrebalancés par un autre aspect sur cet Inspiron 7490 : le nombre de logiciels préinstallés. Mention spéciale à McAfee, l’antivirus star des configurations modestes qui est un nid à pop-up agaçants, mais d’autres services comme MaxxAudio ou applications comme de nombreux jeux sont également présents par défaut. Les désinstaller est tout à fait possible mais fastidieux, et force l’utilisateur à prendre 30 minutes avant de profiter pleinement de son PC.

Windows Hello

Le Dell Inspiron ne dispose pas par défaut d’options pour Windows Hello. Un lecteur d’empreintes peut être intégré au bouton d’alimentation en option, mais notre modèle de test n’en est pas pourvu.

Performances

Nous testons ici la version disposant d’un Intel Core i7-10510U avec 16 Go de RAM. Elle profite également d’un GPU dédié, le Nvidia GeForce MX250, qui n’est hélas prévu qu’avec 2 Go de mémoire vidéo et va donc puiser également dans la RAM classique (jusqu’à 8 Go) pour son fonctionnement.

Sur CineBench R20, cette configuration nous offre un score de 1 251 points, ce qui équivaut à un Intel Core i5-3550 de bureau et est plus ou moins attendu pour cette puce.

La puce GeForce MX250 sera particulièrement utile pour réaliser de petits travaux de conception en mobilité, sur la photo ou la vidéo notamment. Elle suffit après tout à réaliser un montage en 1080p à 30 FPS sans trop souffrir de ralentissements, même si la version à 4 Go de RAM aurait été un plus.

Résultats de CrystalDiskMark

Concernant la vitesse du stockage M.2 PCIe NVMe, testée grâce à CrystalDiskMark, on rentre tout à fait dans les taux de lecture/écriture attendus pour cette catégorie. C’est du très bon.

Pour les jeux, mieux vaudra s’attendre à faire des petites parties pour le fun mais pas grimper au classement de ses jeux compétitifs favoris. À titre d’exemple, Fortnite et Overwatch tournent, mais avec quelques concessions.

Sur Fortnite tout d’abord, ne suivez vraiment pas la configuration automatique : vous serez non seulement bloqués en 30 FPS, mais les chutes de framerate sont bien trop importantes. En suivant la configuration automatique de Nvidia, bien plus fiable, on tombe sur un jeu aux graphismes moyens mais appréciables et un jeu tournant à 60 FPS… la majeure partie du temps. Sur les zones plus travaillées graphiquement ou les combats bourrés d’explosions, le framerate peut tomber à 45 voire 30 FPS. S’il ne reste pas très longtemps dans cet état, la précision manquera pour les plus exigeants.

Overwatch, qui est un peu mieux optimisé, tourne de manière très stable à 60 FPS en bonne qualité, avec quelques rares chutes à 52 FPS qui ne sont pas aussi pénalisantes.

Réglages optimisés sur Overwatch

Reste une chose importante : la chauffe de l’ordinateur. Au moindre jeu lancé, les ventilateurs s’activent à pleine force et sont plus qu’audibles. Nous y sommes habitué et ce n’est pas une gêne en soi, mais la zone de chauffe est située… sur les touches ZQSD, fondamentales pour le jeu PC. Les touches deviennent ainsi vites inconfortables et mieux vaudra avoir un clavier externe à brancher.

Sorti de cet exercice le poussant dans ses derniers retranchements, l’ordinateur refroidit très vite et ses ventilateurs sont extrêmement discrets. La leçon à tirer est donc bien qu’il faudra plutôt favoriser la bureautique, mais qu’un peu de gaming sur le pouce est possible.

Côté réseaux sans fil, le Dell Inspiron 7490 profite de la compatibilité avec le Wi-Fi 6, la nouvelle génération de réseau, et le Bluetooth 5.0.

Webcam

Le Dell Inspiron 7490 intègre une « caméra HD 720p ». On connaît la chanson : c’est probablement ici un capteur de 0,3 mégapixel, suffisant pour la visioconférence sans plus.

Dans l’absolu, on appréciera le fait que les couleurs sont à peu près bonnes et pas brûlées. La qualité n’est cependant pas au rendez-vous, comme toujours sur cette catégorie de produit. On ne lui en tiendra pas rigueur ceci étant, puisque personne ne fait cet effort de nos jours.

