LPDDR5X : Samsung présente la mémoire de nos prochains smartphones… et du métavers

 

Avant d'être un géant du smartphone, Samsung est aussi et surtout un géant de l'électronique. La marque dévoile les puces mémoires de nouvelles générations qui équiperont bientôt nos smartphones.

LPDDR5X : Samsung présente la mémoire de nos prochains smartphones… et du métavers

Parfois pour en apprendre plus sur les caractéristiques d’un prochain smartphone, il n’y a pas besoin d’attendre de fuites, il suffit de regarder l’actualité des composants. C’est notamment le cas de Samsung Électronique qui équipe la plupart de nos smartphones avec ses composants, en particulier les siens.

La firme présente aujourd’hui les premières puces LPDDR5X : la nouvelle génération de mémoire vive à très basse consommation que l’on va vite retrouver dans les smartphones, mais aussi les tablettes et les ultraportables.

À quoi sert la mémoire LPDDR5X ?

Samsung annonce plus précisément la fabrication des premières puces en 14 nm de 2 Go de puces LPDDR5X (Low Power Double Data Rate 5X). Évidemment impossible d’y échapper : Samsung promet que cette nouvelle génération trouvera des applications en 5G, en IA et… pour développer le métavers.

Pour justifier le placement de ces mots à la mode, Samsung explique « ces dernières années, les segments de marché hyperconnectés tels que l’IA, la réalité augmentée (AR) et le métavers, qui reposent sur un traitement extrêmement rapide des données à grande échelle, ont connu une expansion rapide ». Autrement dit, il faut toujours plus de débits pour suivre la vitesse de traitement des informations.

Samsung vise donc au-delà du simple smartphone avec sa mémoire : « notre LPDDR5X élargira l’utilisation de la mémoire haute performance et basse consommation au-delà des smartphones et apportera de nouvelles capacités aux applications périphériques basées sur l’IA, comme les serveurs et même les automobiles ».

Quelle est la vitesse de la mémoire LPDDR5X ?

D’après Samsung, sa mémoire LPDDR5X offre une bande passante de 8,5 Gbit/s, soit 30 % plus rapide que la LPDDR5 à 6,4 Gbit/s. La marque annonce aussi que sa puce consomme 20 % de moins que la mémoire LPDDR5 grâce au nouveau procédé de fabrication en 14 nm. Enfin Samsung promet qu’avec une puce de 2 Go (16 Gb) il sera possible de créer des packages allant jusqu’à 64 Go de RAM.

La prochaine étape est désormais la production en masse de cette puce. La marque devrait négocier avec des fabricants de puces comme TSMC avant la fin de l’année pour lancer la production. Difficile de savoir en cette période de pénurie quand la LPDDR5X pourra intégrer nos appareils.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles