Le Samsung Galaxy S24 serait moins puissant en jeu que le Galaxy S23

 

D'après Sam Mobile, l'Exynos 2400 du Samsung Galaxy S24 pourrait afficher des performances GPU en deçà d'un Snapdragon 8 Gen 2.

Le dos du Galaxy S24 Ultra // Source : OnLeaks et SmartPrix

Alors que Google régale en lançant deux smartphones, les Pixel 8 et 8 Pro, avec sept ans de mises à jour majeures, Samsung est bien lancé pour nous décevoir. Si vous n’avez rien suivi, il est fort probable que nous subissions le retour d’une puce Exynos sur les Galaxy S24 en 2024, après une génération de Galaxy S23 bénie par un Snapdragon 8 Gen 2 au top.

Toute la question est donc de savoir si Samsung a amélioré ou pas son Exynos 2400 pour qu’il soit enfin au niveau. D’après Sam Mobile, on n’y est pas vraiment.

Un GPU en retard

Plus précisément, le GPU de l’Exynos 2400 a été repéré dans la base de donnée de Powerboard 4.0 GPU, un benchmark destiné à tester ses performances. Et à ce petit jeu là, le Xclipse 940 attendu sur l’Exynos donne un score de 1656, soit 30 % supérieur à l’Xclipse 920 de l’Exynos 2200 qui équipait les Galaxy S22.

Un score en augmentation donc, mais qui semble un peu en retard tout de même quand on le compare aux cadors actuels. Le Snapdragon 8 Gen 2 et son Adreno 740 propose un score de 1787. En clair, un SoC de 2023 fait mieux qu’un SoC de 2024.

À moins que le Snapdragon 8 Gen 3 n’augmentent pas du tout ses performances graphiques, il devrait a priori se placer encore un peu au-dessus de l’Exynos. Gardons aussi à l’esprit qu’il reste encore quelques mois à Samsung pour optimiser sa puce.

Bien sûr, il convient de rappeler que les performances pures ne sont pas la seule donnée intéressante. Il faudra bien observer le comportement des deux puces, l’optimisation et la chauffe notamment. En outre, depuis l’Exynos 2200, Samsung mise beaucoup sur le Ray Tracing pour ses puces, bien que ses usages soient encore limités sur smartphone. À voir si cela permet de tirer son épingle du jeu.