5 mois avec le Galaxy Z Fold 3 : un smartphone ambitieux pour les plus téméraires

Plier, déplier, plier, déplier...

 

Je considère le Samsung Galaxy Z Fold 3 comme l’un des smartphones les plus ambitieux de ces dernières années. Voici un petit bilan de mes quelques mois d’utilisation (du début de l’année jusqu’à aujourd'hui) qui je l’espère vous aidera à vous faire une meilleure idée de ce qu’offre réellement ce smartphone pliable. Voici mon retour d’expérience.

Samsung Galaxy Z Fold 3 retour expérience
Une photo du Samsung Galaxy Z Fold 3 affichée à l’écran d’un Galaxy Z Fold 3 // Source : Anthony Wonner – Frandroid

Grâce à un petit alignement de planètes, j’ai pu acquérir un Galaxy Z Fold 3 en tant que smartphone personnel et je l’utilise depuis le début de l’année 2022. J’envisageais depuis un moment de renouveler mon iPhone vieillissant et j’avais envie d’aller voir ce qui se passait “de l’autre côté de la barrière”. Alors après avoir hésité un moment j’ai finalement sauté le pas. Passionné par la tech de longue date, j’ai toujours gardé un œil sur la nouvelle gamme de Samsung, car elle m’avait fait ressentir ce brin excitation que je n’avais plus trop ressenti depuis un moment. Pour moi, ça remontait à la découverte du tout premier iPhone dans une boutique France Télécom en 2007 (oh la phrase de boomer, pas ça Zinédine, pas maintenant…).

Attention, je préfère prévenir dès le début : je n’ai pu envisager l’aventure Z Fold 3 que parce que j’ai profité de circonstances très (très) favorables. J’ai pu l’avoir pour une somme assez alléchante et c’est ce qui a motivé ce choix. Le prix de l’appareil aurait sinon été pour moi un énorme frein, et ce malgré son format assez unique. J’ai eu le privilège de profiter des avantages considérables d’un forfait coûteux d’un membre de ma famille ainsi que d’un bonus de reprise pour pouvoir l’acquérir, d’autres n’auront pas cette chance. Voici donc mon expérience.

Un format inédit entre les mains

Lorsque l’on utilise ce smartphone, les premiers jours laissent place à une petite période d’adaptation. Car désormais vous allez être confronté à un nouveau choix : est-ce que je veux utiliser mon smartphone ouvert ou fermé ?

Samsung Galaxy Z Fold 3
Le Samsung Galaxy Z Fold 3 dans son format smartphone // Source : Anthony Wonner – Frandroid

Ouvrir un smartphone n’est pas un geste totalement naturel et il faut un petit peu d’intentionnalité à chacune de vos utilisations. Au début, en format ouvert, on a l’impression d’utiliser une tablette dans la rue. On se sent un petit peu “hors norme” et il faut s’y faire, bien sûr la surface d’affichage en vaut la peine, mais on aura peut-être plus envie de l’ouvrir dans un endroit calme, posé, au moins au début, pour ne pas forcément attirer l’attention sur soi. En tout cas ça a été mon ressenti. Après vous aurez peut-être envie de l’exhiber et c’est tant mieux.

Samsung Galaxy Z Fold 3
La barre des tâches épinglée sur le bord du Samsung Galaxy Z Fold 3 // Source : Anthony Wonner – Frandroid

Le poids et le format du smartphone sont eux aussi assez uniques et on peut parfois être un peu nostalgique des smartphones plus compacts et légers qui se manipulent mieux lorsqu’on l’utilise fermé. À la longue, ça peut fatiguer.

Un petit effort supplémentaire sur les couleurs disponibles du smartphone aurait été appréciable vu que les coloris vert et noir ont à peu près la même teinte et sont difficilement différenciables.

Deux écrans pour deux expériences très différentes

L’écran interne est réellement un régal pour les yeux tant il est immersif et il se révèle sans surprise parfait pour la consommation de vidéos. J’aurais juste aimé que la luminosité maximale de l’écran soit un brin plus puissante parfois, mais l’écran reste tout de même visible. La pliure au milieu de l’écran est un non-débat pour moi, puisqu’on ne la remarque pas la plupart du temps, à moins d’être dans un mauvais angle, et une fois fondue dans le contenu, elle s’oublie instantanément.

Bonne idée pour Samsung : proposer un petit kickstand amovible qui se fixerait au dos du smartphone pour pouvoir profiter des contenus en format ouvert sans les mains, plutôt que d’utiliser le Flex Mode qui peut avoir son utilité lorsqu’on veut poser son smartphone, mais qui fait perdre de l’espace disponible et qui répond finalement à des cas de figure plutôt restreints.