Son

Outre sa prise combo jack, le PC portable intègre également deux haut-parleurs. Ces derniers sont situés en dessous de l’appareil, à gauche et à droite, et pourront donc potentiellement être bouchés si vous posez votre ordinateur sur une surface non-plane (type couette de votre lit à titre d’exemple).

Pas le meilleur placement possible

Ces derniers offrent un son… suffisant. Le manque de basse est habituel sur ces configurations, mais le son ici est très clair et en manque de précision. Il semble quelque peu faible dans son exécution, quand bien même le volume maximal est assez élevé.

Autonomie

Le Dell Inspiron 7490 s’équipe d’une batterie 4 cellules de 45 Wh. Grâce aux puces Intel Core de 10e génération, Dell s’est targué à l’annonce d’une autonomie pouvant allant jusqu’à 21 heures d’usage en lecture vidéo avec une batterie de 52 Wh.

Dans les faits, avec un rétroéclairage au niveau moyen et sur une utilisation plus bureautique et donc variée, on tombe surtout sur du 10 à 12 heures d’autonomie selon la journée. En soi, c’est déjà excellent pour un ultrabook et garantit une solide journée de travail complète sans avoir à recharger l’appareil au milieu.

Autre point positif pour la machine : sa veille consomme vraiment très peu de batterie. Aussi, vous pourrez vraiment le laisser dans un coin avec une batterie quasi pleine et le reprendre quelques jours plus tard sans avoir subi trop de déperdition.

Le bloc de charge, naturellement fourni, est à 65W en USB type C et utilise le standard Power Delivery.

Galerie photo

Prix et date de sortie

Le Dell Inspiron 14 7490 est d’ores et déjà disponible en France. Sa première configuration est vendue à partir de 999 euros, quand notre configuration de test se trouve aux alentours de 1300 euros.

Le verdict du Dell Inspiron 7490

design
8
En reprenant les codes des XPS, le Dell Inspiron offre un design superbe dont les sacrifices qu'il fait sont cohérents... même si certains de ses compétiteurs n'ont pas à utiliser du plastique pour arriver à ce tarif. Reste qu'il est léger et très transportable.
écran
5
Grande dalle, certes, mais dommage que ses couleurs soient si fausses et que son écran tire vers le bleu. Couvrir l'espace sRGB à 100% ne suffit pas à faire un bon écran. Reste qu'il est confortable pour un usage bureautique.
logiciel
7
Windows 10 est Windows 10, mais dommage de retrouver autant de logiciels publicitaires préinstallés. Du même temps cependant, les logiciels Dell sont bien pensés et vraiment utiles.
performances
8
L'Intel Core i7 10e gen se comporte très bien, et la GeForce MX250 offre un petit coup de boost sur le travail graphique plus intensif. Dommage qu'il ne s'agisse que de la version 2 Go, et que l'écran soit un frein à ce dernier usage. La chauffe est très bien gérée.
autonomie
9
Entre 10 et 12 heures, on tient là un ultrabook très léger qui saura tenir la distance sur une journée complète de travail. L'utilisation du Power Delivery et d'une prise USB type C est un grand plus qui plus est.
Note finale du test
7 /10
Le Dell Inspiron 7490 part dans la bonne direction. Alors qu'il reprend le design général des XPS tout en restant un poids plume avec un gigantesque écran et une configuration multimédia puissante, il apparaît comme extrêmement séduisant.

Son plus grand problème... est son écran. Mal calibrée, la dalle fait que les créateurs photo ou vidéo ne pourront pas profiter de sa configuration, et le prix qu'il demande reste élevé pour un usage de fait limité à la bureautique.

Reste qu'il fait un pas dans la bonne direction. Ne lui manque qu'une dalle plus correcte pour vraiment débloquer son potentiel, mais en l'état, c'est un ordinateur intéressant qui manque d'équilibre.
Points positifs
  • Léger et portable
  • Design soigné
  • Bonne autonomie
  • Puissant malgré tout
Points négatifs
  • Écran mal calibré
  • GeForce MX250 à 2 Go

Les derniers articles