Prise en main du Samsung Galaxy A51, ou l’entrée du milieu de gamme

Un smartphone tout à fait convenable

Le Samsung Galaxy A51 est un smartphone de milieu de gamme annoncé le 12 décembre 2019. Héritier du A50, il intègre 4 capteurs photos à son dos pour une meilleure polyvalence, un SoC Exynos 9611 équivalent à un Snapdragon 712 et un écran AMOLED de 6,5 pouces avec une définition full HD+.

 

Le Samsung Galaxy A51, successeur d'un best-seller de 2019, était exposé au CES 2020. Nous avons eu l'occasion de prendre en main ce petit smartphone de milieu de gamme, toujours aussi intéressant.

Avec ses Galaxy A51, Galaxy A71, Galaxy Note 10 Lite et Galaxy S10 Lite, ce ne sont pas les téléphones de milieu de gamme qui manquent chez Samsung cette année au CES 2020. Le Galaxy A51 est le modèle le plus abordable du lot, avec tout de même quelques caractéristiques intéressantes comme quatre objectifs à l’arrière et un grand écran Super Amoled Plus.

Entre les mains, il est en fait difficile de croire que le Samsung Galaxy A51 n’est vendu que 379 euros. Oui, sa finition « glasstic » n’a pas la noblesse du verre, mais la construction est tout de même solide et d’une bonne qualité. Il est aussi mince, à 7,9 mm d’épaisseur seulement.

L’écran impressionne particulièrement. Il s’agit d’un écran Super Amoled Plus de 6,5 pouces, avec une résolution 1080 par 2400 pixels, un tout petit cadre, de belles couleurs et un trou pour la caméra frontale de 32 mégapixels. Le Galaxy A51 a même un lecteur d’empreintes digitales sous la dalle, comme les modèles plus puissants.

Le module caméra est quant à lui bien garni avec quatre objectifs. On y retrouve ainsi un capteur principal de 48 mégapixels (F/2.0), un capteur ultra grand-angle (12 mégapixels, F/2.2), un capteur de 5 mégapixels pour la profondeur et un objectif macro, qui permet de prendre des photos à 3 ou 5 cm de distance seulement. Le mode est amusant, mais il peut être difficile de prendre son sujet en photo sans lui faire de l’ombre. Le Galaxy A71 offre sensiblement le même module, mais son capteur principal est toutefois supérieur, avec 64 mégapixels et un objectif F/1.8, meilleur pour les clichés nocturnes.

À l’intérieur, Samsung a opté pour sa puce Exynos 9611. Il s’agit d’une puce à huit cœurs (quatre Cortex-A73 à 4,2.3 GHz et quatre Cortex-A53 à 1,7 GHz) avec un cœur graphique Mali-G72. Il est aussi doté de 4 Go de mémoire vive, de 128 Go d’espace (avec fente pour carte micro SD) et d’une batterie de 4000 mAh. Sur le papier, cela devrait être convenable et l’appareil semblait fluide lorsqu’on l’a utilisé au CES, mais il faudra évidemment attendre sa sortie à la fin janvier pour s’en faire une idée complète.

Le design du Samsung Galaxy A71 rappelle beaucoup celui du Galaxy A51. Si ce n’était du 0,2 pouce de différence entre les deux écrans — 6,7 pouces d’un côté et 6,5 pouces de l’autre — il serait en fait impossible de différencier les deux modèles….
Lire la suite

Les derniers articles