Renault prépare un SUV familial électrique : 500 km d’autonomie, mais que sait-on d’autre ?

 

Le directeur de l’ingénierie du groupe Renault, Gilles Le Borgne, s’est montré bavard quant au prochain SUV familial électrique de la marque. Batterie, autonomie, puissance, plateforme : on fait le point.

Renault prépare une nouvelle offensive électrique peu de temps après l’intronisation de sa Mégane E-Tech. Cette fois-ci, il s’agit d’un SUV familial branché à mi-chemin entre la Nissan Ariya et la fameuse Mégane, a annoncé Gilles Le Borgne, directeur de l’ingénierie du groupe français, au média Auto Express.

L’intéressé a partagé de nombreuses autres informations à son sujet. Ce véhicule s’appuiera par exemple sur la plateforme CMF-EV, inaugurée par la Mégane. Sa longueur ne devrait pas dépasser les 4,70 mètres — à titre de comparaison, la Tesla Model Y en fait 4,75 mètres — lorsque son empattement sera limité à 2780 mm (contre 2 890 mm pour la Model Y).

Deux puissances, deux choix de batterie

Deux configurations de batterie seront associées à deux puissances de moteur : l’accumulateur de 60 kWh profitera à la version de 215 ch, lorsque celle de 87 kWh s’installera dans le modèle le plus puissant, celui de 239 ch. L’autonomie maximale du véhicule devrait atteindre les 500 kilomètres.

Ce SUV électrique de Renault tourne cependant le dos aux quatre roues motrices : un seul et unique moteur sera de la partie, sur le train avant en l’occurrence. Du côté de la recharge, Auto Express évoque une charge rapide de 130 kW (DC) qui lui permettra de grimper de 10 à 80 % en l’espace de 35 minutes.

Android Automotive

À l’intérieur, l’habitacle devrait accueillir un écran de 12,3 pouces propulsé par Android Automotive, le système d’exploitation de Google que nous avons pu tester en 2021. Le système d’infodivertissement OpenR, développé par Renault, devrait également accompagner l’expérience logicielle de l’utilisateur.

Pour découvrir plus en détail cette nouvelle bête, Renault nous donnerait rendez-vous au mois d’octobre… 2022, à l’occasion du Mondial de l’Auto de Paris. D’ici là, de nouveaux éléments d’information à son sujet devraient être dévoilés.

Le directeur de l’ingénierie du groupe Renault a lâché de précieuses informations sur la fourchette tarifaire et la date de sortie de la future R5 électrique. L’idée principale étant de lancer un véhicule branché abordable.
Lire la suite

Les derniers articles