Test du casque sans fil Xbox Wireless Headset : un son qui tranche et un rapport qualité-prix de référence

Un casque console, PC et smartphone

Points positifs du Casque sans fil Xbox
  • Appairage très simple
  • Léger et confortable
  • Les molettes si intuitives
  • La double connexion Bluetooth et Xbox Wireless
  • Le prix
  • Bonne autonomie et charge USB-C
Points négatifs du Casque sans fil Xbox
  • Son trop porté sur les basses
  • Micro un peu court
  • Isolation de la voix en chat vocal moyenne
  • Pas de jack 3,5 mm
  • La traduction indigne, mais habituelle, de l'application par Microsoft
 

Introduction

Nous avons passé plusieurs jours avec le casque officiel sans fil Xbox Wireless Headset. Voici notre verdict.

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Microsoft propose un casque sans fil Xbox comme accessoire de ses consoles Xbox Series S et Series X. C’est en quelque sorte une réponse au casque 3D Pulse de la PS5, et en même un casque qui doit se poser en référence pour les possesseurs de console Xbox. Une réussite ? C’est ce que l’on va voir.

Fiche technique du casque officiel sans fil Xbox

Modèle Microsoft Casque sans fil Xbox (2021)
Format casque circum-aural
Batterie amovible Non
Microphone Inconnu
Compatibilité OS Android, iOS, Windows, Xbox
Compatible Surround Dolby Atmos
Autonomie annoncée 15 heures
Réponse en fréquence minimum 20 Hz
Réponse en fréquence maximum 20000 Hz
Impédance 32 ohms
Longueur du câble 35 cm
Poids 312 grammes
Prix 99 €
Fiche produit

Ce test a été réalisé avec un modèle qui nous a été prêté par la marque.

Un bon unboxing et un design très confortable

On ne va pas revenir trop en longueur sur nos impressions sur le design du casque, car nous les avons déjà détaillés dans la prise en main. Il faut d’abord retenir que l’expérience d’unboxing a été très soignée par Microsoft, ce qui est un élément de détail intéressant à souligner, car c’est finalement la toute première impression que le produit a sur nous. On a une languette plastique facilement détachable et une ouverture en coffret très pratique pour déballer le produit. Cela montre le niveau de soucis du détail de la marque sur l’expérience de son produit.

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Ce souci du détail on le retrouve aussi dans le design du casque, qui est très confortable. On a là un casque circum-aural, dont chaque côté englobe complètement l’oreille, avec un arceau également recouvert d’une mousse avec effet cuir. J’ai pu le porter plusieurs heures d’affilée pendant plus d’une semaine sans jamais avoir un souci de confort. Une fois qu’on l’adapte à notre tête, il serre un peu le crâne, mais il se fait vite oublier. C’est vraiment l’un des points forts du produit d’après moi.

La connexion du casque à la Xbox se fait très facilement. Il suffit d’allumer le casque et d’appuyer sur le bouton en façade de la console pour débuter la synchronisation. Il n’y a même pas besoin de connecter un dongle USB sur la console, ce qui est appréciable.

Un son trop grave, peu équilibré

C’était l’une des grandes interrogations en suspend en sortie de ma prise en main, je n’avais pas encore un avis réellement construit sur la qualité audio de ce casque. C’est l’un des points qui m’a déçu, notamment parce que je suis peut-être davantage habitué à la restitution du son plus équilibré proposé par Bose et Logitech, respectivement pour mon casque Bluetooth et mon casque de PC.

Pour un casque à moins de 100 euros, le casque sans fil de Xbox se débrouille plutôt bien, mais il faut avouer qu’il pousse réellement les basses, bien davantage que les médiums et les aigus. Heureusement un égaliseur est proposé dans l’application qui va avec le casque pour régler cela. L’outil ne fait pas de miracles, mais permet au moins de ramener un peu d’équilibre.

Ça reste selon moi l’un des principaux points faibles de ce casque. Autour de cette gamme de prix on trouve des caques sans fil avec un son plus agréable, en tout cas sur PC. Si votre truc c’est les jeux d’action, les FPS, bref les titres avec de grosses explosions qui font du bruit, vous serez très probablement très satisfait de ce casque. Si vous cherchez davantage de subtilité, notamment pour un usage d’écoute de musiques, ce sera moins le cas.

Spatialisation, son 3D et Dolby Atmos

Sur la fiche produit de son casque, Microsoft met beaucoup en avant la spatialisation du son proposé avec son casque. On bénéficie notamment d’une version d’essai offerte de 6 mois pour la licence Dolby Atmos à activer dans l’application Dolby Access. Après ces 6 mois, vous êtes libre de payer ou non la licence définitive (18 euros) pour Dolby Atmos. De son côté, Microsoft propose gratuitement le système Windows Sonic sur PC et Xbox. Après avoir été un peu sceptique, j’ai trouvé que le rendu de la spatialisation était plutôt bien réalisé dans les vidéos et jeux optimisés pour le Dolby Atmos.

On peut en effet percevoir la source d’un bruit dans l’espace de façon plus précise quand l’option est activée, sur du contenu optimisé. En revanche, dans tous les autres cas, il est préférable de désactiver complètement ces options, pour éviter d’avoir l’impression que sa tête est dans un bocal. Le son stéréo convient dans la totalité des cas, alors que le son spatialisé se retranche à quelques expériences très précises.

Une isolation passive assez forte

Le casque ne dispose pas d’un système de suppression du bruit actif. C’est tout à fait logique vu le tarif proposé. En revanche, on a bien une isolation passive permise par le design circum-aural et là c’est vraiment très convaincant. Presque trop même, puisqu’on a l’impression d’être totalement coupé de son environnement sans possibilité de régler cet élément, puisque c’est lié au design physique du casque.

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Source : Anthony Wonner – Frandroid

On a vraiment l’impression de mettre les mains sur ses oreilles en revêtant le casque sur son crâne. Cela permet de jouer avait un faible volume sonore, tout en entendant parfaitement les sons et la musique du jeu. Personnellement, je trouve que c’est un parti-pris logique, lorsqu’on porte un casque pendant une session de jeu, c’est généralement pour mieux s’isoler et renforcer l’immersion. C’est réussi.

Un casque très intelligent

La grande force du casque Xbox sans fil est indiscutablement son ergonomie, et les fonctions très intelligemment pensées et intégrées par Microsoft. On a d’abord une molette au niveau de l’oreillette qui permet de régler facilement le son à la volée. C’est très instinctif et très efficace, et c’est quelque chose que l’on aimerait retrouver sur tous les casques. D’un coup de molette on monte, ou on descend le son, sans aucun effort.

De l’autre côté, on a une fonction là aussi très maligne : la double connexion Bluetooth et Xbox Wireless. Je l’avais détaillé dans la prise en main, et c’est vraiment malin. Puisque le casque peut gérer une connexion au protocole propriétaire de Microsoft, le Xbox Wireless, mais aussi en Bluetooth, il est possible de se connecter aux deux sources en même temps. On peut ainsi écouter le son de son jeu, et être connecté en Bluetooth à son smartphone pour utiliser Discord et parler avec ses amis par exemple.

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Source : Anthony Wonner – Frandroid

On imagine facilement plein de scénarii : écouter un podcast, parler sur des applications réservées aux smartphones ou encore écouter de la musique, tout en jouant de l’autre côté. Là encore, cette option se règle avec une molette, sur le côté gauche, pour facilement basculer du son du jeu, au son du Bluetooth, ou sur un entre-deux. Cela s’inscrit parfaitement dans un moment où de plus en plus de jeux proposent du cross-play, c’est-à-dire la possibilité de se réunir entre joueurs Xbox, PlayStation, Switch, et PC. Malheureusement, il n’existe pas de service vocal disponible sur toutes ses plateformes en même temps, l’utilisation de Discord est donc très pratique dans ce cas.

