OVH attaque l’ogre Microsoft pour concurrence déloyale sur ses offres de cloud

Microsoft filouterait-il un peu trop ?

 

La société française OVHcloud a confirmé avoir porté devant la Commission européenne un dossier pour concurrence déloyale à l'encontre de Microsoft. Le géant américain est accusé d'user de sa position dominante sur le marché du Cloud pour étouffer ses concurrents européens.

Microsoft Surface Laptop Go (7)
Le logo de Microsoft sur le Surface Laptop Go // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

OVHcloud a déclaré les hostilités contre Microsoft, c’est ce que révélait le Wall Street Journal dans un article publié hier. On y apprend que le groupe français a discrètement déposé plainte, cet été, contre Microsoft, devant la Commission européenne. L’acteur tricolore du Cloud accuse le géant américain d’user de sa position dominante sur le marché pour prendre à la gorge ses concurrents. En l’occurrence, OVH reproche notamment à Microsoft sa manière d’exploiter ses licences, comme la célèbre suite Office.

D’après le groupe, le géant de Redmond ferait en sorte de rendre nettement plus coûteuse l’utilisation de ses licences chez d’autres pourvoyeurs de cloud, et rendrait moins efficaces ses logiciels sur les plateformes concurrentes. Des mesures qui empêcheraient, fatalement, la concurrence de jouer son rôle comme elle le pourrait.

Une plainte qui prend des airs de recours collectif

« En abusant de sa position dominante, Microsoft porte atteinte à la concurrence loyale et limite le choix des consommateurs sur le marché des services informatiques dans le cloud », a commenté un porte-parole d’OVH interrogé par le Wall Street Journal. Microsoft, de son côté, n’a pas souhaité commenté l’action en cours auprès de la Commission européenne.

La firme préfère rappeler que les acteurs européens du cloud développent des affaires florissantes en utilisant ses produits. « Les fournisseurs de services de Cloud bénéficient de nombreuses options pour fournir à leurs clients des services en nuage utilisant des logiciels Microsoft, qu’ils soient achetés par le client ou par le partenaire », rétorque ainsi Microsoft. « Nous évaluons en permanence la manière dont nous pouvons soutenir au mieux nos partenaires et mettre les logiciels Microsoft à la disposition des clients dans tous les environnements, y compris ceux des autres fournisseurs de services en nuage », poursuit le géant de Redmond.

Microsoft_logo

On apprend néanmoins que le dossier porté par OVH devant la Commission européenne n’est pas une action intentée en solo par le groupe français. OVH a ainsi assuré au Wall Street Journal que « plusieurs autres entreprises » s’étaient jointes à cette plainte, sans toutefois accepter de préciser lesquelles.

Comme le souligne le WSJ, Microsoft avait jusqu’à présent échappé à l’attention des régulateurs européens, plutôt concentrés sur des affaires antitrust ciblant, Facebook, Google, Amazon ou encore Apple. La firme avait par ailleurs adopté la posture d’un groupe repenti en matière de concurrence déloyale. Il y a une vingtaine d’année, les affaires antitrust avaient en effet valu de nombreux tracas à Microsoft outre-Atlantique.

Cela étant, l’action intentée contre Microsoft par OVH fait écho à deux autres plaintes déposées en Europe contre la firme : une première par le californien Slack en 2020, une autre par l’allemand Nextcloud en 2021. Deux plaintes déposées ces deux dernières années et qui contredisent, elles aussi, le discours officiel de Microsoft en matière de libre concurrence.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles