Android en Europe : Google dévoile la liste des moteurs de recherche alternatifs

Une liste bien étonnante

 

Suite à la décision de la Commission européenne de 2018, Google va mettre en place un choix d'alternative à son moteur de recherche sur Android. La firme a dévoilé la liste des alternatives proposées.

En 2018, Google s’est vu infliger une amende de 4,34 milliards d’euros par la Commission européenne. En cause, des pratiques jugées anticoncurrentielles qui favorisaient un peu trop son navigateur Google Chrome et le moteur de recherche Google, sur Android.

Un an plus tard, la firme a dévoilé son plan pour se mettre en conformité : des écrans de sélection au démarrage du smartphone pour choisir moteur de recherche et navigateur parmi une liste. C’est la solution qu’avait également choisi Microsoft en son temps pour proposer des alternatives à Internet Explorer sur Windows.

Les alternatives en France

Google a désormais dévoilé la liste des moteurs de recherche qui seront proposés en Europe, et plus précisément pays par pays.

Pour la France, et la Belgique, on peut lire que seront proposés :

  • DuckDuckGo
  • Info.com
  • Qwant

Bien sûr, Google sera également dans la liste. En août 2019, Google avait lancé le processus de sélections de ses moteurs de recherche, avec un système d’enchère. Une façon pour le géant de transformer sa condamnation en source de revenu.

Ce système explique donc l’absence d’alternative sans doute plus populaire que Info.com ; on pense par exemple à Bing, le moteur de recherche de Microsoft. Ce dernier n’a peut-être pas participé au processus de sélection en France.

Ce choix sera déployé à partir du mois de mars 2020 sur les nouveaux smartphones.

Les derniers articles