Play Store : Google aurait tenté de payer Samsung pour freiner le Galaxy Store

Surprise : Fortnite est dans le coup

 

Dans le cadre d'une plainte portée contre Google, on apprend que la firme de Mountain View aurait tenté de payer Samsung pour que le Sud-Coréen ne tente pas de concurrencer le Play Store avec le Galaxy Store. Le jeu Fortnite d'Epic Games serait d'ailleurs au cœur de l'histoire.

L'application Epic Games sur le Galaxy Store

L’application Epic Games sur le Galaxy Store pour télécharger Fortnite // Source : Frandroid

Google fait actuellement face à une plainte portée par 36 États américains. Ces derniers reprochent au géant du web de maintenir illicitement une situation de monopole avec son Play Store sur Android. Parmi les nombreuses accusations, l’une attire particulièrement l’attention et concerne Samsung.

En effet, selon les plaignants, Google aurait tenté de payer Samsung pour que ce dernier arrête d’essayer de marcher sur les plates-bandes du Play Store avec son Galaxy Store. Ces allégations s’appuient sur des documents internes consultés par les États à l’origine de la procédure juridique.

Fortnite, Play Store et Galaxy Store

La boutique Samsung Galaxy Store aurait en effet été perçue comme le concurrent le plus menaçant pour l’hégémonie du Google Play Store. Cette crainte aurait été particulièrement nourrie après que la firme sud-coréenne a noué un étroit partenariat avec Epic Games pour proposer le jeu Fortnite sur sa boutique d’applications.

Rappelons en effet qu’avant d’arriver sur le Play Store en 2020, Epic Games a distribué la version Android de Fortnite sur le Galaxy Store dès 2018. Les propriétaires de smartphones Samsung n’avaient ainsi pas besoin de passer par le site web du développeur pour télécharger l’APK. À l’époque déjà, Epic rechignait à verser les 30 % de commission exigée par Google sur le Play Store.

Fortnite

Fortnite

Télécharger Fortnite gratuitement
Epic Games (APK, Android)

C’est d’ailleurs suite à une brouille liée à ce sujet que Fortnite a été par la suite banni du Play Store quelques mois après seulement y être arrivé — et de l’App Store d’Apple aussi sur iOS, mais nous digressons. Selon les 36 États plaignants, ce pied de nez d’Epic Games avait représenté plusieurs millions de dollars de manque à gagner pour la firme de Mountain View.

Éliminer la menace

Google « a immédiatement lancé de multiples initiatives coordonnées visant à bloquer l’émergence d’un Galaxy Store [Samsung] concurrent », affirme la partie plaignante. Objectif : « éliminer le risque que d’autres développeurs suivent l’exemple d’Epic ».

En outre, rappelons que Google compte aussi pousser un nouveau format AAB pour remplacer les traditionnels APK sur le Play Store. La démarche ne devrait, dans les faits, pas tuer les boutiques d’applications alternatives, mais va beaucoup plus profiter à la firme de Mountain View qu’aux plateformes concurrentes.

Pour en revenir à Samsung, les informations remontées dans le cadre de la plainte contre Google ne permettent pas de savoir si la firme coréenne a accepté l’offre.

Pas moins de 36 États des États-Unis ont déposé une plainte pour monopole contre Google et sa gestion du Play Store sur Android. Il est reproché au géant de mettre en place des stratégies illégales…
Lire la suite

Les derniers articles