Nvidia GeForce RTX 3000 sur PC portables : attention aux plus de 28 variantes qui existent

 

Les nouvelles GeForce RTX 3000 peuvent être modifiées pour offrir plus de choix de design aux fabricants, mais cela peut se faire au prix d'une grande confusion pour le consommateur.

Razer Blade 15 Modèle Avancé 2021

Razer Blade 15 Modèle Avancé 2021 // Source : Razer

Nvidia a marqué le CES 2021 en dévoilant sa nouvelle génération de puces graphiques pour les PC portables, les RTX 3000. Sur le papier, la marque a dévoilé trois puces différentes : la GeForce RTX 3060, la GeForce RTX 3070 et la GeForce RTX 3080. Première subtilité, elles ne proposent pas les mêmes caractéristiques que leurs équivalentes sur PC de bureau, même si elles portent le même nom. Mais ce n’est pas tout, au-delà de ces trois noms, on peut en réalité trouver plus de 28 variantes de ces puces pour les fabricants de PC. Explications.

Plus de diversité, mais plus de confusion

D’abord, Nvidia a décidé d’arrêter d’utiliser la marque « Max-Q » pour désigner une variante d’une puce graphique pour des PC plus fins. À la place, cette marque est désormais utilisée pour désigner une plateforme, un cahier des charges rassemblant plusieurs technologies comme Dynamic Boost ou Whisper Mode 2.0. Résultat, il n’est plus possible de faire la différence entre une RTX 3070 et une version basse consommation de la puce simplement en se basant sur son nom.

Pour éviter de créer la confusion, Nvidia demande aux fabricants de PC de jouer le jeu et d’indiquer dans leurs fiches techniques tous les détails sur la puce utilisée :  le TGP, les fréquences d’horloge ou les fonctions Max-Q intégrées ou non. Pour les fabricants, ces possibilités laissées offertes par Nvidia permettent de créer une plus grande variété de PC portables. On aura ainsi des PC ultrafins avec des puces moins performantes, ou au contraire des PC plus encombrants et plus puissants.

Le problème reste la communication auprès du consommateur. Désormais, on ne pourra plus se fier au simple nom de la puce graphique pour avoir une idée des performances attendues.

Déjà plus de 28 variations !

Le site Computerbase a fait le tour de toutes les références déjà annoncées par les fabricants et a dressé une liste de 28 variantes des trois puces graphiques annoncées par Nvidia. En faisant le calcul, la puissance brute en TFlops d’une version « puissante » d’une puce bas de gamme peut parfois approcher la version « économique » d’une puce plus haut de gamme.

La liste des puces graphiques RTX 3000 sur PC portables

La liste des puces graphiques RTX 3000 sur PC portables // Source : Computerbase

Ainsi le site relève une puce RTX 3060 pour laptop capable de monter à 7,9 TFlops alors qu’une version Max-Q d’une RTX 3070 pour laptop affiche seulement 8 TFlops en comparaison. Attention la valeur du TGP dans le tableau est purement indicative, et ne tient pas compte de l’utilisation ou non du DynamicBoost. Si le fabricant l’utilise, la puce graphique peut recevoir jusqu’à 5, 10 ou 15 watts en supplément qui auraient autrement été attribués au processeur. Cela signifie que les performances entre les PC peuvent encore davantage varier d’une référence à une autre, même au-delà de ces 28 premières variantes.

Une chose est sûre, il faudra donc être particulièrement vigilant avant de faire le choix d’acquérir un PC portable équipé d’une puce graphique RTX 3000.

Les derniers articles