Windows 11 : attendez-vous à des mises à jour fréquentes, Microsoft change son fusil d’épaule

 

Au détour du déploiement de la mise à jour de février, Microsoft clarifie ses positions sur le suivi de Windows 11.

Microsoft Surface Go 3 test (1)
Source : Robin Wycke – Frandroid

Quelques mois seulement après le lancement de Windows 11, Microsoft a lancé le déploiement d’une mise à jour significative en février qui apporte plusieurs nouveautés attendues. Loin d’être une simple mise à jour venant corriger quelques défauts de jeunesse du système, il s’agit en fait de la première représentante de la nouvelle stratégie de Microsoft. La firme change une nouvelle fois sa façon de suivre Windows.

Le suivi de Windows, un sujet complexe

Petit résumé des épisodes précédents. Avec Windows 10, Microsoft a décidé de faire de son système d’exploitation un « service » et a donc entrepris de développer deux mises à jour majeures par an, pour être encore plus dynamique que macOS, iOS ou Android. Finalement, l’éditeur a eu bien des difficultés à tenir ce rythme et après avoir tenté de faire une mise à jour majeure et une mise à jour mineure chaque année, il a décidé d’abandonner officiellement ce système pour Windows 11.

Depuis le lancement de cette version, Microsoft promet désormais une seule mise à jour majeure par an. Vraisemblablement, elle sera prévue pour la fin de l’année, à chaque anniversaire de la sortie de Windows 11. Cela permet aux entreprises de mieux suivre le déploiement de chaque mise à jour, et aux développeurs de Windows de pouvoir viser plus loin qu’à six mois. Le cycle de développement de Windows 10 a en effet été marqué par une stagnation du système qui ne s’autorisait plus à proposer des changements importants.

Finalement, des mises à jour très fréquentes

Avec le déploiement de la mise à jour de février, Microsoft annonce donc un changement de cap. L’éditeur continue de promettre une vraie mise à jour majeure par an, mais veut aussi « publier plus fréquemment de nouvelles fonctionnalités dans Windows 11 pour les utilisateurs finaux, en plus de notre mise à jour annuelle ». À la place de deux mises à jour par an, on se retrouve ainsi avec une seule mise à jour importante, mais une myriade de mises à jour supplémentaires potentielles et difficiles à prédire.

Ces petites mises à jour ne passeront pas toujours par Windows Update, mais pourront parfois se contenter d’un passage par le Microsoft Store pour changer l’expérience de Windows 11. On pense par exemple à la couche web du système animé par Microsoft Edge, qui peut être mis à jour par le store pour améliorer l’expérience des webapps.

Reste désormais à découvrir quel rythme Microsoft pourra réellement tenir pour le développement et la diffusion de nouveautés.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles