Avec Chrome 79 et 80, Google va aller encore plus loin pour obliger les éditeurs de sites web à migrer vers le protocole HTTPS.

Photo par Jonathan Kemper sur Unsplash

Le passage au protocole de transfert hypertextuel sécurisé (HTTPS) a été accéléré lors des décisions d’acteurs, comme Google et et son navigateur Chrome, de commencer à marquer tous les sites HTTP comme étant non sécurisés. Google a également pris en compte ce protocole pour les algorithmes dédiés à son moteur de recherche. Pourtant, il existe encore de nombreux sites Web qui chargent du contenu tel que des images ou des vidéos via une connexion HTTP non sécurisée.

Les prochaines versions de Chrome vont donc aller plus loin dans le traitement du « contenu mixte », c’est-à-dire des sites web qui se chargent via HTTPS mais utilisent des ressources HTTP.

Le plan de Google est un blocage progressif à travers plusieurs versions de son navigateur, en commençant par la version Chrome 79 qui arrivera en décembre 2019. Cette première étape consiste à ajouter un nouveau paramètre pour déverrouiller le contenu mixte de certains sites spécifiques.

Chrome 79

Ce paramètre s’appliquera aux scripts, aux iframes et aux autres types de contenu que Chrome bloque actuellement par défaut. Le paramètre peut être modifié directement à partir de l’icône de verrouillage dans la barre d’adresse en accédant aux paramètres du site Web.

Avec Chrome 80, les ressources audio et vidéo seront automatiquement mises à jour en HTTPS. Si Chrome ne parvient pas à les charger en toute sécurité, elles seront bloquées par défaut. Les utilisateurs pourront continuer à déverrouiller le contenu des paramètres du site dans la barre d’URL, mais cela aura évidemment un impact sur l’affichage de certaines pages Web.

Quant aux images et photos chargées avec le protocole HTTP sur Chrome 80, elles continueront à se charger, mais Chrome affichera un avertissement « Non sécurisé » dans la barre d’adresse. Cela devrait encourager les derniers éditeurs à migrer vers le protocole HTTPS. Chrome 80 est prévu pour le premier trimestre 2020, autour du 21 février.

Mettez à jour Google Chrome sur la version 78 : deux failles ont été découvertes