Play Store : sur fond d’affaire Fortnite, Google baisse sa commission

 

Sur le Play Store, Google ne prélèvera plus que 15 % de commission sur le premier million de dollars de revenus générés chaque année par un développeur.

Google prélève habituellement 30 % de commission sur tous les achats effectués sur le Play Store. Cela veut dire que lorsque vous payez pour une application sur cette plateforme ou que vous faites un achat in app, une partie non négligeable de la somme versée atterrit dans la poche de la firme de Mountain View, le reste dans celle du développeur.

Cette commission a été régulièrement pointée du doigt, car jugée trop élevée par certains créateurs d’applications. Le développeur Epic Games a notamment mis le feu aux poudres en 2020, provoquant le bannissement de Fortnite du Play Store et de l’App Store d’Apple — où la commission s’applique même aux abonnements à des services.

La commission Google en partie réduite sur le Play Store

Or, voilà que Google change les règles sur le Play Store afin de donner un coup de pouce financier aux développeurs. Dans un article de blog, les équipes de l’entreprise expliquent que désormais, une commission de seulement 15 % sera prélevée sur le premier million de dollars de revenus générés chaque année.

Google affirme que même les acteurs générant des revenus de plusieurs millions de dollars par an ont besoin de ce coup de main pour établir un modèle économique durable. De l’autre côté du spectre, même les plus petits développeurs produisant des revenus inférieurs à un million de dollars sont concernés.

Avec ce changement, 99 % des développeurs dans le monde qui vendent des biens et services numériques avec Google Play verront leurs frais réduits de 50 %. Ces fonds peuvent aider les développeurs à passer à la vitesse supérieure dans une phase critique de leur croissance en embauchant plus d’ingénieurs, en renforçant leur équipe de marketing, en augmentant la capacité des serveurs, etc.

Cette nouvelle politique entrera en vigueur sur le Play Store à partir du 1er juillet 2021.

Comme Apple

Mis sous pression, Apple a pris une décision similaire en novembre dernier sur l’App Store. Chez la pomme, les règles sont un peu différentes : la commission descend à 15 % seulement si le développeur ne génère pas plus d’un million de dollars sur l’année.

Les derniers articles