Test des Jabra Elite 75t : confortables et endurants

Mais encore un peu loin de l'élite

Jabra Elite 75t
7 /10

Note de la rédaction

7 /10

Note de la rédaction

Les Jabra Elite 75t sont des écouteurs sans fil à réduction de bruit active annoncés à l'IFA 2019 et disponibles depuis fin 2019. Ils reprennent la solution introduite par les 65t en la peaufinant avec un chassis plus petit, un port USB C et une autonomie revue à la hausse.

 

Introduction

Présentés à l'IFA 2019, les Jabra Elite 75t sont plus petits et plus autonomes que leurs prédécesseurs. Mais qu'en est-il du confort, de la qualité audio et de leur usage au quotidien ? Voici notre bilan complet après plusieurs semaines de test.

En 2018, Jabra proposait, avec ses Elite 65t, l’une des meilleures alternatives disponibles sur le marché des écouteurs true wireless (100 % sans fil). Ils n’étaient pourtant pas sans défauts et on y retrouvait certaines erreurs liées à la jeunesse de cette catégorie de produits. À l’IFA 2019, ont été présentés les Jabra Elite 75t, une version améliorée, plus petite et plus autonome. Mais sont-ils à la hauteur de ce que l’on peut attendre désormais de tels appareils ? Avis !

Fiche technique des Jabra Elite 75t

Modèle Jabra Elite 75t
Format écouteurs intra-auriculaires
Réduction de bruit active Oui
Autonomie annoncée 7 heures
Version du Bluetooth 5.0
Poids 35 grammes
Assistant Vocal Google Assistant, Amazon Alexa
Fiche produit

Ce test a été réalisé avec un modèle qui nous a été fourni par Jabra.

Notre test en vidéo

Vous trouverez ci-dessous notre test complet des Jabra Elite 75t en vidéo.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Plus petits, plus confortables

L’un des principaux arguments des Jabra Elite 75t sur leur prédécesseur réside dans leur taille. Avec 21,9 x 19,4 x 16,2 mm, ils sont bien plus réduits que les 65 t (27 x 30 x 22,5 mm). Pour un appareil qui sert aujourd’hui aussi bien de moyen d’écouter de la musique que d’accessoire de mode, c’est une bonne chose de ne plus avoir l’impression d’avoir une énorme pustule qui nous sort de l’oreille.

Le design de ces écouteurs est d’ailleurs très bien pensé. Ils viennent parfaitement se caler dans le pavillon sans avoir de tige qui en ressort, ni vers le bas, version AirPods, ni vers l’avant, version oreillette, comme c’est le cas par exemple des Sony WF-1000xm3. Ils se veulent donc bien plus discrets que ces deux concurrents.

Jabra Elite 75t

Ils sont plutôt discrets

Au niveau du poids, la différence se fait également ressentir. Avec 5,5 grammes sur la balance par écouteur, les Jabra Elite 75t sont quasi aussi légers que les AirPods Pro et pèsent donc 3 grammes de moins que les derniers-nés de Sony.

Le confort ressort également grand gagnant de cette réduction de taille. Alors que les Jabra Elite 65t pouvaient se montrer inconfortables sur des écoutes prolongées, les Elite 75t se font beaucoup plus facilement oublier. Pour autant, ils tiennent bien dans l’oreille et restent solidement accrochés même pendant l’effort.

Jabra ELite 75t

Il n’est pas toujours évident de repérer le gauche et le droit

Notons qu’il s’agit ici d’intra-auriculaires et que la firme danoise fournit, comme c’est de coutume, 3 embouts différents afin de s’adapter aux différentes morphologies. On notera néanmoins que les détrompeurs « R » et « L » sont peu visibles.

L’absence de tige ne rend pas pour autant leur utilisation difficile comme ça peut être le cas avec certains écouteurs difficiles à insérer ou à retirer. Une fois le coup de main pris, ils se positionnent dans l’oreille et s’en retirent très simplement. Seul bémol : il est assez fréquent d’appuyer sur le bouton sans faire exprès lors d’une manipulation.

