Lors de sa présentation, Samsung a quelque peu caché le SoC qui équipait le futur Galaxy Fold. Nous apprenons par le biais d’une fuite qu’il s’agit bien du Snapdragon 855, et que celui-ci équipera aussi la version internationale plutôt que l’habituel Exynos.

Samsung a une année 2019 chargée, c’est le moins que l’on puisse dire. Les Galaxy S10 sont fraîchement arrivés en France, mais la liste de ses nouveaux smartphones s’étend toujours plus sur les Galaxy A milieu de gamme.

Qui plus est, le segment premium est loin d’être rempli. Le Galaxy Fold, premier smartphone pliable de la marque, est toujours attendu pour le mois d’avril. Nous en apprenons aujourd’hui un peu plus sur son compte.

Le Samsung Galaxy Fold sera sous Snapdragon 855 en Europe

Lors de sa présentation officielle, Samsung ne faisait état que d’un « processeur 64 bits 8 cœurs en 7nm » pour décrire son futur SoC. Il paraissait évident qu’il s’agisse du Snapdragon 855, mais nous n’étions pas certains que cette configuration se retrouve en Europe où Samsung privilégie ses SoC Exynos maison sur le premium.

Au final, il n’en sera rien. Un membre de XDA Developers a pu récupérer le firmware d’une version internationale du futur téléphone et en analyser le code. C’est bien simple : celui montre qu’il s’équipe bien du Snapdragon 855, et qu’une seconde version sous Exynos n’est pas prévue.

Bien sûr, rien ne dit que d’autres marchés ne profitent pas du SoC maison. Cependant, cela paraît de moins en moins probable. Après tout, le Galaxy Fold se veut être ultra premium et produit en petite quantité : il paraît logique que Samsung ne multiplie pas les variantes pour réduire au maximum ses coûts de fabrication.