Après l’annonce du Surface Duo, Wired a eu la chance de le prendre en main et d’en discuter avec les équipes de Microsoft. Nous avons ainsi découvert un appareil loin d’être terminé.

Crédits : Wired

Microsoft a dévoilé son smartphone Surface Duo, et Wired a eu la chance de le prendre en main en avant-première. Le média américain insiste dès le début pour expliquer qu’il ne faut pas appeler le Surface Duo un smartphone, mais plutôt une Surface, un produit mobile, un appareil à double écran ou un nouveau nouveau type d’appareil mobile 2-1. En réalité, c’est un smartphone autant que le Galaxy Fold est un smartphone.

Certains d’entre vous en doutaient, mais le Surface Duo fonctionne bel et bien sous Android, Android 9 Pie plus précisément. Évidemment, comme toutes les caractéristiques présentées lors de l’annonce, la version finale de l’appareil qui sortira fin 2020 sera bien différente. Il est fort probable qu’il soit équipé d’Android 10… ou de la prochaine version d’Android.

Crédits : Wired

Bref, comme vous pouvez le voir, c’est un design à deux écrans côte à côte qui se replie comme un carnet Moleskin souple. Satya Nadella, PDG de Microsoft, souligne le fait que le Surface Duo n’entre pas dans une catégorie d’appareils existante, mais il essaie plutôt d’en créer une nouvelle. Encore une fois, vous n’aurez pas un smartphone ET une Surface Duo dans vos poches, c’est donc un smartphone même si son usage évolue.

Microsoft a stoppé Windows Phone en juillet 2017, Microsoft est donc de retour dans cette catégorie de produits. D’ailleurs cette gamme de produits n’est pas nouvelle, les Microsoft Surface Neo et le Duo sont les dignes successeurs du prototype de tablette Courrier dévoilé par le passé. Wired a eu l’occasion de discuter avec Microsoft des écrans pliables et les responsables ont avoué avoir réfléchi à cette technologie, mais ils ont préféré se concentrer sur le double écran.

On découvre également quelques caractéristiques : chaque écran individuel mesure 5,6 pouces de diagonale, et lorsqu’il est déplié, le Surface Duo dispose d’un écran de 9 pouces. La charnière a une amplitude de mouvement de 360 degrés. Le design est composé d’un cadre en métal et en polycarbonate, mais l’avant et l’arrière sont recouverts de verre renforcé. Un logo Surface géant est estampé sur sa couverture. On apprend également qu’il tourne sous Qualcomm Snapdragon 855, mais même chose… cela ne sera sans doute pas le SoC qui équipera la version finale du produit.

Tenir le Surface Duo, c’est comme tenir une coquille du passé remplie d’un avenir qui n’est pas entièrement là. Il est aussi mince et léger qu’un cahier de poche, et sous tous les angles, il brille. Comme le Neo, il crie « Surface ! » avec son grand logo, gravé dans le verre. Je sais que c’est un téléphone – il fonctionne comme un téléphone, il est jonché d’applications Android – et pourtant je n’imagine pas passer beaucoup d’appels téléphoniques avec cet appareil, ou aller courir avec, ou, dans sa forme actuelle, l’utiliser comme mon seul appareil photo en vacances.

En fait, ce prototype du Surface Duo n’a pas de caméra orientée vers l’arrière. La façon dont il est actuellement conçu ne facilite pas la prise de photo, car il exige d’ouvrir les deux écrans, déverrouiller le Duo et retourner son appareil photo orienté vers l’avant à l’arrière de l’appareil. Microsoft a annoncé que cela changera d’ici l’arrivée du produit final.

Une annonce très précoce

Comme on peut le voir, c’est une annonce très précoce de la part de Microsoft. Le produit n’est pas prêt et les ingénieurs travaillent encore dessus. En un an, tout peut changer. On a bien vu qu’en 2019, nous avons connu les deux premiers smartphones pliables de grands constructeurs : Huawei Mate X et Samsung Galaxy Fold. Il peut donc se passer beaucoup de choses d’ici la fin d’année 2020, date annoncée pour la sortie du Surface Duo.