C’est officiel, Nvidia va amener ray tracing et DLSS sur les PC ARM

ARM is RTX On !

 

À l'occasion de la Game Developers Conference (GDC), Nvidia a annoncé que les technologies GeForce RTX sont maintenant compatibles avec l'univers ARM. En d'autres termes, le ray tracing et le DLSS vont progressivement pouvoir se frayer un chemin sur des appareils plus économes en énergie.

Les principales technologies graphiques de Nvidia, jusqu’ici vouées au monde des cartes graphiques, s’ouvrent au monde ARM

Les principales technologies graphiques de Nvidia, jusqu’ici vouées au monde des cartes graphiques, s’ouvrent au monde ARM // Source : Christian Wiediger – Unsplash

Coupler une GeForce RTX 3060 au MediaTek Kompanio 1200, un SoC ARM pensé pour les Chromebook, Nvidia l’a fait, et c’est une excellente nouvelle. Dans un communiqué partagé aujourd’hui, à l’occasion de la Game Developers Conference, la marque au caméléon explique avoir pour intention de prouver que les « graphismes avancés peuvent être étendus à un ensemble d’appareils plus vaste et plus économes en énergie ».

En filigrane, c’est l’arrivée des deux principales technologies graphiques de Nvidia (le ray tracing et le DLSS) qui va maintenant pouvoir se concrétiser à grande échelle (du moins on l’espère) sur les plateformes ARM et Linux.

Wolfenstein Young Blood, avec le ray tracing et le DLSS, confortablement animé sur ARM

Pour illustrer son propos, Nvidia a partagé sur YouTube une séquence de gameplay enregistrée sur Wolfenstein Youngblood. Avec le ray tracing et le DLSS, le titre de MachineGames se porte comme un charme sur le tandem GeForce RTX 3060 / MediaTek Kompanio 1200.

Une démonstration relativement impressionnante rendue possible par le portage sur la plateforme ARM de plusieurs SDK (kits de développement) émanant de l’écosystème RTX. Parmi eux, le RTX Direct Illumination (éclairage dynamique), le NVIDIA Optix AI-Acceleration Denoiser (pour accélérer le rendu d’images haute fidélité), le RTX Memory Utility (optimisation de l’usage de la mémoire graphique), le DLSS, que l’on ne présente plus, ou encore le RTX Global Illumination (qui permet de simuler en temps réel et de manière réaliste les rebonds de la lumière dans un environnement 3D).

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

L’idée derrière ce portage des technologies de Nvidia est de répondre à la demande toujours plus importante des consommateurs et des constructeurs pour les puces à architecture ATRM. Apple a en effet lancé l’an dernier son SoC Apple M1, tandis que Microsoft propose toujours une version compatible ARM de Windows 10, en attendant Windows 11.

Dans son communiqué, Nvidia précise que les trois premiers SDK sont d’ores et déjà disponibles pour ARM sur Linux et Chromium, tandis que les deux derniers arriveront prochainement. Cette nouveauté, qui n’est pas uniquement dédiée au monde du jeu vidéo, devrait permettre d’étendre progressivement les technologies de Nvidia au secteur mobile, qui profite lui aussi de processeurs ARM… et donc potentiellement à nos smartphones.

Les derniers articles