En effet, contrairement à Sony qui a fait le choix du tout tactile, Jabra a opté pour des boutons physiques qui occupent une grande partie de la surface externe des écouteurs. C’est plus réactif dans l’ensemble, mais moins complet.

Jabra Elite 75t

Le bouton, bonne et mauvaise idée à la fois

Comme c’est déjà le cas sur de nombreux produits, Jabra a intégré un capteur de proximité à l’intérieur de ses écouteurs, permettant de mettre automatiquement en pause votre musique juste en enlevant un écouteur. C’est très pratique au quotidien.

Enfin, dernier point, mais non des moindres, les Jabra Elite 75t sont certifiés IP55, ce qui promet une résistance à la sueur et aux légères éclaboussures. Parfait pour votre footing sous la pluie !

Pas de réduction de bruit active

Contrairement à la concurrence, Jabra fait ici l’impasse sur la réduction de bruit active et se contente de miser sur son design pensé pour la réduction de bruit passive. Les embouts ont notamment la particularité de bien boucher les conduits auditifs (à condition d’avoir choisi le bon, rappelons que 3 tailles sont disponibles).

Malheureusement, même si la réduction de bruit active sur les écouteurs n’est pas aussi efficace que sur les casques, elle apporte toujours un calme bienvenu. Au quotidien, avec de la musique dans les oreilles, les Jabra Elite 75t m’isolent bien du monde extérieur. Les discussions de l’open-space, mes doigts sur le clavier mécanique, les nombreuses sirènes que l’on entend passer dans la rue… tous ces bruits ne sont pas totalement annihilés, mais suffisamment réduits pour que je n’y prête plus attention. Si je coupe la musique en revanche, ils deviennent tout de suite clairement audibles. Atténués, mais audibles et compréhensibles.

Si vous espériez pouvoir vous isoler dans le métro, c’est raté. Vous entendrez toujours les gens se crier dessus. C’est dommage pour des écouteurs qui disposent de 4 micro externes pour justement réduire le son sortant lors des appels.

Jabra Elite 75t

Oui, je t’entends quand même avec le hear through

Ces 4 micros sont également utilisés pour la fonction hear through, permettant d’entendre clairement les sons extérieurs tout en gardant les écouteurs chaussés dans nos oreilles. La qualité de retranscription audio de notre interlocuteur est très bonne lors d’une discussion et les bruits ambiants sont également fidèlement reportés. En revanche, un petit grésillement en fond sonore rend l’usage peu confortable, d’autant que notre propre voix reste assourdie et que les intras rentrent assez profondément, ce qui peut créer une légère sensation de malaise à force de s’entendre déglutir.

Qualité des appels

Malgré les 4 micros prévus pour atténuer le son extérieur lors des appels, le résultat n’a pas été très probant. Non seulement mes correspondants ne m’entendaient pas de façon absolument limpide, mais ils pouvaient distinctement me dire lorsqu’une moto passait à côté. Autant dire que ce n’est pas le plus idéal pour mener une conversation.

Ce n’est pas le plus idéal

La restitution du son est cependant assez forte et assez claire pour parfaitement entendre les voix de nos appelants, même dans une rue agitée. La fidélité n’est pas exemplaire, mais ce n’est là rien de gênant du tout.

De la latence et des basses trop sourdes

Pas de LDAC ni d’aptX, Jabra fait simple sur les codecs et se contente ici du SBC et de l’AAC. Ce n’est pas très surprenant sachant que même son casque, le Jabra Elite 85h, dispose uniquement de ces mêmes codecs, ni pas très grave par ailleurs sur cette catégorie de produits.

Pour aller plus loin
Pourquoi Android est un challenge pour le Bluetooth audio et son...

La génération précédente souffrait de quelques problèmes techniques, comme une latence entre l’écouteur droit et le gauche (en raison d’un appairage maître/esclave, le son transitant obligatoirement par l’un pour arriver au second), ainsi que des micro-coupures dans certaines conditions. Le temps a passé, la technologie s’est améliorée et ces défauts de jeunesse sont désormais corrigés.

Les Jabra Elite 75t ne présentent plus de décalage entre les deux écouteurs et la stabilité générale ne présente plus de problème. À la place, les Jabre Elite 75t souffrent d’un autre défaut majeur : la latence, non pas entre les deux écouteurs, mais entre la source et les écouteurs. La différence sur un jeu est flagrante et elle se fait même ressentir légèrement sur des vidéos, alors que des applications comme YouTube et Netflix compensent naturellement la latence provoquée par la transmission Bluetooth. Le décalage est donc très très surprenant.

En ce qui concerne la qualité sonore, un petit tour dans l’application pour régler l’égaliseur est plus que nécessaire. Naturellement, si les médiums sont convenablement ciselés et que les aigus sont juste un poil étouffés, les basses en revanche sont excessivement sourdes. Pas puissantes, sourdes. Les musiques comportant de basses marquées deviennent vite assourdissantes, voire désagréables avec le réglage par défaut.

Mon conseil : rendez-vous dans l’application et jouez avec l’égaliseur en partant du préréglage « Plus d’aigus ». Dans mon cas, j’ai laissé la partie haute du spectre dans ce réglage et ai réduit les deux premiers taquets afin d’obtenir un son plus homogène correspondant à mes goûts. Tout le monde n’aura pas forcément ce réflexe néanmoins et il est très étonnant de voir Jabra s’aventurer sur une signature sonore si éloignée de ses habitudes.

Jabra Elite 75t

Inspiré par Mozart ou dépité par Patrick Sébastien ? Devinez !

Une fois l’égaliseur réglé, le rendu audio est bon et on retrouve les bonnes vibrations propres à Jabra.

Boîtier et application

Comme la plupart des écouteurs true wireless, les Jabra Elite 75t s’appairent sans trop de difficulté à la sortie de la boîte. On aurait cependant apprécié la présence de NFC pour simplifier encore plus cette procédure pour les néophytes et ceux qui changent régulièrement d’appareil. Heureusement, les Jabra Elite 75t sont multipoints et peuvent se connecter à deux appareils simultanément. Pratique pour notamment ne pas avoir à les appairer de nouveau régulièrement à son smartphone et son PC.

Pour autant, l’interface est simple et efficace, depuis l’usage des boutons sur les écouteurs au boîtier en lui-même. Tout petit, il se glisse facilement dans une poche, même si celle-ci est déjà occupée par un trousseau de clés par exemple. Il est à peine plus épais que celui des AirPods Pro.

L’application quant à elle est simple d’accès, permet de contrôler tous ses appareils de la marque et permet d’activer ou non le mode hear through, de modifier l’égaliseur (vous en aurez besoin), de choisir un profil d’écoute particulier, ou encore de jouer du bruit blanc ou des sons d’ambiance pour aider à se concentrer. Si vous travaillez mieux près de l’océan, au fond d’une caverne ou une nuit d’orage, vous y trouverez votre bonheur.

L’application permet également de consulter le niveau de batterie des écouteurs et du boîtier, de mettre à jour le firmware ou de choisir l’assistant vocal qui se lancera en appuyant deux fois sur l’écouteur droit : Amazon Alexa ou celui par défaut de votre smartphone (Siri, Google Assistant…).

D’autres options sont également présentes, comme le réglage du niveau de notre propre voix lors des appels ou encore la possibilité de donner la priorité au Bluetooth aux écouteurs lors des appels pour éviter les possibles déconnexions et profiter de la meilleure qualité possible. Il ne lui manque que la possibilité de régler les actions des touches.

