Lumix G100 : Panasonic dévoile son appareil photo pour vlogueurs, c’est tendance

 

Panasonic a dévoilé ce mercredi son Lumix G100, un appareil photo hybride spécialement conçu pour les vidéastes et les vlogueurs. Un positionnement qui devrait le mettre directement en face du Sony ZV-1.

Le Panasonic Lumix G100

Le Panasonic Lumix G100 // source : Panasonic

Il y a un mois, Sony lançait un appareil photo compact d’un nouveau genre, le Sony ZV-1. Derrière ce boîtier à l’apparence assez conventionnelle se cachait en fait un appareil photo numérique surtout orienté vers la vidéo. Sous ses allures de Sony RX100, il était en effet équipé de fonctionnalités particulièrement pensées pour les vidéastes et les vlogueurs.

Ce mercredi, c’est au tour de Panasonic de présenter un produit du même acabit, le Panasonic Lumix G100. Comme le modèle de chez Sony, le Lumix G100 se présente sous la forme d’un appareil photo assez classique. Il ne s’agit cependant pas d’un appareil photo compact, mais d’un modèle hybride, c’est-à-dire à objectif interchangeable. Il faut dire que dans le domaine des appareils hybrides, Panasonic est devenu une référence en quelques années avec ses Lumix GH-4 puis Lumix GH-5. Le Lumix G100 a cependant pour lui sa compacité avec un format de 115,2 x 82,5 x 54,2 mm et un poids de 303 grammes avec carte mémoire et batterie.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

La qualité sonore mise à l’honneur

La particularité de ce nouvel appareil réside surtout dans son système de captation audio. En effet, Panasonic s’est associé avec Nokia pour intégrer le système « OZO Audio » du constructeur finlandais. En d’autres termes, ce sont cinq microphones qui équipent le boîtier hybride, avec autant de mode de captation. Il est ainsi possible de capturer le son provenant d’en face, de derrière, de toute la scène, d’avoir un suivi sonore grâce à la reconnaissance faciale, ou de basculer en mode automatique.

La qualité vidéo n’est évidemment pas mise de côté, puisqu’on va retrouver un capteur de 20,3 mégapixels au format micro 4/3, servant bien évidemment également aux photos. Le capteur a également l’avantage d’être stabilisé de manière hybride sur cinq axes, mais seulement pour la vidéo. Pour l’autofocus, Panasonic a doté le Lumix G100 d’un système à détection de contraste sur 49 zones permettant également la détection des yeux. Le boîtier est par ailleurs capable de passer d’une sensibilité minimale de 200 ISO (100 en mode étendu) à une sensibilité maximale de 25 600 ISO. En vidéo, les utilisateurs devront cependant se limiter au plus à 6400 ISO. Enfin, concernant la vitesse d’obturation, le Lumix G100 peut monter au mieux à une vitesse de 1/16000e de seconde.

Concernant la vidéo, puisque c’est ce qui va nous intéresser en particulier sur ce boîtier, le Lumix G100 est capable de tourner des séquences en 4K à 24p, 25p ou 30p, et y ajoute en Full HD des fréquences de 50p et 60p. Des modes d’enregistrement ralenti sont également disponibles en Full HD jusqu’à 120 images par seconde. Un mode time lapse est également proposé.

Un écran tactile et un viseur

Du côté de l’ergonomie du boîtier, le Panasonic Lumix G100 dispose d’un écran LCD tactile pivotant de 3 pouces affichant 1,84 million de pixels, mais également un viseur LCD de 3,68 millions de pixels. On va également retrouver un bouton dédié permettant de partager directement ses clichés et ses vidéos sur son smartphone grâce au Wi-Fi. Le boîtier est également compatible avec le Bluetooth 4.2.

Le Panasonic Lumix G100 sera disponible en noir à partir du mois d’août prochain. Il sera proposé au prix de 649 euros sans objectif, mais Panasonic prévoit plusieurs packs. Avec un objectif 12-32 mm (f/3,5-5,6) au prix de 749 euros, avec une poignée-trépied en plus de l’objectif à 799 euros, avec une optique 12-60 mm (f/3,5-5,6) à 849 euros et avec deux cailloux 12-32 mm (f3,5-5,6) et 35-100 mm (f/4,0-5,6) à 999 euros.

Les derniers articles

  • Apple Watch : comment créer et partager vos cadrans ?

    Apple

    Apple Watch : comment créer et partager vos cadrans ?

    27 septembre 202027/09/2020 • 16:00

  • Test du Fairphone 3+ : le Fairphone 3.1
    6 /10

    Fairphone

    Test du Fairphone 3+ : le Fairphone 3.1

    27 septembre 202027/09/2020 • 14:00