Depuis 2 mois, j’ai troqué mes intras true wireless Gear IconX contre les nouveaux Galaxy Buds. En plus d’être plus légers et plus compacts, ils sont moins chers, mais quid de la qualité de l’audio, du confort d’utilisation et de l’autonomie ?

Samsung Galaxy Buds, exemplaire offert par Samsung

Les Galaxy Buds sont proposés en trois couleurs : jaune, noir et blanc. Nous avons testé les blancs. Comme vous pouvez le voir, ce n’est pas tout à fait un coloris blanc mat : il y a une sorte d’effet de nacre sur la partie externe du bouchon.

Fiche technique

Modèle Samsung Galaxy Buds
Batterie 58 mAh
Batterie étui 252 mAh
Réduction de bruit active Non
Poids 6 grammes / 40 grammes
Dimensions 19,2 x 17,5 x 22,5 mm
Dimensions étui 26,5 x 70 x 38,8 mm
Bluetooth 5.0

Ce test a été réalisé avec un modèle offert par le constructeur.

Prise en main

La première chose que l’on remarque : les Galaxy Buds sont plus petits et plus légers que les IconX. En fait, ils sont 30 % plus petits et avec seulement 6 grammes par écouteur, ils sont donc plus confortables. Samsung livre trois embouts différents, il ne vous reste plus qu’à choisir celui qui s’adapte à vos oreilles.

Ils sont particulièrement compacts

Ce sont des intras, c’est là où ils se différencient des Apple AirPods. Avec des oreillettes en caoutchouc et des embouts en caoutchouc souples, pour l’ajustement et l’étanchéité, ils se font discrets et surtout ils sont agréables à porter. Là où les AirPods sans embouts auriculaires sont moins pratiques lors de séances d’écoute plus longues et sont beaucoup moins discrets, les Galaxy Buds sont beaucoup moins visibles une fois que vous les avez insérés dans les oreilles.

La surface extérieure tactile des oreillettes est dotée de nombreuses fonctionnalités pratiques. Vous pouvez changer les morceaux que vous écoutez ou régler le volume, par exemple, via des commandes personnalisables depuis l’application Galaxy Wearable (Samsung Gear). L’application vous permet également de choisir entre cinq réglages d’égalisation différents, ce qui vous permet d’adapter le son du casque à vos oreilles et à vos goûts musicaux.

L'application Galaxy Wearable (anciennement Samsung Gear) permet de gérer et contrôler les objets connectés vendus par Samsung : les Samsung...

3 raisons de télécharger cette application

  • L'app gérer montres et écouteurs Samsung
  • Gestion des mises à jour logicielles des produits Samsung
  • Note : l'application iOS prend moins de produits en charge que l'app Android

Enfin, vous avez un mode « son environnant » qui vous permet d’accentuer certains bruits extérieurs dans la rue ou la voix de votre interlocuteur par exemple (une sorte de filtrage pour mettre en évidence le son des voix humaines). Cette fonction peut être associée à la zone tactile, « une double tap sur l’oreillette droite » par exemple.

La fonction la plus utile de l’application est « localisation de mes écouteurs », qui fait exactement ce que vous pensez. Qu’ils soient dans une poche de votre manteau d’hiver ou dans les coussins du canapé, vous retrouverez vos écouteurs rapidement (tant qu’ils ont de la batterie).

Gros bémol : seule l’application Android existe pour les Buds. Sur iPhone (iOS), vous pourrez utiliser les Galaxy Buds, mais vous n’aurez pas accès aux fonctions (EQ, personnalisations, etc.) ni la possibilité de lancer une mise à jour logicielle.

Performances

Commençons par évoquer l’autonomie : deux mois de test est-ce que l’on peut appeler un test longue durée, c’est un luxe dans notre métier. Je peux donc certifier que l’autonomie des Galaxy Buds est clairement un point de fort de ce produit, 7 heures en moyenne, vous pouvez doubler cette performance grâce à l’étui qui charge les écouteurs. En plus d’une bonne autonomie, l’étui se paye le luxe d’être compatible avec la charge sans fil. Si vous avez un Galaxy S10, il vous suffira de poser les Galaxy Buds quelques minutes sur votre smartphone pour les charger. La classe.

Merci à Brandon pour m’avoir prêté son Galaxy S10

Les Galaxy Buds sont particulièrement impressionnants dans la façon dont ils utilisent les deux microphones intégrés à chaque écouteur. Lorsque vous passez un appel, les écouteurs peuvent analyser le niveau sonore environnant : si le son ambiant est faible, c’est le microphone extérieur qui sera utilisé, par exemple, et le micro situé près de l’intérieur des écouteurs lorsque le niveau sonore environnant est trop haut. Malheureusement, c’est assez désagréable d’utiliser les Galaxy Buds pour passer des appels, mon interlocuteur ne me comprenait jamais bien. Par conséquent, n’utilisez pas les Galaxy Buds pour passer des appels. Notez que malgré 4 microphones, il n’y a pas de suppression de bruit active, ce qui est dommage, mais l’isolation passive m’a semblé suffisante dans des environnements pourtant bruyants (dans le métro, la rue, l’avion, etc.).

Passons à l’audio. Sur mon Pixel 3 et mon iPhone XR, les Galaxy Buds se connectent en Bluetooth 5.0 (codecs AAC, SBC et Scalable — format propriétaire Samsung). La connexion est stable, ce qui était un point noir des IconX.

Quant à la qualité du son, dans de nombreuses situations, notre avis est mitigé pour des écouteurs de cette gamme de prix. Pour ce qui est positif, le son est extrêmement clair et net en même temps. En musique, vous entendez chaque instrument individuellement. Pour les podcasts, j’en écoute beaucoup (dont Salut Techie), chaque mot est clairement compréhensible. Il y a également peu, voire pas de latence. C’est un point fort.

la qualité sonore équivaut à celle des Apple AirPods

Malheureusement, les Galaxy Buds ont des problèmes de dynamique et un manque de transparence. Qu’est-ce que cela signifie ? Tout simplement que ces écouteurs ne traduisent pas l’aspect naturel des morceaux qu’ils lisent, en d’autres mots : les Galaxy Buds ont une sonorité propre. On remarque, par exemple, de la distorsion à des volumes élevés sur des morceaux avec beaucoup d’instrumentation. Un ami audiophile à qui j’ai fait tester les Galaxy Buds m’a ainsi confirmé que la qualité sonore équivaut à celle des Apple AirPods. Ce n’est pas une mauvaise chose, mais il s’attendait à mieux sachant qu’AKG a participé à la conception des Galaxy Buds. Je lui ai demandé ce qu’il conseillait comme intras true wireless : les Sony WF-1000X (150 à 200 euros avec la réduction de bruit active).

Prix et disponibilité

Les Samsung Galaxy Buds sont disponibles auprès de plusieurs commerçants à environ 150 euros :

Quels écouteurs sans fil true wireless choisir en 2019 ? La sélection de FrAndroid

Note finale du test 7/10
Faut-il craquer pour les Galaxy Buds ? C'est discutable.

En plus d'une excellente autonomie et d'un étui compatible avec la charge sans fil, les Galaxy Buds proposent des fonctions très pratiques via l'app Android dédiée. Par rapport aux écouteurs Gear IconX (2018), le design a été amélioré et le prix légèrement abaissé.

Malheureusement, la qualité sonore très moyenne signifie que Samsung a fait un pas en avant et deux pas en arrière. S'ils sont offerts avec les Galaxy S10, vous ne les regrettez pas. Si vous avez le choix, n'hésitez pas à lire notre guide d'achat dédié aux écouteurs true wireless avant de vous décidez. Les alternatives existent.
  • Points positifs
    • Confortables avec un design compact
    • Autonomie et charge sans fil
    • Fonctionnalités logicielles pratiques
    • Peu de latence et bonne isolation passive
  • Points négatifs
    • Qualité sonore au-dessous des Gear IconX
    • Pas d'app dédiée pour iPhone et iPad