Essai de la Kia EV6 : la familiale électrique design et endurante

Grand spectacle

Kia EV6
8 /10

Note de la rédaction

Où acheter le
Kia EV6 au meilleur prix ?

Il n'y a pas d'offres pour le moment

Points positifs de la Kia EV6
  • Design
  • Autonomie et capacité de recharge
  • Habitabilité
Points négatifs de la Kia EV6
  • Confort de suspension
  • Certaines lacunes d’équipement de série
  • Pas de volant capacitif
 

Avec une EV6 au design très marqué, Kia lance un modèle haut de gamme ambitieux et surprenant, avec une autonomie remarquable. La marque coréenne propose des modèles électriques depuis 2004, mais c’est la première fois qu’un modèle aussi performant et au design aussi poussé est proposé. Nous l’avons testé sur les routes sinueuses de la région de Malaga.

Essai de la Kia EV6 : la familiale électrique design et endurante

Kia est familier du marché de l’électrique, avec ses e-Soul et e-Niro. Onze nouveaux véhicules branchés sont au programme du constructeur coréen d’ici 2026. Et pour marquer ses nouvelles ambitions dans les VE, voici une version voulue plus sportive issue de la dernière plateforme 100 % électrique partagée avec son cousin Hyundai et sa Ioniq 5, nommée E-GMP.

Une chose est sûre : les deux interprétations se distinguent complètement et le design de l’EV6 ne passera pas inaperçu. Et ses performances sont attendues comme décoiffantes, du moins dans sa future version sportive GT. Elle inaugure un nouveau logo de marque plus moderne, tout un symbole.

Côté recharge, Kia fait fort avec une tension de 800 volts qui autorise des arrêts éclairs pour reprendre la route aussi sec, repassant de 10 à 80 % de capacité en juste 18 minutes, à condition de trouver une borne suffisamment puissante. De quoi offrir des caractéristiques encore rares sur le marché pour ce modèle à part. Avec sa batterie de 77,4 kWh, il est donné pour jusqu’à 528 km d’autonomie, une valeur qui le situe parmi les meilleures du marché. Vous avez dit prometteur ?

Kia EV6Fiche technique

Modèle Kia EV6
Catégorie Crossovers
Puissance (chevaux) 228 chevaux
Puissance (kw) 160 kW
0 à 100 km/h 5.2 secondes
Niveau d'autonomie Autonomie complète
Taille de l'écran principale 12.3 pouces
Prises côté voiture Type 2 Combo (CCS)
Longueur 4680 mm
Hauteur 1550 mm
Largeur 1880 mm
Prix entrée de gamme 45000 euros
Poids Maximal 1600 kg
Fiche produit

Kia EV6Design

Tous les designers automobiles vous le diront, les voitures électriques offrent d’un côté une plus grande liberté de dessin, mais elles imposent des contraintes qui nous mènent loin des proportions idéales. Alors il faut faire avec et user d’artifices de plus en plus osés. C’est bien ce qu’ont fait les Coréens de chez Kia en réalisant cette Kia EV6 qui semble directement sortir d’un podium de salon de l’auto où elle aurait été présentée comme concept-car.

Avec un avant très plongeant, un capot sculpté et de gros yeux, elle offre une approche agressive : le ton est donné. Son immense empattement de 2,90 mètres fait le grand écart entre les roues avant et arrière, laissant deviner un espace habitable géant. Les flancs incurvés, les passages de roues marqués, les surfaces vitrées réduites et le pavillon flottant terminé d’un original spoiler intégré font tout pour établir un équilibre visuel réussi pour ce crossover de 4,68 mètres.

Essai de la Kia EV6 : la familiale électrique design et endurante

Mais le plus spectaculaire est certainement au niveau de la partie arrière, avec une ligne remontante très dynamique, soulignée en beauté par un spectaculaire bandeau de feux. Le ton est donné : Kia joue la sportivité avec ce design ambitieux. D’ailleurs, un film promotionnel place l’EV6 face à certains cadors des voitures de sport dans une course d’accélération à la sauce américaine. Presque modeste, elle laisse à une McLaren la première place au drapeau…

Pour accéder à l’intérieur, les poignées affleurantes automatiques ne sont pas des plus pratiques à prendre en main, mais l’effort vaut le coup. Dans l’habitacle, le style est plus classique mais la partition joue toujours sur un registre sportif. Un grand double écran incurvé (2 x 12,3 pouces) est simplement posé sur une planche de bord très épurée, tandis que l’espace règne à l’avant comme à l’arrière. Le ton est donné, voici un modèle conçu pour profiter de son architecture électrique et qui fait la part belle à la technologie.

Habitabilité

Un des grands atouts de l’EV6 est clairement son habitabilité XXL. Grâce à son empattement géant, son plancher plat et ses dimensions de grande routière, voilà un véhicule particulièrement accueillant pour tous ses passagers. À l’avant, la console flottante et ses vastes rangements dégagent un vide devant la planche de bord qui contribue à accentuer l’impression spacieuse générée.

Les sièges « relax » permettent de se mettre en position sieste, utile lors d’une recharge un peu longue… La cousine Hyundai Ioniq pousse le concept encore plus loin cependant avec un support se déployant pour soutenir les mollets.

Aux places arrière, l’empattement ultra généreux laisse place à un espace du même acabit… Une vraie petite limousine, avec plein d’espace aux jambes, un plancher tout plat et des dossiers inclinables comme en avion.

Trois niveaux de finition sont au programme : Air Active, Air Design et GT-Line. Toutes ces finitions ont adopté des revêtements façon cuir, sans cuir véritable. Certaines garnitures sont réalisées en PET recyclé, représentant l’équivalent de 111 bouteilles d’eau par automobile. Recyclage : check !

Côté coffre, avec un volume proposé de 490 litres, et jusqu’à 1 300 litres une fois la banquette rabattue, pas de doute, l’EV6 sera l’amie des départs en vacances en famille. Elle ajoute un coffre avant (ou frunk en anglais) de 20 à 52 litres selon la version (respectivement 4×4 ou 4×2). Idéal pour ranger à part les câbles de recharge, souvent sales, dans un endroit toujours accessible.

Kia EV6Technologies embarquées

Pour la navigation et les fonctionnalités d’info-divertissement, l’écran tactile central de 12,3 pouces de diagonale est très réactif et assez facile à organiser. Les services connectés Kia Connect Live sont fournis gratuitement pendant 7 ans et ils sont cessibles si on décide de vendre sa voiture avant ce terme. Ils comprennent la mise à jour de la cartographie, le contrôle à distance de la batterie et de la climatisation, la programmation de la charge, le statut du véhicule, les notifications, etc.

L’affichage tête haute avec une fonctionnalité de réalité augmentée est un peu décevant et ne propose pas le même niveau de prestations comparé à Volkswagen par exemple. La juxtaposition des flèches en live dans le champ de vision n’est ni très spectaculaire, ni très lisible, bref, un peu gadget ici.

Kia EV6

Plus utile : le flux de la caméra latérale s’affiche sur votre instrumentation numérique lorsque vous actionné le clignotant de droite ou de gauche, histoire de visualiser facilement les angles morts. Pour les changements de file, un système semi-automatique est proposé mais il s’est montré un peu laborieux à l’usage : mieux vaut profiter des caméras pour effectuer simplement la manœuvre soi-même… L’EV6 inclut aussi une surveillance des véhicules approchant lorsqu’il est arrêté, évitant d’ouvrir malencontreusement une portière – les cyclistes lui diront merci !

Lors d’une manœuvre marche arrière, un radar est chargé de la surveillance des véhicules en approche et il est possible aussi de manœuvrer l’auto à distance, avec la clé comme télécommande. Enfin, bien entendu, une batterie de caméras affiche l’environnement de l’auto à 360°. Attention, certains de ces équipements sont en option même en version GT-Line, c’est dommage.

