Prise en main du OnePlus 9 : un OnePlus 8T tout juste amélioré

Quoi de 9 ?

 

Introduction

Petit frère de la version Pro, le OnePlus 9 profite lui aussi du partenariat avec Hasselblad. En attendant un test complet, voici une première prise en main du téléphone.

Prise en main du OnePlus 9 : un OnePlus 8T tout juste amélioré

Le OnePlus 9 vient proposer une alternative plus abordable au OnePlus 9 Pro, tout en conservant une grande partie de ses qualités, ainsi que certains bénéfices apportés par le partenariat avec Hasselbald. Mais est-ce suffisant pour justifier un prix de plus de 100 euros supérieur au OnePlus 8T ? En attendant un test plus complet suivant notre protocole plus poussé, voici un premier avis basé sur les premiers jours d’utilisation du OnePlus 9.

Fiche technique du OnePlus 9

Modèle OnePlus 9
Version de l'OS Android 11
Interface constructeur OxygenOS
Taille d'écran 6.55 pouces
Définition 2400 x 1080 pixels
Densité de pixels 402 ppp
Technologie AMOLED
SoC Snapdragon 888
Puce Graphique (GPU) Adreno 660
Mémoire vive (RAM) 8 Go, 12 Go
Mémoire interne (flash) 128 Go, 256 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 48 Mpx
Capteur 2 : 50 Mpx
Capteur 3 : 2 Mpx
Appareil photo (frontal) 16 Mpx
Enregistrement vidéo 4K@60 IPS
Wi-Fi Wi-Fi 6 (ax)
Bluetooth 5.2
5G Oui
NFC Oui
Capteur d'empreintes Sous l'écran
Ports (entrées/sorties) USB Type-C
Batterie 4500 mAh
Dimensions 74,2 x 160 x 8,7 mm
Poids 192 grammes
Couleurs Noir, Bleu, Mauve
Prix 623 €
Fiche produit Voir le test

Comme un air de OnePlus 8T

Comme l’année dernière, le OnePlus 9 propose une version épurée et plus simple du modèle « Pro ». Si cela se voit sur la fiche technique du téléphone, on peut le constater également au premier regard dès qu’on le prend en main. Et ce, pour une raison très simple : son écran est plat, comme sur le OnePlus 8 ou le OnePlus 8T, et non incurvé comme sur les 8 Pro et 9 Pro.

Malgré cela, il reste très qualitatif dans sa conception avec une coque arrière en verre (Gorilla Glass) et un cadre en polymère renforcé de fibre de verre. Ne pas utiliser de métal pour le contour lui permet ainsi de rester uniforme, sans bande d’antennes, tout en gardant une finition très similaire au premier coup d’œil. On s’inquiétera davantage pour la tenue dans le temps puisque les éraflures risquent d’être plus nombreuses si le matériau choisi n’est pas assez résistant. Sur tous les modèles précédents, ces tranches étaient en aluminium.

Prise en main du OnePlus 9 : un OnePlus 8T tout juste amélioré

La prise en main reste très agréable, douce dans la paume et ergonomique, avec une bonne préhension du téléphone. Surtout, OnePlus a revu le positionnement des touches par rapport au 8T, rendant plus accessibles les interactions, notamment pour monter le volume. Malheureusement, tout comme sur le OnePlus 9 Pro, le capteur d’empreintes descend également de quelques centimètres, ce qui est particulièrement perturbant et nécessite un certain temps d’adaptation, et parfois une petite gymnastique du pouce pour s’y habituer.

Le bloc photo est également plus épais et plus imposant que sur le OnePlus 8T. Il est cependant très bien intégré et jure moins, esthétiquement parlant, que sur ses prédécesseurs. Il n’en reste pas moins imposant et entraîne une logique instabilité du téléphone lorsque ce dernier est posé à plat, sur un bureau par exemple.

Attention également : le dos en verre brillant (le Winter Mist) marque extrêmement les traces de doigt. On imagine que c’est également le cas sur la version glossy (Astral Black).

Le OnePlus 9 aux côtés du OnePlus 9 Pro

Le OnePlus 9 aux côtés du OnePlus 9 Pro

Un très bel écran

Contrairement à la gamme « Pro » qui pousse l’excellence jusqu’à proposer une dalle Quad HD+, le OnePlus 9 reste sur un écran Full HD+ aussi classique d’efficace. L’Oled est toujours aussi beau, très contrasté, très lumineux et surtout avec des couleurs très agréables à l’œil. On attendra néanmoins de passer l’écran sous notre sonde pour en dire plus sur ses qualités intrinsèques.

Précisons qu’en seulement quelques jours d’utilisation sans malmener le téléphone, quelques microrayures, invisibles lorsque l’écran est allumé, sont déjà apparues à la surface. On vous conseille donc de conserver le film protecteur installé par défaut, que nous enlevons inévitablement lors de nos tests (pour ne pas leurrer notre sonde).

Notons que si l’écran est 120 Hz, il n’est pas adaptatif. Cela pourrait donc avoir un impact sur l’autonomie du téléphone.

Une expérience utilisateur au top du top

S’il est un point sur lequel OnePlus met toujours l’accent, c’est bien sûr l’expérience utilisateur. Pour cela, le smartphone a besoin de bonnes performances et d’une interface logicielle soignée, ce que OnePlus a toujours fourni. Ici, on retrouve un Snapdragon 888, de 8 à 12 Go de RAM LPDDR5 et OxygenOS 11, l’interface maison du constructeur basée sur Android 11.

Pour ce qui est des performances, OnePlus est comme toujours à la pointe, avec non seulement du très bon au niveau matériel, mais aussi une grosse optimisation logicielle en partenariat avec les acteurs qui comptent. Fortnite tourne par exemple comme un charme avec une stabilité impressionnante à 60 FPS. Il en va de même au quotidien. La navigation dans l’interface est toujours parfaitement fluide et passer d’une application à l’autre se fait sans le moindre accroc.

Prise en main du OnePlus 9 : un OnePlus 8T tout juste amélioré

Quelle que soit la tâche que vous avez envie d’accomplir, vous pourrez la réaliser très rapidement. Et si le cœur vous en dit, vous pourrez également personnaliser à loisir votre interface pour l’adapter à vos habitudes. Sur ce point néanmoins, les bénéfices gagnés par rapport au Snapdragon 865 du OnePlus 8T restent assez restreints, d’autant plus si vous n’êtes pas un joueur au quotidien. Le principal avantage se joue sur l’année de support logiciel gagné.

Hasselblad sur l’appareil photo

Tout l’intérêt de ce OnePlus 9 va donc se trouver dans son appareil photo. Signé Hasselblad tout comme celui du OnePlus 9 Pro, cet appareil photo a été particulièrement soigné cette année. On retrouve trois modules à son bord : un grand-angle Sony IMX689 de 48 Mpx stabilisé optiquement (F/1,8), un ultra grand-angle Sony IMX766 de 50 Mpx (f/2,2) identique à celui du OP9 Pro et un capteur monochrome de 2 Mpx. L’intérêt de ce dernier est cependant très limité et nous nous concentrerons donc sur les deux autres.

Prise en main du OnePlus 9 : un OnePlus 8T tout juste amélioré

Pour déterminer si l’évolution est majeure, il faudra bien évidemment attendre un test plus complet, dans des conditions plus variées. Nos premiers tests laissent néanmoins apparaitre une bonne gestion de la lumière et un piqué correct lorsque les conditions sont bonnes, mais, comme sur le OnePlus 9 Pro, une tendance des pixels à beaucoup baver sur les bords et dans les angles.

On remarque également que l’unicité de la colorimétrie entre les différents capteurs est moins bonne que sur le modèle Pro. Alors que sur ce dernier on note une légère distorsion des teintes, le OnePlus 9 affiche régulièrement des couleurs nettement différentes, marquant clairement l’écart entre les optiques.

De nuit, l’ambiance générale de la scène est bonne, avec un bon traitement des différents niveaux de luminosité, mais on perd immédiatement en netteté des détails.

Il est également dommage d’avoir perdu le téléobjectif et de garder le capteur monochrome de 2 mégapixels. Les coûts ne sont évidemment pas les mêmes, mais l’utilité non plus.

Le capteur frontal de 16 mégapixels est, quant à lui, un Sony IMX471 avec un objectif ouvrant à f/2,4. Le résultat est une mise au point souvent médiocre et du grain sur l’image.

Des tests plus poussés seront bien sûr à faire pour vérifier si l’appareil photo est plus performant que celui du OnePlus 8T. Réponse à venir dans notre test complet.

La charge sans fil au programme

Nous ferons nos retours sur l’autonomie dans notre test complet, mais on peut déjà dire que l’écran 120 Hz risque d’avoir une incidence notable. On apprécie cependant la présence du chargeur 65 W dans la boîte, ainsi que la compatibilité avec la charge sans fil 15 W.

Un peu d’attente pour le OnePlus 9

Le OnePlus 9 est d’ores et déjà disponible en précommande, avec une paire de Buds Z offerte à ceux qui en profiteront. Contrairement au OnePlus 9 Pro dont les livraisons sont prévues la semaine prochaine, le OnePlus 9 nécessitera cependant un peu plus d’attente. Les ventes débuteront le 26 avril.

Pour les prix, comptez 719 euros pour la version 8/128 Go et 819 euros pour la version 12/256 Go.

Les évolutions restent néanmoins assez restreintes à première vue et il peut être intéressant de se tourner vers le OnePlus 8T si la charge sans fil n’est pas importante pour vous.

Les derniers articles