xCloud : Microsoft arrête son test sur iPhone et c’est la faute d’Apple

 

Après un test de plusieurs mois de Project xCloud sur l'iPhone, Microsoft renonce à lancer son service de cloud gaming sur l'iPhone. La firme de Cupertino ne veut pas changer de politique et continue de bloquer tous les services de cloud gaming.

Cette semaine a été riche en actualité pour le cloud gaming. Microsoft a en effet dévoilé la date de sortie de son service intégré au Xbox Game Pass Ultimate, et a confirmé que la sortie se ferait exclusivement sur les smartphones et tablettes sous Android. Pour appuyer le tout, la firme a aussi signé un accord avec Samsung pour pousser son service sur les smartphones Galaxy. Les utilisateurs d’iOS que ce soit avec l’iPhone ou l’iPad ont été nombreux à se demander pourquoi le service n’était pas disponible sur les plateformes d’Apple.

Un test limité qui montre que Microsoft est prête

En février 2020, Microsoft a lancé une preview de son Project xCloud sur l’iPhone à travers le programme Testflight d’Apple, limité à 10 000 places. Surtout, pour arriver jusque là, Microsoft était obligée de ne proposer qu’un seul jeu aux testeurs, Halo The Masterchief Collection. En effet, le blocage d’Apple semble se faire sur la possibilité d’accéder à plusieurs jeux à travers un service, ce qui rentrerait, dans l’esprit étrange de la marque, en concurrence avec Apple Arcade, le service mobile maison qui a déjà du mal à retenir des abonnés.

Désormais, Microsoft a suffisamment reçu de retours pour se sentir prêt à lancer le service sur les plateformes qui l’acceptent. Avec ce test, la firme a montré que le problème ne venait pas de son côté, l’application est prête pour être lancée à tout moment sur iPhone ou iPad. Alors que la preview devait durer jusqu’au 11 septembre, Microsoft a finalement mis fin au programme Testflight sur iOS dès le 5 août.

xCloud Preview n’est plus disponible sur iOS

xCloud Preview n’est plus disponible sur iOS // Source : Frandroid

Microsoft a confirmé au site The Verge que la firme se concentrait désormais sur la sortie du service sur Android.

Le problème vient d’Apple

La firme de Redmond rejette donc la faute sur Apple depuis le lancement de son test. À tort ? Difficile à dire, car aucun autre service de cloud gaming n’est disponible sur iOS pour le moment : Google Stadia et GeForce en particulier semble rencontrer le même problème. De son côté Shadow s’apparente plutôt à du cloud computing, et l’application est bien disponible sur iOS, au même titre que le remote play de PlayStation, mais l’application du service français a été bloquée cette année lorsqu’elle a tenté de rendre plus facilement accessible les jeux installés sur sa machine Shadow. Un signe de plus qui permet de comprendre l’origine du problème chez Apple.

Les utilisateurs d’iPhone ou d’iPad n’ont donc qu’à espérer un changement de politique de la part d’Apple, ou à faire le changement vers Android, s’ils souhaitent profiter des joies du cloud gaming sur mobile.

Les derniers articles