Test du Dell XPS 17 9700 : le PC maous costaud qui n’a pas froid aux yeux

PC portables • 2020

Le Dell XPS 17 est équipé comme son petit frère (Dell XPS 15) de processeurs Intel de 10ème génération, et bénéficie en plus pour la meilleure configuration du GPU GeForce RTX 2060. Il est épaulé par 8, 16, 32 ou 64 Go et jusqu'à 2 To de stockage. Son écran borderless de 17 pouces en 16:10 se déclinent sous deux résolutions : FHD+ ou 4K UHD.

 

Introduction

Dell décline sa nouvelle gamme XPS avec une plus grande taille : 17 pouces. Un PC portable qui se veut performant et autonome.

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Cette année est l’année du renouveau chez Dell qui a complètement revu sa gamme XPS. Nous avons déjà testé le Dell XPS 13 et le Dell XPS 15 qui nous avaient tous les deux séduits, notamment par de bonnes idées de design, et un écran de grande qualité. Voyons désormais si le Dell XPS 17 s’élève au niveau de ses cousins.

Fiche technique du Dell XPS 17 2020

Modèle Dell XPS 17 9700
Taille de l'écran 17 pouces
Définition 3840 x 2160 pixels
Technologie d'affichage LCD
Écran tactile Oui
Processeur (CPU) Intel Core i9-10885H
Puce Graphique (GPU) NVIDIA GeForce RTX 2060
Mémoire vive (RAM) 8 Go, 16 Go, 32 Go, 64 Go
Mémoire interne 2000 Go
Norme Wi-Fi Wi-Fi 6 (ax)
Version du Bluetooth 5.0
Système d'exploitation (OS) Microsoft Windows 10
Dimensions 374.45 x 19.5 x
Poids 2510 grammes
Fiche produit

Ce PC a été prêté par Dell dans le cadre de ce test.

Un ultraportable qui a bu trop de soupe

Toute la nouvelle gamme de Dell partage les mêmes codes de design, les mêmes lignes et les mêmes fonctions. On a vraiment l’impression de voir une même machine être proposée en trois tailles : 13, 15 ou 17 pouces.

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

On retrouve donc ce qui nous avait déjà plus sur les deux machines précédentes. D’abord cet écran au format 16:10 très bien intégré avec des bordures particulièrement fines, mais aussi cette nouvelle base toujours en fibre de carbone avec un large touchpad et un clavier entouré par les haut-parleurs.

En revanche, avec cette version 17 pouces, Dell pousse son design ultraportable dans ses limites. Ce grand châssis en métal et cette dalle de verre géante, pour un PC portable, ont forcément un impact sur la balance. On se retrouve face à une machine de 2,51 kg avec de grandes dimensions : 374,45 x 248,05 x 19,5 mm.

C’est tout le compromis que Dell propose avec ce PC, vous avez le confort d’une vraie station de travail, mais aussi son encombrement.

Clavier réussi et touchpad

La taille de la machine ne se reflète pas vraiment avec son clavier. On retrouve en fait le même clavier que le XPS 15, perdu au milieu d’une très grande base. Cela donne des repose-poignets particulièrement grands, qui ont le mérite d’être confortables, mais on aurait quand même aimé voir Dell profiter un peu plus de l’espace pour le clavier. Par exemple, il est un ubuesque que les touches fléchées du clavier ne profitent pas toutes d’une taille standard.

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Pour le reste, nous allons répéter nos compliments du test du XPS 15, le clavier propose une bonne course avec suffisamment d’espace entre les touches pour rendre la frappe agréable.

Contrairement au clavier, le touchpad a gagné en taille avec le passage à l’écran 17 pouces. On a une surface de verre similaire à ce que Apple peut proposer avec ses MacBook et qui permet de se passer facilement d’une souris externe pour les taches les plus communes. L’expérience offerte est bonne, et nous n’avons pas rencontré pendant notre test de faux positifs, ou glissement fantôme lorsque l’on passe le doigt au-dessus du pavé tactile sans le toucher.

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Connectique : il y avait la place pour mieux faire

Thunderbolt, Thunderbolt, Thunderbolt. C’est sans doute ce que Dell s’est dit en choisissant la connectique de son XPS 17. Le PC propose pas moins de 4 ports USB-C Thunderbolt 3, deux à gauche et deux à droite.

À cela s’ajoute un lecteur de carte SD, particulièrement pratique pour les créateurs de contenu photo ou vidéo, et un port jack 3,5 mm.

Avec un châssis à ce point imposant, il est dommage que Dell n’ait pas saisi l’opportunité de proposer un port HDMI ou des ports USB-A classiques. Heureusement, la marque offre tout de même un adaptateur permettant de récupérer un port USB-A et un port HDMI.

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

L’écran LCD qui touchait l’OLED du doigt

Sans être directement un fabricant, Dell est l’une des meilleures marques du marché quand il s’agit de sélectionner les meilleurs affichages. Ici, on a un écran LCD Sharp SHP14D7 de 17 pouces avec une définition de 3840 x 2400 pixels, c’est-à-dire légèrement supérieur au 4K UHD en hauteur, pour passer à un format 16:10.

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Là où certains concurrents proposent de l’OLED sur certaines configurations, Dell continue de proposer du LCD, mais quel écran ! Avec un excellent taux de contraste de 1885:1 et de très belles couleurs vives, avec une luminosité maximale de 524 cd/m², on aurait presque l’impression d’être face à un OLED.

L’écran affiche sans sourciller 108,44 % du spectre DCI-P3 (161,7 % du sRGB) avec une bonne fidélité, puisqu’on mesure un deltaE de 2,78 en moyenne (une valeur inférieure à 3 est considérée comme imperceptible à l’oeil nu). La température moyenne de 6693K est un peu plus froide qu’attendu (6500K est la température idéale recherchée), mais rien de trop dramatique.

Windows 10 et la suite Dell

Sur son PC haut de gamme, Dell nous offre une version de Windows 10 sans bloatwares. Les seuls logiciels ajoutés sont ceux du fabricant qui permet d’aller plus loin dans la gestion de la machine. On peut mentionner par exemple Dell PremierColor qui permet de régler très finement l’affichage de l’écran pour encore mieux en calibrer les couleurs. Il n’y a rien à redire sur la partie logicielle ici, et on est soulagé de voir Dell abandonner l’intégration de logiciels en version d’essai sur cette gamme de prix.

La caméra n’est pas un point fort

Pour minimiser les bordures autour de l’écran, mais ne pas mal placer sa caméra, Dell a choisi de miniaturiser le plus possible la webcam de son XPS. On peut tout de même apprécier l’effort d’intégrer une caméra infrarouge complète compatible Windows Hello pour la reconnaissance de visage.

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Malheureusement, la miniaturisation a aussi ses défauts : la qualité du capteur n’est pas au rendez-vous.

Dans une pièce pourtant assez bien éclairée, l’image obtenue est de basse qualité avec un bruit clairement apparent. La caméra offre le strict minimum pour de la visioconférence, mais on espère que les fabricants feront plus d’efforts sur ce point à l’avenir.

Intel 10e génération et Nvidia GeForce RTX

La configuration testée

Avec un PC de cette taille, Dell a une place de choix pour intégrer des composants performants. On retrouve un Intel Core i7-10875H de 10e génération cadencée jusqu’à 5,1 GHz, tout de même, avec 16 Go de RAM et une puce graphique GeForce RTX 2060 Max-Q. Si la 11e génération de processeurs Intel est déjà proposée pour les ultraportables, ce n’est pas le cas des PC performants qui utilisent des processeurs avec un TDP plus élevé de 45W. C’est donc bien la dernière génération en date qui équipe notre Dell XPS 17, avec un processeur malheureusement gravé en 14 nm.

Le stockage est assuré par un SSD de 1 To signé SK hynix.

Performance en bureautique et usage web

Au quotidien, la machine affiche des performances exemplaires dans les tâches les plus simples comme la navigation sur le web, ou le streaming de vidéo. C’est toujours rassurant, bien que tout à fait attendu à ce niveau de puissance et de prix. Sur le test Cinebench R20, la machine obtient un score de 3265 points.

Avec ce score, le Dell XPS 17 bat notre XPS 15 2020 (2851 points), mais ne parvient pas à rattraper le TUF Gaming A15, équipé d’un processeur AMD Ryzen 7 4800H avec 3482 points. Les processeurs Intel sont toujours très puissants, mais AMD a démontré que la marque pouvait proposer mieux pour moins cher et en consommant moins.

Les performances du SSD

Les performances du SSD // Source : Frandroid

Le SSD se montre assez performant avec un débit de lecture qui peut monter à plus de 3 Go/s pour du séquentiel, et jusqu’à 1,5 Go/s en écriture séquentielle.

Une vraie machine de jeu

Avec une GeFore RTX 2060 Max-Q, le Dell XPS 17 est parfaitement capable de jeux 3D assez gourmands. On obtient ainsi un score de 2667 points sur le test 3D Mark Time Spy Extreme qui pousse les PC dans leurs retranchements.

Toute la nuance, comme souvent, se cache dans les paramètres graphiques et ici en particulier dans la définition utilisée pour le calcul. Avec un écran 4K, il faudrait au PC une RTX 3080, qui n’existe pas pour les PC portables, pour pouvoir réellement et confortablement faire tourner les jeux en définition native. Toutefois, en réglant la définition sur un simple Full HD upscalé, il est dès lors possible d’obtenir une bonne expérience de jeu.

Gears 5 est un bon exemple, un simple passage de la 4K au Full HD permet d’atteindre une moyenne de 49,6 FPS avec les détails toujours réglés sur « Ultra ». Sur Fornite nous avons également été capables de faire tourner le jeu à 70 images par seconde en jouant sur la définition calculée. Le jeu propose depuis peu d’utiliser la technologie DLSS de Nvidia, mais dans notre cas, nous n’avons pas pu l’utiliser. Après avoir réglé l’option sur DLSS Performance, l’affichage du jeu tombait à seulement 10 images par seconde. Difficile d’identifier l’origine du problème.

Un système de refroidissement à bout de souffle

Nous avions déjà identifié un problème avec le circuit de refroidissement du Dell XPS 15, et force est de constater que le problème se répète avec ce modèle 17 pouces. Si l’on met de côté le souci de DLSS, nous n’avons pas rencontré de diminution trop forte des performances à cause de la montée en température de la machine, le fameux throttling, mais les composants du PC sont beaucoup trop chaud en pleine utilisation.

Nous avons en effet relevé une température maximale de 101 degrés Celsius pour le processeur central, avec une moyenne à 83 degrés pendant nos séries de tests. Cela se fait aussi avec une ventilation particulièrement bruyante, il faudra absolument avoir un casque sur les oreilles si vous souhaitez utiliser la pleine puissance de la machine. Ici, le XPS 17 paye sans aucun doute sa relative finesse si l’on doit le comparer avec d’autres ordinateurs de sa catégorie de puissance, en particulier les PC de jeux. Rares sont en effet les ordinateurs de ce calibre à intégrer des composants aussi puissants.

Autonomie

Le Dell XPS 17 intègre une batterie de 97 Wh, proche de la limite légale pour emporter le PC dans un avion. Dell ne pouvait donc pas raisonnablement emporter une batterie plus volumineuse. En réglant le PC avec la luminosité à 20 % et avec un profil de performance au minimum, nous avons été capables de tenir un peu plus de 6 heures avec beaucoup de navigation sur le web, du streaming de musique et un peu de retouche d’images, avant de tomber à 20 % et d’enclencher le mode d’économie d’énergie. C’est un joli score pour un PC aussi performant, équipé d’une puce graphique dédiée et d’un processeur haut de gamme.

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Le PC est accompagné d’un chargeur USB-C Power Delivery de 130W qui permet de recharger complètement la machine en un peu moins de 2 heures.

Prix et disponibilité du Dell XPS 17 9700

Le Dell XPS 17 est proposé à partir de 2000 euros par la marque pour une configuration avec un écran Full HD et puce graphique Intel et 8 Go de RAM.

La configuration testée ici est commercialisée à 3600 euros.

Le verdict du Dell XPS 17 9700

design
9
Le Dell XPS 17 est une très belle machine. La nouvelle gamme du fabricant est une réussite sur ce point. Même s'il pèse son poids à cause de la taille de son écran, on peut apprécier la finesse des bordures, le confort de frappe du clavier ou encore la taille du pavé tactile intégré. Si l'on peut regretter l'absence de ports HDMI ou USB-A sur une machine aussi imposante, Dell offre toutefois un adaptateur USB-C.
écran
9
Dell sait sélectionner les meilleurs écrans du marché pour ses ordinateurs haut de gamme, et le démontre encore avec ce XPS 17. On a le droit à une belle dalle 4K UHD au format 16:10 couvrant le spectre DCI-P3 et avec des couleurs bien calibrées. Malgré l'utilisation d'un écran LCD, les noirs sont profonds et le niveau de luminosité est très bon.
logiciel
9
Windows 10 en version familiale avec une suite de logiciels développés par Dell pour mieux personnaliser son expérience. On ne trouve rien à redire à cette association, qui se fait sans logiciels publicitaires encombrant.
performances
7
Le processeur Intel Core i7 de 10e génération et la puce graphique RTX 2060 Max-Q font du XPS 17 une machine particulièrement performante, aussi bien pour les applications de création que pour les jeux vidéo. Malheureusement, ces bonnes performances sont limitées par le système de refroidissement de la machine. Nous avons relevé une température maximale très élevée du CPU, à 101 degrés, et la ventilation est très bruyante à plein régime.
autonomie
8
Dell parvient à proposer un bon niveau de performance, tout en offrant une autonomie d'environ 6 heures en usage web et streaming. C'est un bon résultat pour une machine de ce calibre, même si c'est insuffisant pour être parfaitement serein sur une journée de travail.
Note finale du test
7 /10
Avec le Dell XPS 17 9700, la marque a clairement voulu créer la station de travail sans compromis. Son large écran de 17 pouces permet de travailler particulièrement confortablement, et c'est appuyé par l'excellent couple processeur et puce graphique intégrée. Les ingénieurs de la marque ont visiblement voulu corriger les petits défauts des générations précédentes pour créer un tout nouveau design en 2020. Le pari est presque réussi.

Malheureusement, Dell semble avoir quelque peu sous-estimé la dissipation thermique des processeurs Intel, toujours gravés en 14 nm, et le système de refroidissement est bruyant sans parvenir à faire redescendre correctement la température de fonctionnement de la machine. Cela n'a pas un impact direct sur les performances à court terme, mais dépasser les 100 degrés n'est pas habituel pour un processeur mobile, aussi performant soit-il. Ce sera finalement notre plus grand reproche à une très bonne machine par ailleurs.

Pour un prix qui peut dépasser les 3000 euros, on se doit d'être sévère et de ne pas laisser passer un défaut de ce genre. Si c'est un compromis qui vous semble acceptable, alors foncez, le Dell XPS 17 est l'une des plus belles machines que nous ayons testées, mais sinon passez votre chemin. On espère que Dell saura corriger ce problème sur sa prochaine génération, ou peut-être regarder du côté d'AMD pour baisser l'enveloppe thermique.
Points positifs
  • Une belle machine
  • Écran LCD de grande qualité
  • Un PC performant
  • (Wi-Fi 6, Thunderbolt 3, lecteur SD, adaptateur USB-C fourni)
Points négatifs
  • Processeur trop chaud
  • Pas d'USB-A directement sur le PC
  • Bruyant en pleine charge

Les derniers articles