Ford F-150 Lightning officialisé : ce puissant pick-up électrique s’attaque au Tesla Cybertruck

 

Ford a officialisé son tout premier pick-up électrique, le Ford F-150 Lightning, qui viendra directement concurrencer le Cybertruck de Tesla. La lutte s’annonce intense.

En officialisant son Cybertruck électrique en novembre 2019, Tesla semblait prendre une petite longueur d’avance face à la future concurrence intéressée par ce type de véhicule branché. Et comment ne pas l’être, au regard de l’immense succès que jouissent les pick-up aux États-Unis.

C’est simple : outre-Atlantique, le Ford F-150 est le véhicule le plus vendu du pays. La tentation de basculer vers l’électrique tout en conservant la philosophie principale d’un pick-up était donc grande. C’est pourquoi le constructeur américain se positionne désormais dessus, tout comme l’a d’ailleurs fait General Motors avec son GMC Hummer.

Pas de folie stylistique

Ford F-150 Lightning. C’est le nom du tout nouveau, et surtout du premier pick-up électrique de Ford. Comme vous pouvez le constater, ce véhicule joue la carte du conservatisme avec un look relativement classique. L’idée est donc ici de rassurer les consommateurs avec un style connu et reconnu, bien que la signature lumineuse avant quelque peu futuriste n’est pas pour nous déplaire.

Rentrons de suite dans le vif du sujet avec les chiffres relatifs à la puissance et à l’autonomie. Au total, ce Ford F-150 Lightning aura le droit à deux options de batterie : l’une apportera une autonomie de 370 kilomètres, l’autre de 482 kilomètres. Côté performances, ce pick-up sera en mesure d’abattre le 0 à 100 km/h en l’espace de 4 secondes.

Pour ce faire, il profite d’une puissance de 563 ch pour un couple de 1050 Nm. On ne sait cependant pas si ces chiffres sont à mettre au crédit du modèle classique ou de la déclinaison XLT, respectivement commercialisés à 39 974 et 52 974 dollars aux États-Unis, hors aides à l’achat.

Ford F-150 Lightning : charge maximale et capacité de remorquage

À titre de comparaison, le Cybertruck en entrée de gamme s’arrache au prix de 39 000 dollars, offre un rayon d’action de plus de 402 kilomètres et accélère jusqu’à 100 km/h en 6,5 secondes. Le modèle vendu 49 000 dollars grimpe à 483 kilomètres d’autonomie et un temps de 4,5 secondes pour atteindre les 100 km/h. En clair, ça se vaut.

Dans son communiqué de presse, Ford le martèle : son pick-up électrique bénéficie des mêmes capacités qu’un autre véhicule de la marque. Son slogan « Built Ford Tough » a autant de sens ici qu’ailleurs, alors que le véhicule a passé les mêmes séries de tests que les pick-up de la gamme F.

Le Ford F-150 Lightning peut donc supporter une charge maximale de 907 kilos et propose une capacité de remorquage de 4535 kg. Toujours dans le jeu de la comparaison, les deux premiers modèles Cybertruck peuvent assumer une charge de 1,59 tonne, pour une capacité de remorquage de 3,4 et 4,5 tonnes, respectivement. Pour la seconde déclinaison, les bolides de Ford et Tesla font une fois de plus jeu égal.

Des mises à jour OTA

Ford souhaite également concurrencer Tesla sur le plan technologique. Avec son Ford Power-Up, le fabricant sera en mesure de déployer des mises à jour logicielles OTA (Over the air) afin d’ajouter des fonctionnalités et résoudre des problèmes sans devoir aller chez le concessionnaire.

L’entreprise promet également une conduite mains libres digne de ce nom grâce à BlueCruise, un système de conduite automatisé fonctionnant sur certaines portions de route. Le Ford F-150 Lightning accueille par ailleurs une série de capteurs pour intégrer une sorte de balance connectée, qui estime et indique le poids d’une charge disposée dans la benne.

Toujours au chapitre des technologies, le pick-up dispose d’un écran tactile de 15,5 pouces conçu pour comprendre et assimiler les habitudes du conducteur. En bref, un système intelligent qui s’adapte à l’utilisateur. Cet écran est associé à un combiné d’instrumentation numérique de 12 pouces.

Commande vocale et Vehicle to Load

Au sein de l’habitacle, le SYNC 4A est composé d’une commande vocale, d’une navigation connectée au cloud et d’une compatibilité avec Apple CarPlay ou encore Android Auto. De son côté, la fonction Intelligent Range calcule l’autonomie du véhicule en tenant compte des conditions météorologiques, du trafic, de la charge utile ou du poids de remorquage.

Les passagers pourront quant à eux charger leurs appareils électriques sur différentes prises. Et pour éviter de trop pomper la batterie du véhicule, ce dernier, grâce à sa fonction Pro Power Onboard, prévient le conducteur lorsque l’autonomie restante tombe à ⅓. Ce faisant, les voyageurs sont invités à débrancher leurs appareils.

Ford F-150 Lightning : quelle date de sortie ?

Le Ford F-150 Lightning embarque dans sa manche un autre atout intéressant : sa capacité à utiliser ses batteries pour fournir de l’énergie à une maison et les éléments qui la composent. Cela se nomme le Vehicle to Load, ou le Ford Intelligent Backup Power dans le cas de Ford.

Sachez enfin qu’il est compatible avec un chargeur de 150 kW, de sorte à grimper de 15 à 80 % de batterie en l’espace de 41 minutes. Pour les amateurs de clé numérique, le Ford F-150 Lightning y sera éligible. Le constructeur annonce son arrivée au printemps 2022, soit dans environ un an.

Vous comptez faire le grand saut vers la voiture 100 % électrique ? Si aujourd’hui la technologie s’est largement démocratisée, il y a quelques différences à aborder par rapport à l’utilisation d’une voiture thermique. Voici…
Lire la suite

Les derniers articles