La fonction intelligente de trop est peut-être celle liée au bouton d’alimentation. Comme avec les manettes Xbox, Microsoft propose d’allumer automatiquement la console avec le casque. Sur le papier, cela peut sembler être une bonne idée, mais pour un casque capable de se connecter en Bluetooth, on a parfois envie de l’utiliser sans la console. Malheureusement, Microsoft ne propose aucun réglage pour désactiver cette fonction d’allumage automatique. C’est finalement là notre reproche : permettez aux joueuses et aux joueurs de choisir ou non d’activer ce raccourci qui peut être pratique selon les cas.

L’application Accessoires Xbox que l’on retrouve à la fois sur les consoles Xbox, mais aussi sur Windows 10, a été mise à jour pour prendre en charge le casque. C’est ici que l’on retrouve l’égaliseur, mais aussi le réglage de plusieurs fonctions comme le « contrôle du micro » qui permet de capter une partie du son du micro pour mieux s’entendre, et ainsi parler moins fort. Cette application est, comme souvent avec Microsoft, très mal traduite.

Les différents réglages sont parfois très difficiles à comprendre en raison des problèmes de traduction de Microsoft. Voici une phrase par exemple « lorsque cette option est activée, le critère de diffusion est élevé (certains sons sont éteints) sur élevé (la plupart des sons sont éteints) ». On aimerait que Microsoft prenne un peu plus au sérieux la localisation de ses produits, tant ils sont souvent criblés de problèmes de traduction, rendant incompréhensibles certaines phrases. La firme met beaucoup en avant son souci de l’accessibilité, en particulier dans le jeu vidéo, mais avoir des options compréhensibles en français, c’est aussi de l’accessibilité.

Un micro réussi, mais un peu court

Notre casque sans fil Xbox se destine avant tout à un usage dans les jeux vidéo, et qui dit jeu, dit chat vocal en ligne. Le casque intègre un micro déployable sur le côté gauche, ou légèrement enroulable quand on ne l’utilise pas. S’il est plutôt discret, comme le reste du casque, le micro me semble un peu court.

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Source : Anthony Wonner – Frandroid

La qualité sonore offerte par le micro est plutôt bonne, notre voix est très intelligible. En revanche même avec l’option de contrôle du micro activée, qui permet en principe de supprimer les autres sons que celui de sa voix, les interlocuteurs entendent beaucoup l’environnement de la pièce dans laquelle vous jouer.

Une seconde fonction plus convaincante permet de couper automatiquement le micro quand vous ne parlez pas (auto-mute). C’est plutôt efficace, et le système est capable de très rapidement réactiver le micro dès que vous commencez à parler, pour éviter de mordre le début de votre phrase.

Finalement avec ces options activées, on n’entendra pas le son venant de votre pièce quand vous ne parlez pas, mais on l’entendra en fond dès que vous vous exprimerez. Je pense qu’en plaçant le micro davantage près de la bouche, Microsoft aurait pu mieux isoler le son de la voix et proposer un meilleur filtre.

Autonomie

Sur le site officiel, Microsoft promet une autonomie de 15 heures grâce à la batterie interne du casque sans fil. En général ce genre de chiffres est exagéré par le fabricant, mais là c’est une plutôt bonne surprise puisque j’ai pu le vérifier plusieurs fois. J’ai à plusieurs reprises pu tenir 14 à 15h avec de l’écoute de musique et du jeu vidéo, avant que le casque ne s’éteigne par manque de batterie.

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Source : Anthony Wonner – Frandroid

On peut ensuite recharger le casque facilement par son port USB-C. Notez que le casque peut être utilisé, même pendant la recharge, ce qui est un bon point. Il est même possible de l’utiliser de façon passive grâce à un câble USB-C vers USB-A sur n’importe quel PC, comme un casque filaire.

