Renault Mégane E-TECH officialisée : Android Automotive, effet cocon et double écran en forme de L

 

La version définitive de la Renault Mégane E-TECH a été introduite dans le cadre du salon IAA de Munich. L’occasion pour le constructeur français de publier la fiche technique complète de ce véhicule attendu pour février 2022.

La veille des salons automobiles est toujours l’occasion pour les entreprises de révéler en avant-première leurs nouveautés. L’IAA de Munich n’a pas dérogé à la règle aux regards des multiples annonces notamment faites par Mercedes (EQE, EQB, EQG, Maybach EQS), BMW (e Vision Circular) ou encore Smart (Concept #1).

Les acteurs français sont aussi de la partie puisque Renault y est allé de sa présentation officielle : celle de la Mégane E-TECH. Basée sur la plateforme CMF-EV, cette version définitive avait été aperçue en 2020 via le showcar Mégane eVision, dont la ressemblance visuelle est relativement marquante.

Double écran en L inversé

La Renault Mégane E-TECH est une voiture électrique classée dans la catégorie des compactes. Elle profite d’une longueur de 4,21 mètres pour une hauteur de 1,50 mètre et un empattement de 2,70 mètres. Mais c’est probablement à l’intérieur de l’automobile que de belles nouveautés ont été apportées.

Ce véhicule branché aborde en effet un équipement inédit jamais encore croisé sur le catalogue de Renault. Il s’agit ici de l’écran OpenR, qui « combine, dans une forme de L renversé, l’afficheur numérique du tableau de bord et l’écran multimédia de la console centrale », décrit la firme tricolore.

Le tableau de bord mesure 12,3 pouces (1920 x 720 pixels, format paysage), contre 12 pouces pour l’écran multimédia (1250 x 1562 pixels, format portrait) dans sa version la plus haut de gamme. Une déclinaison entrée de gamme réduit la taille de ce dernier à 9 pouces, précise-t-on.

Android Automotive au menu

En matière de logiciel embarqué, la Mégane E-TECH intègre nativement Android Automotive, le système d’exploitation de Google dédié à l’automobile. Les services du géant de Mountain View, comme Google Maps par exemple, sont ainsi disponibles. L’assistant vocal de Google servira quant à lui à assurer les demandes faites à l’oral.

Du côté de l’ambiance sonore, Renault a mis les petits plats dans les grands. La déclinaison haut de gamme de son véhicule bénéficie d’un système Harman Kardon d’une puissance de 410 W. Il est notamment composé de 9 canaux (4 tweeters, 4 woofers et un caisson de basse situé dans le coffre) dispatchés dans l’habitacle.

Il est également question d’un « Cocoon Effect Technology », qui cherchera à créer un effet cocon « digne des berlines premium » pour « profiter au mieux du silence de l’habitacle, de sa musique ou des conversations avec les autres occupants, même sur l’autoroute », assure Renault.

Moteurs, puissance et autonomie

Pour ce faire, le fabricant a intégré une couche de mousse amortissante souple, qui a été « pressée entre le plancher du véhicule et la batterie, sur toute la surface de cette dernière ». Et de préciser : « Le gain se fait sentir à partir de 30 km/h ».

La Mégane E-TECH aura droit à deux versions de moteur : l’une d’une puissance de 130 ch (96 kW) pour un couple de 250 Nm, l’autre d’une puissance de 218 ch (160 kW) pour un couple de 300 Nm. Cette dernière déclinaison abat le 0 à 100 km/h en l’espace de 7,4 secondes.

Deux choix de batterie s’offriront aux utilisateurs : l’une de 40 kWh, pour une autonomie de 300 kilomètres (WLTP), l’autre de 60 kWh, pour un rayon d’action de 470 kilomètres (WLTP). Du côté de la recharge, Renault prévoit un chargeur embarqué de 7 kW (AC), complété par une option de 22 kW (AC). La charge rapide grimpe à 130 kW (DC).

Renault Mégane E-TECH : le lancement des commandes début 2022

Au total, 26 aides à la conduite seront de la partie. Parmi elles, on retrouve l’avertisseur d’angle mort, l’aide au maintien dans la voie, l’alerte de franchissement de ligne, l’aide au maintien de voie d’urgence, le freinage automatique d’urgence en marche arrière, la caméra 3D vision 360° ou encore le Full Auto Park.

Fabriquée dans l’usine de Douai, la Renault Mégane E-TECH profitera de trois niveaux de finition (Équilibre, Techno et Iconic), pour un lancement des commandes en février 2022. Aucun prix n’a pour l’heure été annoncé.

Selon Reuters, Renault serait en discussions avec Ionity pour intégrer son réseau de recharges rapides en tant qu’actionnaire, et donc partenaire. Forcément, cela aurait un impact sur les propriétaires d’une voiture électrique Renault.
Lire la suite

Les derniers articles