Google vs Sonos : nouvelle bataille judiciaire après la victoire de Sonos, autour de l’assistant vocal

Sonos vs Google, 3e manche

 

Alors que Sonos a déjà remporté une bataille judiciaire face à Google l'an dernier, le second réplique avec une nouvelle plainte pour atteinte à ses brevets autour de Google Assistant.

Une enceinte Sonos pour illustration
Une enceinte Sonos pour illustration // Source : Frandroid

Décidément, la hache de guerre semble loin d’être enterrée entre Google et Sonos. Après un premier procès intenté – et remporté – par Sonos en août 2021, et une décision en appel qui a confirmé le jugement de la première instance, c’est cette fois Google qui a décidé d’attaquer Sonos en justice.

Comme le rapporte le site américain The Verge, cette nouvelle bataille juridique porte cette fois sur le nouvel assistant vocal de Sonos, présenté en fin d’année dernière et qui permet aux utilisateurs de contrôler leurs enceintes Sonos compatibles directement à la voix pour changer de piste, contrôler la lecture ou changer de volume.

D’après Google, l’intégration de ce nouveau Sonos Voice Control serait de nature à porter atteinte à sept de ses brevets. Deux plaintes ont donc été portées par la firme de Mountain View contre l’entreprise de Santa Barbara : une sur l’utilisation d’un mot clé et la seconde sur la détermination de l’enceinte qui répond à la commande vocale dans le cadre d’une utilisation multiroom.

Auprès de The Verge, un porte-parole de Google explique que le but de ces plaintes est de « défendre [leur] technologie et défier les atteintes claires et répétées à [leurs] brevets ». L’entreprise spécialisée dans l’audio multiroom y voi t cependant une « tactique d’intimidation » dans le but de « se venger de Sonos pour s’être exprimé contre les pratiques monopolistiques de Google ».

Mêmes joueurs jouent encore

Rappelons que la première affaire opposant Google à Sonos portait alors sur la gestion du multiroom et avait eu des conséquences directes auprès des consommateurs. Sonos avait alors porté plainte contre Google sur la gestion du contrôle du volume sur un groupe d’enceintes dans sa globalité. Une fonction protégée par un brevet par Sonos et que Google utilisait donc illégalement à en croire la décision de justice. Finalement, Google a été forcé de retirer cette fonctionnalité de sa propre gestion d’un groupe d’enceintes connectées. Désormais, depuis le début de l’année, le volume de chaque enceinte doit être ajusté individuellement, sans possibilité de modifier le volume global.

Comme l’indique The Verge, cette nouvelle plainte déposée cette fois par Google pourrait avoir pour objectif de « mettre la pression sur Sonos alors que les deux entreprises se disputent sur les fonctionnalités ». Google pourrait profiter de cette nouvelle plainte pour chercher à négocier un accord avec Sonos au sujet de la gestion du volume sur un groupe d’enceintes multiroom.

Google ne veut pas payer Sonos pour la technologie qu’elle a copiée. Résultat : ce sont les utilisateurs qui trinquent.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles