Facebook : Instagram va absorber le service GIPHY pour 400 millions de dollars

 

La célèbre plateforme GIPHY a été rachetée par le géant Facebook. Le service va intégrer les équipes d'Instagram très rapidement.

 

Le logo du service

Le logo du service // Source : GIHPY

Le format GIF a beau avoir été mis au point en 1987, il a connu un tout nouveau succès avec l’émergence des réseaux sociaux et le partage facilité de ces images animées. En quelques années, la plateforme GIPHY est devenue célèbre pour répertorier de nombreux GIF et les proposer en accès rapide sur de nombreuses plateformes : Twitter, Slack, Facebook, iMessages ou encore Discord. Le service a cela de particulier que s’il conserve le principe des GIF, des images animées de quelques secondes qui se répètent, il affiche en réalité bien souvent des vidéos. Le véritable format de fichier GIF est en effet un format très mal optimisé, qui crée rapidement des fichiers très lourds, et peu adapté aux réseaux mobiles utilisés par nos smartphones.

C’est sans doute cet accès à de nombreuses plateformes qui a séduit Facebook. Le géant du web a en effet annoncé le rachat de GIPHY cette semaine, pour une somme inconnue officiellement, mais qui s’élèverait à 400 millions de dollars officieusement, soit la 5e plus grosse acquisition pour le géant depuis sa création. Ce n’est pas la première fois qu’un service de ce type est racheté par un géant du web. Google a fait l’acquisition de Tenor en 2018, un concurrent de GIPHY.

25 % du trafic de GIPHY provient d’Instagram

Facebook a annoncé que GIPHY allait plus précisément rejoindre l’équipe Instagram. Il faut dire que d’après le géant, 50 % du trafic de GIPHY provient des services du groupe, et qu’Instagram représente lui-même 50 % de ce trafic, soit 25 % du trafic total. La fusion des équipes de GIPHY et d’Instagram devrait donc permettre à Facebook d’à la fois sécuriser ce système d’expression populaire sur sa plateforme, mais aussi d’améliorer l’intégration entre les deux services.

Comme toujours avec ce type d’acquisition, GIPHY promet que rien ne changera pour les utilisateurs de son service ou les développeurs qui faisaient appel à ses API. C’est souvent vrai dans un premier temps, mais il arrive toujours un moment où le service évolue pour mieux s’intégrer avec le géant qui l’a racheté. Les utilisateurs de Wunderlist en savent quelque chose.

L’accès à cette plateforme devrait aussi permettre à Facebook d’avoir une meilleure idée de l’utilisation des GIF sur des plateformes auquel le géant n’a pas accès comme iMessages d’Apple. Ces images animées sont un moyen d’expression comme un autre, et le géant devrait pouvoir faire des liens entre les mots clés utilisés pour les recherches, les GIF utilisés et l’utilisateur concerné.

Les derniers articles