En revanche, le casque ne propose pas de port jack 3,5mm, et donc pas de possibilité de le brancher facilement sur un appareil avec une prise audio.

Un bon rapport qualité-prix

Le casque Xbox sans fil est commercialisé à 99,99 euros en France. C’est plutôt un très bon prix à la vue de ses prestations, en particulier son autonomie et son confort d’utilisation.

Évidemment on pourrait comparer le casque au Pulse 3D de Sony pour la PS5, mais vous êtes propriétaires d’une Xbox, ce casque ne sera pas compatible avec votre console. Il faudrait plutôt se tourner vers des casques comme le Corsair HS75, mais qui sont généralement vendus plus cher. On sent que Microsoft a ici voulu proposer un casque sans fil dans un budget qui reste accessible, comme accessoire officiel de ses nouvelles consoles.

Les réponses à vos questions

Peut-on utiliser ce casque avec une PlayStation 5 ?

Non, ce casque est uniquement compatible avec le protocole sans fil des consoles Xbox, ou du dongle USB Xbox Wireless proposé par Microsoft pour Windows 10. Il n’est pas possible de l’utiliser avec les consoles PlayStation ou Nintendo Switch, qui n’acceptent pas les connexions Bluetooth audio.

Peut-on passer sans problème entre le PC et la Xbox, sans reconnexion ?

Tout dépend de la façon dont vous connectez le casque avec le PC. Si vous utilisez le dongle USB de Microsoft qui permet d’utiliser le protocole Xbox Wireless, alors il faudra faire une resynchronisation à chaque changement de machine.

En revanche, si vous utilisez la connexion Bluetooth avec votre PC, et la connexion Xbox Wireless avec votre Xbox, le passage de l’un à l’autre est bien plus simple, et vous pouvez même utiliser les deux en même temps grâce à la double connexion du casque.

Faut-il payer la licence Dolby Atmos ?

Le casque offre une version d’essai de Dolby Atmos de 6 mois. Après cette période il faut payer une licence à 18 euros pour bénéficier du son spatialisé Dolby Atmos. Le son spatialisé Windows Sonic de Microsoft est entièrement gratuit.

Note finale du test
8 /10
Alors que vaut ce casque officiel sans fil Xbox ? Microsoft nous propose un produit très confortable, avec un design sobre et élégant, et avec beaucoup de bonnes idées. On adore vraiment la double connexion, et le réglage rapide du son grâce aux molettes. On aime également la fonction de désactivation automatique du micro quand on ne parle pas. Sur tous ces points, c'est un quasi sans faute.

Malheureusement pour Microsoft, un casque est évidemment avant tout un produit audio et c'est sur ce critère que le produit montre ses faiblesses. On aurait aimé un son bien mieux équilibré et agréable. Ici, Microsoft a vraiment voulu privilégier les basses, qui marcheront bien pour les jeux d'actions, mais moins pour les autres. La compatibilité avec Windows Sonic et Dobly Atmos est en revanche un bon point pour la spatialisation, même si cela se limite aux titres optimisés pour ces technologies.

Malgré tout, pour un prix de 99 euros, il faut avouer que le casque Xbox nous apparait être une bonne affaire. Si cela correspond à votre budget, on a là un produit confortable, simple à utiliser et qui offre une bonne expérience au global. On espère que la firme gardera tous ces points fort pour un prochain casque, tout en améliorant le rendu du son.

Points positifs du Casque sans fil Xbox

  • Appairage très simple

  • Léger et confortable

  • Les molettes si intuitives

  • La double connexion Bluetooth et Xbox Wireless

  • Le prix

  • Bonne autonomie et charge USB-C

Points négatifs du Casque sans fil Xbox

  • Son trop porté sur les basses

  • Micro un peu court

  • Isolation de la voix en chat vocal moyenne

  • Pas de jack 3,5 mm

  • La traduction indigne, mais habituelle, de l'application par Microsoft

Les derniers articles