Samsung Galaxy Z Fold 3 test YouTube
Samsung Galaxy Z Fold 3 // Source : Frandroid

L’écran externe offre une assez bonne expérience de navigation malgré sa relative étroitesse qui peut se faire ressentir surtout à deux endroits : le clavier et les vidéos. La justesse dans l’écriture des messages va prendre un petit temps d’adaptation sur cet écran. Vos vidéos sur YouTube vont quant à elles soit prendre de grosses bordures noires en mode paysage, soit devenir ridiculement petites en mode portrait. Cet écran restera donc réellement un écran d’appoint, peut-être bon pour répondre rapidement à un message, changer sa musique ou checker Twitter, mais pour le reste, on lui préférera l’écran interne.

Des applications pas toutes optimisées par défaut

Toutes les applications ne sont pas encore optimisées pour transitionner entre l’état plié et déplié et c’est parfois ennuyeux de les voir redémarrer. J’ai eu cette mésaventure par exemple avec l’application me permettant de gérer mes écouteurs et je n’ai pas vraiment envie de retenir par cœur la liste des applications pouvant la transition ou non. Il faut aussi aller soi-même dans les paramètres pour trouver la section Labs qui permet de forcer les applications à adapter leur affichage au grand écran. Toutes les applications ne le supportent pas de base et il faut aller trifouiller dans les réglages pour sélectionner soi-même ce que l’on veut faire marcher en grand format. Dommage que l’on ait à le faire soi-même ici, j’aurais préféré avoir à désactiver quelques applications au cas par cas plutôt que de devoir toutes les activer une à une.

Une autonomie à double tranchant

À l’utilisation, il y a deux façons de consommer la batterie de ce smartphone. Soit vous allez utiliser l’écran interne en majorité et vous devrez nécessairement recharger votre smartphone avant la fin de la journée. Soit vous aurez une utilisation plus hybride entre l’écran externe et l’écran interne, et là, vous pourrez espérer tenir la journée avec une utilisation moyenne. Mais ce n’est pas une bête d’autonomie non plus. Préparez-vous donc à devoir le recharger ou à devoir adapter quelque peu votre utilisation. Surtout que Samsung ne fournit pas de chargeur dans la boîte et qu’il devra être acheté en supplément.

Samsung Galaxy Z Fold 3
Le Samsung Galaxy Z Fold 3 plié dans la main // Source : Anthony Wonner – Frandroid

Personnellement, j’ai fait le choix de passer à la recharge sans fil comme je recharge mon smartphone principalement le soir avant d’aller me coucher, pareillement à beaucoup de gens, j’imagine. J’ai acquis un petit stand qui permet de tenir mon smartphone à la verticale pour compléter l’expérience, mais je ne sais pas s’il existe vraiment des chargeurs “adaptés” à ce format. Le haut du stand vient se presser contre le module caméra, et le rebord maintenant le téléphone debout paraît légèrement fin par rapport à l’épaisseur du smartphone. Impossible également de le maintenir ouvert sur le stand sans désaligner les bobines de charge. Cependant rien qui ne n’empêche réellement la compatibilité.

Des performances vraiment excellentes

C’est peut-être l’un des points auquel j’ai le moins pensé tout au long de mon utilisation (et tant mieux sûrement). Moi qui venais à la base d’un iPhone qui était déjà arrivé à un point critique de son existence. Mais à vrai dire, les smartphones deviennent tous quasi indiscernablement bons à partir d’un certain niveau de performance. Ici, le taux de rafraichissement à 120 Hz fonctionne bien et l’expérience One UI est plutôt bien optimisée avec des ajouts assez sympathiques.

Je n’ai pas encore pu déceler de réel ralentissement, surtout avec le Snapdragon 888 qui l’équipe et qui reste malgré l’année écoulée une puce toujours très performante. Je ne l’ai pas non plus poussé dans ses derniers retranchements, mais pour une utilisation lambda, tout roule parfaitement.

Une caméra solide, mais encore à quelques enjambées des derniers flagships

Je n’ai pas acheté ce smartphone spécifiquement pour sa qualité photo, mais je savais déjà que les capteurs présents sur le Galaxy Z Fold 3 allaient pouvoir faire le job pour mon niveau d’attente. Et puis je ne pense pas que ce soit non plus le premier point auquel on pense quand on s’apprête à prendre ce type d’appareil.

Les capteurs restent très solides tout de même, mais ne rivalisent pas non plus avec les photos des derniers smartphones à la pointe et ont l’air d’avoir une ou deux générations de retard. Les clichés sont très bons, mais on ne vise pas non plus l’extrême haut du panier. La plage dynamique est généralement bien gérée, mais il reste encore possible de prendre une ou deux photos avec un ciel mal exposé de temps à autre.

Les images manquent un peu de piqué de manière générale et j’aurais aimé un meilleur niveau de détail pour le prix que coûte l’appareil.

Les photos prises de nuit sont plutôt bonnes et le smartphone s’en tire plutôt bien en basse luminosité. Mais encore une fois, je ne suis pas le plus exigeant de ce côté. Cela dit, un Pixel 6 à 600 euros par exemple se montrera plus satisfaisant dans cet exercice et ce constat est assez contrariant.

Le traitement des couleurs a encore tendance à aller un peu vers la saturation, notamment quand on photographie une scène avec de la verdure qui tire ici sur le vert fluo.

20220402_155314

Pour ce qui est de la caméra sous l’écran, elle ne gêne quasi jamais à l’utilisation à moins d’être dans une application avec un fond blanc. Dans ce cas, on la remarque un peu plus, car la zone où elle se trouve se pixelise légèrement, mais même là ce n’est pas si terrible qu’on le croit.

Quant à sa qualité, elle n’est pas très bonne, mais on lui pardonne assez facilement pour deux choses : d’une part, elle permet d’être encore plus immergé dans le contenu sur grand écran tant elle s’efface aisément et d’autre part, si on veut réellement une bonne photo, on préférera refermer le smartphone pour utiliser le capteur selfie avant ou même complètement le retourner pour prendre une photo avec les capteurs arrière qui ont la plus haute résolution. Mais pour ce qui est de mon usage, la caméra de l’écran externe m’a amplement suffi. Je pense que les ingénieurs de Samsung ont bien envisagé les différents cas d’utilisation et ont jugé que laisser l’écran interne “intact” de toute obstruction était la priorité vu qu’il y avait assez d’alternatives.

Une durabilité renforcée, mais pas encore totalement rassurante

Ce smartphone prend très facilement la poussière même en étant refermé… et en étant dans votre poche. Il faudra donc parfois vous armer d’un peu de patience et essuyer assez souvent votre précieux. Le contour du module photo arrière est également concerné et peut lui aussi accumuler la saleté. Après vous pouvez faire le choix d’opter pour une coque, mais je trouve le téléphone déjà assez volumineux comme ça, j’ai donc pris le parti inverse (croisillon #OneLife). Mais encore une fois, je n’aurais peut-être pas pris ce risque si je l’avais payé au prix fort. C’est peut-être ça le luxe que l’on a quand on possède un smartphone “ordinaire”, on pense peut-être moins à le préserver.

Samsung Galaxy Z Fold 3
Le Samsung Galaxy Z Fold 3 à moitié plié // Source : Anthony Wonner – Frandroid

Si vous désiriez l’emmener avec vous à la plage, je vous le déconseillerais, ou alors en étant ultra précautionneux sous peine d’avoir quelques soucis internes une fois rentré. J’ai eu la chance de discuter avec d’autres personnes utilisant des Z Fold et des Z Flip et j’ai pu constater quelques similitudes entre les problèmes qui pouvaient toucher les uns et les autres. Notamment le fait que sur 5 appareils (3 Fold et 2 Flip), 2 d’entre eux (1 Fold et 1 Flip) finissaient par ne plus se déplier “à 100%” après quelques mois d’utilisation. Attention, ce problème reste minime et n’impacte pas vraiment l’utilisation, mais je voulais le signaler tout de même, car cela pose question quant à la durabilité du smartphone sur plusieurs années. Aussi 2 Fold sur 3 avaient un bouton d’alimentation qui avait un petit jeu et émettait des cliquetis lorsqu’on le touchait. Cela n’impacte peut-être que certains modèles, mais ça me paraissait important également à noter. À l’heure où j’écris ces lignes, une offre Care + est disponible pour le Fold 3 via le site Samsung jusqu’au 30 novembre. Samsung propose donc un certain niveau de SAV pour ce smartphone, mais sous certaines conditions tout de même.

Un smartphone rempli de qualités, avec un prix psychologiquement dur à franchir

Si je dois bien insister sur une chose dans cette conclusion, ce serait la suivante : testez-le bien avant de l’acheter. Et je ne peux que vous conseiller d’être extrêmement sûr de vous si vous vous apprêtez à dépenser une telle somme d’argent dans un smartphone. Moi-même je pense que je n’aurais pas encore franchi cette limite si je n’avais pas eu ce petit coup de chance, mêlé à un peu de curiosité. Sachez que certains téléphones feront bien mieux dans certains domaines, parfois même à des coûts bien en dessous de ce à quoi vous allez prétendre. Mais selon moi, peu de gens seront réellement “déçus” de leur expérience sur ce smartphone.

C’est au final un certain nombre de compromis que vous allez devoir accepter pour avoir accès à ce grand et bel écran en toutes circonstances et les personnes qui se l’offriront auront sûrement déjà accepté cela. Ce smartphone n’est clairement pas fait pour le grand public, mais cela me fait tout de même très envie pour le futur où l’on réussira à combiner finesse, format compact refermé, et grand écran sans pliure, pour une expérience multiusage sans réel compromis.

À ce prix-là, on peut, mais surtout on doit, un peu pinailler sur chaque détail parce que les offres actuelles plus basses deviennent tellement bonnes que c’est extrêmement dur de vous recommander un tel smartphone au prix qu’il coûte. Certains pourront même envisager un combo smartphone + tablette bien plus pertinent pour eux et peut-être même moins onéreux. Ou bien même profiter d’une expérience complète avec smartphone, montre connectée, écouteurs sans fil, etc. Mais si vous savez réellement ce que vous voulez et que cette versatilité vous fait de l’œil, alors ce smartphone est probablement la meilleure option actuelle dont vous disposez.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles