Apple Arcade changerait de stratégie : plus de rétention, moins de qualité

 

D'après des sources fiables, Apple aurait annulé le développement de plusieurs jeux prévus pour son abonnement Apple Arcade. La firme voudrait changer de stratégie pour favoriser des mécaniques de rétention.

Apple Arcade et ses jeux de lancements

Apple Arcade et ses jeux de lancements // Source : Apple

Pour diversifier ses sources des revenues, Apple a fortement misé sur ses nouveaux services lancés en 2019 comme Apple TV+, pour la SVOD, Apple News+, pour la presse, ou encore Apple Arcade pour les jeux vidéo. Plusieurs mois après le grand lancement, ce dernier semble connaitre quelques difficultés.

Les journalistes Jason Schreier, bien connu dans l’industrie du jeu vidéo, et Mark Gurman, que l’on ne présente plus pour ses articles sur Apple, ont collaboré sur un article publié dans Bloomberg et dévoilant un changement de stratégie interne assez important pour Apple Arcade.

Favoriser « l’engagement »

Apple Arcade est né avec un but plutôt noble et bienvenu, en particulier pour les joueurs venant du PC ou des consoles : proposer dans un abonnement à petit prix, des jeux de qualité à télécharger. L’idée était de permettre aux développeurs de ces titres de gagner en visibilité en intégrant dans cet abonnement, et leur permettre d’éviter d’avoir recours à des modèles économiques comme le free to play avec paiement in-app qui sont devenus hégémoniques sur l’App Store.

C’est bien cet aspect qu’Apple semble en partie renier d’après les indiscrétions obtenues par les deux journalistes. La firme aurait en effet mis fin au développement de plusieurs jeux, tout en partant à la recherche de nouveau titre à financer. Un creative producer d’Apple aurait annoncé la nouvelle à certains développeurs concernés en avril, en indiquant que leurs prochains jeux n’atteignaient pas les niveaux « d’engagements » demandés. Ce terme populaire dans le monde anglophone désigne la capacité d’un client ou d’un joueur à se sentir impliqué dans un jeu. On peut le mesurer à la durée des sessions de jeux, ou la fréquence de connexion d’un joueur par exemple. Un jeu avec un fort taux d’engagement poussera les joueurs à revenir régulièrement, avec parfois des mécaniques permettant d’augmenter artificiellement l’engagement, et se faire au détriment du caractère divertissant du jeu.

Apple ne placerait donc plus la qualité intrinsèque du jeu comme premier critère pour un titre arrivant dans son service d’abonnement, mais plutôt sur sa capacité à retenir les abonnements. Ce critère « d’engagement » est aussi celui cherché par les fameux jeux free to play dont Apple Arcade se posait en alternative.

Un abonnement en manque de vitesse

D’après des développeurs interrogés, le changement de stratégie d’Apple semble indiquer qu’Apple Arcade n’a pas rencontré le succès escompté pour le moment, et que la croissance du nombre d’abonnés n’est pas au rendez-vous. Bloomberg note que si Apple n’a pas dévoilé le nombre d’abonnés à son service, la firme a étendu son offre d’essai de 30 à 60 jours, un signe qui montre que le service a du mal à séduire.

Ce changement de stratégie soudain d’Apple et la fin de contrats de développements auraient causé des difficultés pour les développeurs de jeux concernés, alors que le monde traverse encore les conséquences de la pandémie de Covid-19. Apple aurait tout de même promis un renouvellement des contrats si les prochains titres de ces développeurs correspondaient aux nouveaux critères de la marque.

Récemment, Nintendo aurait également baissé ses investissements dans le jeu mobile au profit de la Nintendo Switch. Le jeu sur mobile reste aujourd’hui un marché bien complexe à appréhender, même pour un géant comme Apple.

Les derniers articles