Essai de la Kia EV6 : la familiale électrique design et endurante

Quelques regrets cependant : la recharge par induction du smartphone chauffe encore trop, malgré son système de ventilation. Les boutons sensitifs de chauffage et de ventilation des sièges, en bout de console centrale, se montrent bien trop… sensibles : on les met en action par mégarde très facilement, dès qu’on intervient sur l’écran tactile ! Une bonne note en revanche pour le petit bandeau tactile avec deux boutons rotatifs double fonction située sous l’écran principal, qui d’un geste, se transforme en commande de clim ou multimédia, au choix.

Une appli dédiée nommée Kia Connect permet de se connecter au véhicule et en connaître le statut, y envoyer un trajet calculé, être averti de la présence d’une personne à bord (qui a oublié son enfant ?), de gérer la charge et le chauffage à distance, etc.

Bien évidemment, le véhicule est compatible avec Android Auto et Apple CarPlay.

Kia EV6Conduite

Avec un tel look, on pouvait s’attendre à des performances bien sportives. Et bien, ce n’est pas tout à fait le cas avec notre version d’essai de 229 ch, qui ne colle pas au siège ses passagers. Un compromis en faveur de la consommation et donc de l’autonomie, que l’on peut tout à fait comprendre. Le moteur électrique arrière de type synchrone à aimant permanent entraîne directement les roues arrière, mais le type de propulsion n’est pas très accentué et il ne faut pas s’attendre à trouver le comportement fun de certaines concurrentes.

Cela dit, elle fait mieux que sa cousine signée Hyundai : l’EV6 est plaisante et offre des sensations de conduite agréables malgré une masse imposante. Bref, très sûre, assez précise, elle rassure plus qu’elle amuse. La version 4×4 avec ses deux moteurs et 325 ch est naturellement plus dynamique.

Essai de la Kia EV6 : la familiale électrique design et endurante

D’ici un an, les plus exigeants en termes de performances pourront accéder à la version GT, forte de 585 ch de puissance, d’un couple de 740 Nm (c’est énorme…) et capable d’accélérer de 0 à 100 km/h en juste 3,5 secondes et de rouler à 260 km/h, pour un tarif en conséquence : 66 990 euros, amortissement piloté compris.

Les suspensions sont de type classique, avec des triangles McPherson avant et un train multibras arrière, assurant un raffinement de comportement de bon niveau. Ce qui est plus décevant, c’est le niveau de confort un peu raide : la faute à l’absence suspension pilotée ici, au profit d’un système traditionnel. Avec la masse très conséquente de l’auto (2 tonnes !), pas de miracle : il a fallu raffermir les suspensions pour contrôler les mouvements de caisse… Notre version GT-Line est équipée de pneus de grand diamètre (20 pouces), ce qui n’arrange rien à l’affaire.

Essai de la Kia EV6 : la familiale électrique design et endurante

Le régulateur de vitesse adaptatif propose une conduite semi-autonome tout en douceur et très agréable, mais on se demande bien pourquoi la marque coréenne, si high-tech, n’a pas opté pour un volant capacitif pour surveiller la présence du conducteur dans ces phases-là. Elle a préféré un bon vieux système qui détecte les micromouvements du volant, bien moins confortable à utiliser…

Enfin, le mode i-Pedal permet d’aller jusqu’à l’arrêt en douceur, ce qui ne conviendra pas à tout le monde, mais que nous trouvons particulièrement plaisant en ville.

Kia EV6Autonomie, batterie et recharge

En France, Kia a décidé de ne proposer que la plus grosse batterie de l’EV6, forte de 77,4 kWh de puissance utile. Elle est constituée de 384 cellules réparties en 32 modules, pour une masse de 482,9 kg. Résultat, elle est capable d’afficher jusqu’à 528 km d’autonomie WLTP. La consommation officielle est donnée pour seulement 17,2 kWh/100 km avec nos jantes de 20’ pouces (nous avons plutôt effectué une moyenne autour des 20 kWh/100 km).

Côté recharge, la haute tension de 800 volts du système (comme la Porsche Taycan, s’il vous plaît) offre des vitesses de recharge imbattables à condition de trouver une borne capable d’envoyer une puissance de 350 kW DC… Le module de contrôle de charge embarqué en AC est de 11 kW.

