Fitbit Charge 4 : le bracelet connecté se concentre maintenant sur les minutes actives

 

Le Fitbit Charge 4, tout juste annoncé, ne change pas beaucoup visuellement du modèle précédent. Il intègre néanmoins un GPS et un capteur SpO2 pour se concentrer sur les minutes actives plutôt que sur le nombre de pas, et c'est beaucoup plus intelligent.

Fitbit Charge 4

Déjà aperçu au travers de quelques rumeurs, le Fitbit Charge 4 est désormais officiel. Le célèbre bracelet d’activité ne change pas vraiment de look, mais intègre quelques nouveautés intéressantes. C’est notamment le premier tracker de la marque américaine à disposer d’un GPS intégré afin d’effectuer un meilleur suivi des sessions d’entrainement en extérieur. Il faut avouer qu’en plein confinement, ce n’est pas le meilleur atout marketing, mais il ne fait aucun doute que cela pourra se montrer utile à certains dès lors que les sorties seront à nouveau autorisées.

Les minutes actives plutôt que les pas

Compter son nombre de pas pour se motiver à faire de l’exercice, c’est bien, mais pour ceux qui pratiquent réellement de l’exercice avec un objectif de performance, cet indicateur est loin d’être pertinent. Après tout, faire le tour de son pâté de maisons en marchant ou en courant ne nécessite pas autant d’énergie.

Ainsi, comme c’est le cas sur certaines applications déjà, comme Google Fit par exemple, le Fitbit Charge 4 suit avec attention toutes les activités faisant augmenter le rythme cardiaque de l’utilisateur, avec pour objectif les 150 minutes par semaines conseillées par l’Organisation mondiale de la Santé. Cela permet également, pour ceux qui souhaitent perdre du poids, d’avoir une meilleure vision des zones d’élimination des graisses et zones cardio afin de parfaitement moduler leurs exercices.

Fitbit Charge 4 au poignet d'un cycliste

Sommeil et oxygène dans le sang

En plus du GPS, le Fitbit Charge 4 gagne la fonction de suivi du sommeil que l’on trouve sur les montres de la marque et que l’on avait plutôt apprécié lors de notre test de la Versa 2. L’application génère ainsi un « score de sommeil » qui est affiché directement sur l’écran du bracelet connecté au réveil.

Enfin, on retrouve également dans le petit boitier un capteur SpO2 qui estime les variations du taux de saturation en oxygène dans le sang. Cela permet, comme sur le Honor Band 5 par exemple de repérer les cas d’apnée du sommeil et autres troubles respiratoires.

Paiement sans contact et Spotify

À cela s’ajoutent encore d’autres nouveautés comme la gestion de Spotify directement au poignet (rappelons que malgré la compatibilité avec Google Fit et Apple Health, c’est ici un système d’exploitation propriétaire qui anime l’objet, ce qui limite son nombre d’applications compatibles), ainsi que le paiement sans contact.

Fitbit Charge 4 paiement

Pour l’heure, les banques compatibles sont néanmoins limitées puisqu’en France on ne retrouve que Boursorama, le Crédit Mutuel, Boon, Revolut, Fortuneo, Mac, PCS et TransferWise.

L’autonomie quant à elle est annoncée à 7 jours, ou 5 heures avec le GPS actif en continu.

Au même prix que le Charge 3

Le Fitbit Charge 4 sera disponible le 15 avril au prix de 149,95 euros, soit le même prix que le Charge 3 à l’heure actuelle, ou 169,95 euros avec le bracelet tissé en édition spéciale. Le bracelet est en outre compatible avec les accessoires de la génération précédente.

Pour les plus impatients, les précommandes ouvrent dès aujourd’hui.

Les derniers articles