Elite Dragonfly G2 et Dragonfly Max : HP passe ses ultraportables ultrafins à la 5G

 

HP profite du CES 2021 pour faire le plein d'annonces du côté des PC. La marque a notamment dévoilé deux nouveaux ultraprotables très haut de gamme dans la famille Elite Dragonfly.

La nouvelle gamme de machines HP au CES 2021

La nouvelle gamme de machines HP au CES 2021 // Source : HP

Chez HP, la famille Dragonfly représente l’excellence pour les professionnels, c’est-à-dire ce que la marque sait faire de mieux pour créer des machines très fines, très cher et très « premium ». Au CES 2021, HP dévoile deux nouveaux produits dans cette famille avec d’abord le HP Elite Dragonfly G2, de deuxième génération donc, et un HP Elite Dragonfly Max qui pousse les caractéristiques encore un peu plus loin.

HP Elite Dragonfly G2 : la 5G et une machine plus intelligente

Le Elite Dragonfly G2 est un ultraportable 2-en-1, l’écran peut tourner sous le clavier pour transformer la machine en tablette. On a l’habitude de critiquer ce genre de fonction sur les machines car cela fait monter la facture sans rendre le produit très agréable en mode tablette, surtout avec un Windows 10 qui manque d’adaptation et d’applications dédiées. Pour autant ici, HP promet un poids sous la barre du kilogramme (pour un châssis de 304,3 x 197,5 x 16,1 mm), ce qui devrait permettre de garder une tablette relativement légère tout en bénéficiant de la polyvalence d’un véritable PC.

En l’occurrence le Dragonfly G2 est équipé de la 11e génération de puces Intel Tiger Lake en version 4 coeurs et avec une puissance de 13W. Le processeur sera épaulé par 9 à 32 Go de RAM LPDDR4 soudé et un stockage SSD jusqu’à 2 To. Selon les configurations, HP proposera un écran 13,3 pouces Full HD basse consommation, ou au contraire un écran 13,3 pouces UHD 4K certifié HDR400. Dans tous les cas l’écran est tactile, compatible avec l’usage d’un stylet, et est protégé par du Gorilla Glass 5.

La connectique est complète avec du Thunderbolt 3 USB-C, un port HDMI 1.4b et un port USB-C 3.1 qui prend aussi le rôle de port de recharge. Le port nano SIM est toujours là, mais la machine est désormais compatible avec les réseaux 5G en plus des réseaux 4G.

Au-delà de la fiche technique, HP veut surtout insister sur les fonctions intelligentes que la marque a développées pour ses nouveaux produits. Ainsi la machine peut détecter si elle est utilisée sur vos genoux ou sur un bureau pour moduler sa température, et éviter de trop chauffer dans ce dernier cas. Un autre exemple donné était celui de la détection d’un sac à dos, pour réduire le temps de réveil de la machine quand on la sort du sac. Les images capturées par la webcam de 1,2 mégapixel profiteront aussi de traitement automatique par IA, un usage qui était déjà mis en avant par Intel lors de l’annonce de ses puces Tiger Lake.

Les marques commencent aussi à intégrer les enjeux écologiques au développement de leurs produits, doucement, mais surement. Ici, HP annonce que le packaging est entièrement crée de sources durables, et 80% des pièces mécaniques de la machine proviennent du recyclage.

HP Elite Dragonfly Max : plus de performances et une meilleure caméra

Le Dragonfly Max reprend l’essentiel de ce que propose le Dragonfly G2, et contrairement à ce que le nom peut laisser supposer repose sur la même diagonale d’écran de 13 pouces. Quand on plonge dans la fiche technique, on comprend en fait qu’il s’agit d’une version encore plus haut de gamme avec par exemple au moins 16 Go de RAM LPDDR4, une caméra de 5 MP annoncée de meilleure qualité et une batterie plus volumineuse de 56,2 Wh.

Ces ajouts ont toutefois un prix, un poids qui passe à 1,13 kg pour un volume de 304,3 x 197,5 x 16,1 mm.

Une sortie en début d’année

Les HP Elite Dragonfly G2 et Dragonfly Max seront disponibles dès le mois de janvier aux États-Unis. La sortie en Europe devrait se faire en début d’année.

Les derniers articles