Samsung envisage des appareils photo inclinables pour ses smartphones

 

Un brevet montre que Samsung travaille sur une nouvelle technologie pour les appareils photo de ses smartphones : des objectifs orientables. De quoi offrir de nouvelles possibilités à nos photophones.

Samsung Galaxy S20 Ultra

Le bloc photo du Samsung Galaxy S20 Ultra // Source : Frandroid

Les smartphones haut de gamme sont de plus en plus proches. Ils ont tous un superbe écran, des performances bien plus élevées que nécessaire, un design à peu de choses près similaire… La plus grosse différence se joue donc généralement au niveau de l’interface logicielle et de l’appareil photo. Sur ce dernier point, les constructeurs sont très ingénieux et n’hésitent pas à innover régulièrement.

Trois marques sortent particulièrement du lot lorsqu’il s’agit de présenter des nouveautés techniques au niveau de l’appareil photo : Huawei, Oppo et Samsung. On peut par exemple citer chez ce dernier l’intégration des premiers objectifs à ouverture variable sur le Galaxy S9 (bien que rapidement abandonné). Et à en croire un récent brevet, le Coréen a encore bien des idées en tête.

Des objectifs orientables pour les smartphones

Une demande de brevet déposée en décembre 2019 par le numéro un de la téléphonie mobile et publiée le 11 juin 2020 décrit un « module de capteur d’image inclinable ».

Brevet de Samsung d'objectif inclinable

Brevet de Samsung d’objectif inclinable // Source : WIPO

Le document en question met en scène différents cas de figure utilisant plusieurs objectifs, dont certains peuvent s’orienter par rapport à l’axe principal de l’appareil, le tout couplé à des algorithmes d’imagerie numérique afin de fusionner les différentes images capturées par les différents capteurs.

Des panoramas de meilleure qualité

En multipliant ainsi les capteurs et en leur permettant de les décaler légèrement par rapport à leur axe d’origine, Samsung pourrait apporter de nouveaux usages à la photographie sur téléphone, mais aussi une plus grande qualité.

L’usage le plus flagrant concerne les photos panoramiques. En inclinant ainsi certains capteurs et en fusionnant les images, un smartphone serait capable de capturer une image bien plus large sans avoir à passer par un objectif ultra grand-angle et ses défauts inhérents (déformation de l’image, ouverture souvent moindre….).

Cela pourrait égaler profiter à des clichés plus traditionnels. En effet, les capteurs photo actuels ont tendance à produire un résultat net au centre de l’image, mais dégradé dans les angles (grain, couleurs qui bavent…). En associant ainsi plusieurs capteurs dirigés dans des directions différentes, Samsung pourrait ainsi réduire cette perte de qualité localisée.

Par ailleurs, ce genre de technologie pourrait être utilisée avec différentes configurations de capteurs et d’optiques. Téléphoto, grand-angle, capteur monochrome, différentes définitions, etc. Cela permettrait de gagner en polyvalence et en qualité.

Encore du travail

Une telle technologie ne viendrait toutefois pas sans inconvénient. Tout d’abord, la taille des modules photo plus imposante pour permettre ce mouvement, qui pourrait bien faire gagner en épaisseur et en poids à nos smartphones. Ensuite, le besoin d’un algorithme efficace pour fusionner correctement ces images issues de capteurs aux propriétés différentes sans créer d’artefact.

Rappelons donc à toutes fins utiles qu’il ne s’agit pour l’heure que d’un brevet et que rien ne permet d’affirmer que cette technologie aboutira sur un produit commercial, et encore moins dans un futur proche. Autant dire qu’il ne faut pas s’attendre à voir des objectifs inclinables sur les Galaxy Note 20.

Les derniers articles