Kia est partie prenante du réseau Ionity et bénéficie de tarifs privilégiés Ionity Power avec un abonnement offert la première année. Il coûte sinon 13 €/mois, pour avoir droit à un tarif privilégié de 0,29 €/min au lieu de 0,79 euro. En France, la recharge tarifée à la minute (au kWh dans la plupart des autres pays) est un avantage concurrentiel, avec des capacités de charge ultra-rapide encore rares ailleurs, si ce n’est chez les cousins de chez Hyundai (le même groupe automobile et la même base technique).

Le réseau comprend 370 stations en Europe, 80 en France et 12 en construction.

Kia EV6

Une carte Kia Charge Easy est incluse dans la voiture, donnant accès à plus de 280 000 bornes en Europe. La version de base est gratuite, mais ajoute un coût par charge de 0,49 euro. Pour 5 €/mois (sans engagement), la carte Charge Plus n’a pas de surcoût par charge et permet au contraire de bénéficier de 10 % de réduction sur le prix appliqué par l’opérateur (+5 % avec la carte de base).

De plus, toutes les Kia électriques sont livrées avec un câble T2-T2 et un câble T2-prise domestique – un minimum que pourtant toutes les marques n’appliquent pas… Pour la recharge à domicile, Kia propose l’installation d’une borne 7 kW à partir de 1 490 euros avec le prestataire Zeborne.

Enfin, l’EV6 peut aussi délivrer de l’énergie en mode bidirectionnel V2L, pour une puissance allant jusqu’à 3,6 kW. Il s’agit d’une option liée à la présence de la pompe à chaleur, facturée 1 400 euros. On peut ainsi charger son ordinateur sur la prise avec adaptateur intégré ou sur une prise 220 V aux places arrière, voire alimenter un autre véhicule électrique. Voilà qui rappelle les premiers smartphones à charge inversée que leurs promoteurs s’amusaient à mettre en scène avec la concurrence, arrivée à la fin de son autonomie…

Kia EV6Prix et disponibilité

Avec un tarif de base à partir de 47 990 euros, la Kia EV6 se place un petit cran au-dessus de sa cousine de chez Hyundai, dont la batterie n’est pas aussi costaude. Mais le modèle d’entrée de gamme Air Active n’a pas droit au pack rassemblant les aides à la conduite avancées, pourtant indispensables dans l’esprit de ce type de véhicules. Il faut au moins passer au modèle Air Design à 51 790 euros, plus 1 100 euros pour le pack. Dans ce cas, le bonus écologique n’est que de 2 000 euros. Rouler en EV6 sera donc un petit luxe.

On trouve en face d’elle la Volkswagen ID.4 et surtout, la Skoda Enyaq iV avec ses tarifs agressifs, tandis que les Ford Mustang Mach-e et Tesla Model Y sont dans des sphères tarifaires encore plus élevées.

Kia espère vendre en France 2 500 EV6 en année pleine, dont 10 % en version quatre roues motrices. Atout non négligeable de la marque, sa garantie 7 ans ou 150 000 km est très appréciable.

Où acheter le
Kia EV6 au meilleur prix ?

Il n'y a pas d'offres pour le moment

Note finale du test
8 /10
Kia se lance avec force au cœur des offres familiales avec ce crossover séduisant et performant, bénéficiant d’une autonomie de premier ordre et d’une capacité de recharge rapide impressionnante. Voilà de quoi trouver une belle place dans un marché en pleine explosion, avec une proposition pour devenir la première voiture du foyer, si on est prêt à parier sur le développement du réseau de recharge rapide.

Il faudra aux futurs acheteurs juste accepter un confort en retrait, au bénéfice des performances et d’un certain agrément de conduite. Les plus exigeants attendront encore une petite année pour passer directement à la redoutable version GT, aux performances réellement en ligne avec son look radical.

Points positifs de la Kia EV6

  • Design

  • Autonomie et capacité de recharge

  • Habitabilité

Points négatifs de la Kia EV6

  • Confort de suspension

  • Certaines lacunes d’équipement de série

  • Pas de volant capacitif

Les derniers articles