Autrement dit, l’application de Jabra est très complète. Elle pourrait être légèrement mieux agencée pour éviter d’avoir à naviguer dans des sous-sous-menus, mais elle reste très claire à utiliser, donc nous passerons là-dessus.

Autonomie

Jabra promet jusqu’à 7h30 d’écoute sur une seule charge avec les Elite 75t et 28 h avec l’étui de recharge. C’est à peu près équivalent à ce que proposent les Sony WF-1000xM3 alors que ces derniers — comme leur boîtier — sont plus gros.

Dans la pratique, la moyenne annoncée par Jabra est correcte. Comptez environ 7h à 7h15 d’autonomie à volume élevé, et jusqu’à 7h30 sur des écoutes plus douces, et environ 2 charges et demie avec le boîtier, qui passe pour l’occasion à l’USB-C. Par ailleurs, 15 minutes dans le boîtier vous offriront environ 1 heure d’écoute.

On est donc dans la moyenne haute des écouteurs true wireless. Certains font mieux, mais généralement au détriment du design et réussir à atteindre cette autonomie avec une réduction de taille de 20 % est déjà très bien. Dommage qu’il n’y ai pas de recharge sans fil.

Prix et disponibilité

Les Jabra Elite 75t sont d’ores et déjà disponibles au prix de 179,99 euros chez la plupart des e-commerçants et revendeurs spécialisés. C’est 50 à 75 euros de moins que des équivalents à réduction de bruit active tout de même.

Parmi les principales alternatives, vous pouvez regarder du côté des Samsung Galaxy Buds, moins chers, avec une latence moins élevée, mais une moins bonne qualité sonore, ou les Sony WF-1000xm3, meilleurs en tout, mais aussi plus chers. Si vous avez un iPhone, les AirPods Pro devraient également être une option envisagée.

Le verdict du Jabra Elite 75t

confort
9
Niveau design et confort, les Jabra Elite 75t sont à la fois discrets et agréables à porter grâce à leur réduction de taille. Attention néanmoins, pour améliorer l'isolation passive, Jabra a opté pour un format intra auriculaire qui rentre profondément dans l'oreille, tout le monde n'apprécie pas.
performances
7
Au niveau du son, le réglage par défaut est une catastrophe tant les basses sont assourdissantes dans le mauvais sens du terme. Après un tour du côté de l'égaliseur, on obtient un son tout de suite plus agréable.
autonomie
8
7 à 7,5 heures d'autonomie sur une seule charge et 3 charges supplémentaires avec le boitier, on est sur la moyenne haute.
fonctions
6
Pas de réduction de bruit active, pas de réglage des boutons, pas d'appairage NFC, mais une application presque complète et la présence des assistants vocaux au besoin.
Note finale du test
7 /10
Les Jabra Elite 75t sont de bons écouteurs pour leur prix avec de nettes améliorations par rapport à la génération précédente, avec un gain certain au niveau du confort et de l'expérience utilisateur. Ils offrent en outre une très bonne autonomie au vu de leur taille.

Il leur manque néanmoins quelques options, comme le paramétrage des boutons, l'appairage NFC ou encore la réduction de bruit pour rivaliser avec les meilleurs du marché. Leur prix plus abordable s'explique donc facilement.

Par ailleurs, le son par défaut de ces Jabra Elite 75t souffre de basses sourdes et mal définies. Il est nécessaire de prendre le temps de régler cela pour revenir sur une qualité sonore efficace. Le plus gênant reste néanmoins l'énorme latence qui fait que l'on déconseillera vivement ces écouteurs pour ceux qui souhaitent les utiliser pour jouer.
Points positifs
  • Bonne isolation passive
  • Haut du spectre de bonne facture
  • Confortables
  • Boitier petit simple à transporter
  • Bonne autonomie
  • Multipoint
Points négatifs
  • Des basses assourdissantes
  • Une latence très élevée
  • Pas de NFC
  • Pas de réduction de bruit active

Les derniers articles