Adieu Internet Explorer : le navigateur ferme ses portes en 2022

Et il ne nous manquera pas

 

Le navigateur web Internet Explorer, vieillissant et en grande partie non utilisé, sera arrêté le 15 juin 2022 après plus de 25 ans de bons et loyaux services. Les utilisateurs sont invités à se tourner vers Edge.

Adieu Internet Explorer : le navigateur ferme ses portes en 2022

À partir de l’année prochaine, les mèmes sur Internet Explorer seront plus tristes. En effet, Microsoft a annoncé la fin de son navigateur web de toujours, après plus de 25 ans d’existence. « L’avenir d’Internet Explorer sur Windows 10 est dans Microsoft Edge », a déclaré Sean Lyndersay, responsable de programme de Microsoft Edge, le remplaçant d’Internet Explorer depuis 2015, dans un article publié sur le blog de l’entreprise.

Et d’ajouter : « Microsoft Edge propose non seulement une expérience de navigation plus rapide, plus sûre et plus moderne qu’Internet Explorer, mais il peut également répondre à un problème majeur : la compatibilité avec les sites Web et les applications plus anciennes. »

La lente mort d’Internet Explorer

 Il faut dire que depuis quelque temps la firme américaine met le paquet pour faire basculer ses utilisateurs vers son nouveau navigateur, qu’elle enrichit de plus en plus : installation dans la mise à jour Windows, message de sécurité, fin de la prise en charge de la sécurité, etc. Et pour convaincre les irréductibles d’IE, certains sites web recherchés dans le navigateur ne s’ouvrent plus, si ce n’est sur Edge.

C’est le cas de YouTube, Facebook, Instagram et d’autres services Google, des sites de grandes marques ou de banques… Aussi, depuis le 30 novembre dernier Microsoft Teams n’est plus pris en charge par Internet Explorer 11, et à compter du 17 août, les autres applications et services Microsoft 365 ne supporteront plus IE 11.

Faciliter la transition

Sean Lyndersay a poursuivi en expliquant que Microsoft Edge dispose d’un mode Internet Explorer qui permettra aux utilisateurs d’accéder de manière transparente aux sites Web et aux applications basés sur l’ancien navigateur, facilitant ainsi la transition. « Avec Microsoft Edge capable d’assumer cette responsabilité et plus encore, l’application de bureau Internet Explorer 11 sera retirée et ne sera plus prise en charge dès le 15 juin 2022 pour certaines versions de Windows 10 », a affirmé Microsoft. Ainsi, bien que le canal de maintenance à long terme de Windows 10 (LTSC) continuera à inclure Internet Explorer l’année prochaine, les versions grand public ne seront plus compatibles avec le navigateur.

Cette décision était inéluctable. Depuis quelques années Microsoft considérait son navigateur comme une simple solution de compatibilité, qualifiant même l’utilisation d’IE comme navigateur par défaut de dangereuse.

Microsoft Edge réunit aujourd’hui 8 % des utilisateurs de navigateur, tout juste devant Mozilla Firefox (7,97 %). Avec cette tendance, le navigateur de Microsoft pourrait rapidement prendre la deuxième place du marché à Safari (10 %), loin derrière Chrome et ses plus de 60 %. Microsoft semble réussir son pari d’évincer Internet Explorer de son giron.

Les derniers articles