Google veut tuer les APK : ce qui va changer pour le Play Store et Android

Bonjour Android App Bundle

 

Google veut se débarrasser du format APK au profit d'Android App Bundle (AAB). Cette initiative promet des téléchargements d'applications plus rapides et sécurisés, mais devrait profiter surtout au Play Store et un peu moins aux plateformes alternatives.

Les logos du Play Store et d'Android

Les logos d’Android et du Play Store

Sur Android, les applications que vous téléchargez et installez sur votre smartphone existent au format APK (.apk). Ces trois lettres signifient « Android Package » et sont surtout un format ouvert. Grâce à cela, les utilisateurs peuvent retrouver des apps via le Google Play Store évidemment, mais aussi via d’autres canaux : téléchargement direct depuis le site officiel (exemple : Fortnite), stores alternatifs, sites spécialisés dans les APK (comme APK Mirror), etc.

Or, Google a l’intention de chambouler tout cela avec un tout nouveau format : Android App Bundle, que l’on peut abréger avec l’acronyme AAB (.aab). Dans les faits présentés officiellement, ce changement majeur promet une belle et alléchante amélioration de l’expérience utilisateur. Cependant, les conséquences d’une telle initiative pourraient provoquer un sacré casse-tête pour certains développeurs et mettre en péril l’ADN open source d’Android pourtant érigé depuis des années comme l’une des principales qualités de l’OS. Toutefois, ne sonnons pas tout de suite la sonnette d’alarme, il y a quelques nuances à comprendre.

Les points positifs du format Android App Bundle

L’objectif des fichiers APK est de fournir aux développeurs toutes les ressources dont ils ont besoin pour créer une application sur Android et faire en sorte que celle-ci fonctionne sur tous les appareils et sur différentes versions. Le système d’exploitation évoluant, les apps en question ont progressivement eu besoin de plus en plus de ressources et les fichiers APK ont commencé à peser de plus en plus lourd. Et encore, on ne parle même pas des jeux particulièrement volumineux qui doivent même s’appuyer sur d’énormes quantités de données supplémentaires — au format OBB — qu’il faut télécharger en plus de la base APK pour pouvoir jouer.

Les Android App Bundle veulent corriger ce souci d’adaptabilité. Contrairement aux APK, les AAB n’ambitionnent pas d’embarquer l’intégralité des ressources nécessaires pour fonctionner avec tous les différents modèles de smartphones et tablettes. La distribution des apps AAB promet d’être mieux ciblée sur le Play Store. Grâce à cela, les applications ne dépasseraient a priori pas les 150 Mo et leur téléchargement serait donc plus rapide.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Quant aux fameux jeux volumineux qui ont besoin de télécharger des données supplémentaires, ils pourront passer par les fonctions Play Asset Delivery et Play Feature Delivery. La première garantit une meilleure compression que le format OBB tout en renforçant la sécurité et en assurant une gestion plus intelligente de la distribution — vous ne téléchargerez que ce qui change d’une version à l’autre. La seconde permet à votre smartphone de ne télécharger que les ressources dont il a besoin pour sa configuration technique sans s’embarrasser du reste. En résumé, là aussi la vitesse de téléchargement sera optimisée.

Ce qui peut coincer avec les Android App Bundle

Intéressons-nous maintenant à ce qui peut coincer avec ce passage aux Android App Bundle. Tim Sweeney, le patron d’Epic Games (Fortnite) n’a pas tardé à manifester son mécontentement sur Twitter. Il dénonce le fait que Google souhaite tuer les APK open source au profit d’un format « propriétaire » selon lui et le média SlashGear.

Google moving away from the open APK format to a proprietary Android app format locked to Google Play. Yet another way to preference their own store and stifle competition.https://t.co/574TkyWnEn

— Tim Sweeney (@TimSweeneyEpic) June 30, 2021

Toutefois, on trouve une page dédiée aux Android App Bundle sur GitHub contenant un document expliquant que ce format existe sous Apache License 2.0 décrite comme « une licence permissive dont les principales conditions exigent la préservation du droit d’auteur et des avis de licence. […] Les œuvres sous licence, les modifications et les œuvres plus importantes peuvent être distribuées sous différentes conditions et sans code source. »

Licence Apache 2.0

Les conditions de la licence Apache 2.0

Autrement dit, le Play Store ne serait pas le seul magasin d’applications aptes à distribuer des applications AAB contrairement à ce qu’indique Tim Sweeney et SlashGear. Toutes les alternatives au magasin d’applications de Google devraient a priori pouvoir pousser un ouf de soulagement. On pense notamment à l’Amazon Appstore — sur lequel s’appuie Windows 11 pour proposer des apps Android –, à Aptoide, à Aurora Store et consorts.

Il en va de même pour l’écosystème Huawei encore basé sur Android (mais sans les services Google). Les smartphones de la marque chinoise fonctionnent avec des fichiers APK, mais devraient donc aussi pouvoir adopter le format AAB.

Pas de panique… mais quand même

Comme on a pu le voir, le format AAB ne devrait pas sonner le glas de l’ADN open source d’Android. Du moins, pas tout de suite. Cependant, on peut clairement soupçonner Google de pousser cette initiative pour rendre son Play Store plus attrayant que toutes les alternatives. En effet, les fonctions Play Asset Delivery et Play Feature Delivery fonctionnent plus efficacement sur le magasin d’apps du géant de Mountain View. Le gain en vitesse de téléchargement ne serait ainsi pas aussi important sur les autres plateformes.

Reste à savoir si cela pourrait être considéré comme un abus de position dominante. En outre, des sites comme APK Mirror devraient malgré tout perdre de leur intérêt, sauf si les développeurs continuent de proposer une version APK en parallèle de la version AAB. Bref, les Android App Bundle ne devraient pas tuer les alternatives au Play Store et l’identité open source d’Android, mais sur le long terme, c’est clairement le Play Store qui en bénéficiera le plus.

Le Google Play Store est hégémonique sur Android, mais n’est pas toujours la solution idéale. Voici notre sélection des meilleures boutiques d’applications alternatives au Google Play Store que nous recommandons.
Lire la suite

 

Les derniers articles