Huawei a dévoilé en Chine aujourd’hui son nouveau Nova 3i. Plus que le téléphone, on remarquera surtout l’apparition d’un nouveau SoC : le Kirin 710.

Huawei a la tendance naturelle de présenter ses smartphones dans un premier temps en Chine avant de les déployer à travers le monde. De ce fait, nous sommes toujours prévenus en avance avant même que la marque nous contacte lors de la sortie d’un nouveau produit.

Ceci étant, cela ne veut pas dire que les appareils sortent en Europe. Huawei a officialisé en Chine sa nouvelle gamme Nova 3, qui a priori ne devrait pas nous concerner. Toutefois, un appareil sort du lot, que nous allons vous présenter aujourd’hui : le Huawei Nova 3i.

Fiche technique du Huawei Nova 3i

  • Écran : 6,3 pouces Full HD+ IPS LCD, ratio 19:9
  • SoC : Kirin 710
  • RAM : 4 ou 6 Go LPDDR4
  • Capteur photo arrière : 16 mégapixels f/2.2 + 2 mégapixels pour la profondeur
  • Capteur photo avant : 24 mégapixels + 2 mégapixels pour la profondeur
  • Stockage : 64 ou 128 Go
  • Batterie : 3 340 mAh + recharge rapide 10w
  • OS : Android 8.1 Oreo + EMUI 8.1
  • Dimensions : 157.6 x 75.2 x 7.6mm
  • Poids : 169 grammes

Comme vous pouvez le constater, l’une des spécificités de cet appareil est de disposer d’un double capteur photo à l’avant comme à l’arrière. Le second capteur sert ici uniquement à détecter la profondeur, pour le mode portrait sans aucun doute.

Le Huawei Nova 3i sort dès aujourd’hui en Chine au prix de 1 999 yuans (environ 254 euros HT) en version 4 Go de RAM / 64 Go de stockage, ou 2 199 yuans (environ 279 euros) en version 6 Go de RAM / 64 Go de stockage. Le prix de la plus grande version (6 Go / 128 Go) n’est pas encore connu.

Pour le moment, cet appareil ne nous concerne pas. C’est surtout sur un point particulier qu’il est important pour nous, faisant que nous le présentons aujourd’hui : son SoC.

Le Kirin 710 est officiel

Le Huawei Nova 3i est en effet le premier appareil de la marque à embarquer la nouvelle puce Kirin 710 à destination du milieu de gamme. Celle-ci, en rumeur depuis bien longtemps, vient prendre la suite logique de la puce Kirin 659 qui était bien distancée par ses compétiteurs sur les derniers modèles.

Il s’agit d’une puce reprenant sensiblement la même architecture big.LITTLE du Kirin 970, à savoir 4 coeurs Cortex A73 cadencés à 2,2 GHz couplés à 4 coeurs Cortex A53 cadencés à 1,7 GHz. Cette puce est gravée en 12nm, contre 16nm sur la génération précédente. Le tout promet des performances largement supérieures à ce dont nous a habitués le Kirin 659. En termes de GPU, il s’équipe du Mali-G51 MP4 qui promet une multiplication par 1,3 de la vitesse de la précédente génération.

Son DSP et ISP ont également été mis à jour, promettant des performances photo améliorées particulièrement en conditions de basse luminosité. Au niveau du réseau, il s’équipe d’un modem compatible avec la LTE Cat. 12 et Cat.13 et avec la technologie dual SIM dual 4G VoLTE. Pas de NPU pour cette puce, mais tout de même une compatibilité avec la reconnaissance de scène (pour la photo) et la reconnaissance faciale.

Si nous n’aurons pas forcément le droit au Nova 3i en Europe, nous aurons forcément le droit à cette puce Kirin 710 un jour. Et une chose est sûre : l’évolution du milieu de gamme de HiSilicon est plus qu’alléchante. Il nous tarde de pouvoir la pousser dans ses derniers retranchements.

À lire sur FrAndroid : Huawei Kirin 980 : une première idée des performances d’après AnTuTu