PS5 : les jeux PS3 seront-ils bientôt rétrocompatibles ? Pas si sûr…

 

Après avoir vu fleurir sur le PlayStation Store des vignettes de jeux PS3 avec des prix, les joueurs PS5 se sont pris à rêver de l'arrivée prochainement de la rétrocompatibilité sur la dernière génération de consoles Sony. Mais en fait, c'est extrêmement loin d'être même une éventualité...

PS5 allongée playstation 5
La PlayStation 5 // Source : Frandroid / Arnaud GELINEAU

C’est le débat qui a animé la communauté des joueurs et observateurs tout ce week-end : la rétrocompatibilité totale arrive-t-elle sur PS5 ? Certains se sont mis à rêver de retrouver leur jeu d’antan manette DualSense en main. Si l’idée a souvent été évoquée, que des signes potentiels ont fait surface ces derniers jours, c’est toujours loin d’être sûr.

Tout a commencé (comme souvent) par un tweet de joueurs ayant aperçu un jeu PS3 sur le PlayStation Store US sans mention du service PlayStation Now, l’abonnement en accès illimité à des jeux PS1, PS2, PS3 et PS4 en streaming ou en téléchargement sur consoles et PC. Ont ainsi été repéré Dead or Alive 5, Prince of Persia, Bejeweled 3, etc. Chacun disposait alors d’un prix de facturation, comme pour un achat unitaire et non en redirigeant vers le PS Now. À noter que sur le PS Store français, aucun jeu PS3 n’apparaît de la sorte.

dead or alive 5 visuel
Apparu sur PS3, Dead or Alive 5 va-t-il bientôt pouvoir être jouable sur PS5 ?// Source : Team Ninja

Des jeux qui n’existent pas dans le PlayStation Now

Bug, mauvais affichage ou prémisse d’un changement stratégique chez Sony ? Nul ne sait vraiment. Ce qui a intrigué les joueurs, c’est notamment qu’un titre comme Dead or Alive 5 ne fait pas partie des titres PS Now. Et de croire alors à l’impossible bientôt réalité…

Uhhh. Not to panic anyone, but a PS3 game shouldn't have a price when viewed on a PS5.

Unless… pic.twitter.com/5CTACWGh7s

— Jordan Middler (@JordanMiddler) January 16, 2022

Car cela fait des années que les joueurs réclament à PlayStation de permettre la rétrocompatibilité des titres d’une génération de consoles vers l’autre. Ce fut le cas sur les premières machines, puis plus du tout. Sur la génération PS4, Sony a même souvent fait payer au prix fort des remasters de jeux PS3. Pour la PS5, la firme japonaise a fait le pari de permettre la rétrocompatibilité des jeux PS4, emboîtant enfin le pas de Xbox qui la permet depuis de très nombreuses années avec des jeux mêmes très anciens, en disque comme en version dématérialisée. Mais sans oublier un remake de Demon’s Souls, jeu PS3 revenu pour accompagner le lancement de la PS5.

Alors, voir enfin réapparaître de vrais jeux PS3 « dans leur jus » sur PS5 tiendrait du miracle selon les habitudes maison. Pourtant, il y a quelques jours, la découverte d’un brevet obtenu par Mark Cerny, le papa de la PS5, pour faire tourner des jeux plus anciens sur la dernière console avait fait frémir les joueurs. Ajoutez à cela les rumeurs autour du projet Spartacus de réforme et rénovation de l’offre PS Plus-PS Now pour aller titiller le Xbox Game Pass et il n’en faut pas plus pour croire à une révolution.

Révolution en vue ? Pas pour tout de suite…

Seulement, de révolution, il n’en serait finalement rien. Tout d’abord parce que le brevet existe depuis belle lurette et qu’il a simplement été mis à jour, puis réenregistré début janvier (initialement en 2015, puis en 2019 déjà), ce qui explique sa (re)découverte. Il expliquait alors la façon dont des jeux PS4 pourraient tourner sur des systèmes plus puissants à venir. Ce qui est bel et bien arrivé sur la PS5. Mais rien ne mentionnait spécifiquement des jeux de PS1, PS2 ou PS3. On notera que le timing de cette « découverte » est effectivement parfait pour entourer et entretenir la rumeur d’un nouveau service.

Demon’s Souls, une exclusivité de la PS5
Demon’s Souls, le jeu PS3 sur PS5… en version remake ! // Source : Sony PlayStation

Puis, c’est le YouTubeur Ryan Biniecki, spécialiste PlayStation, qui a tenu à refroidir les ardeurs quant à l’arrivée potentielle de la rétrocompatibilité sur PS5. Il a notamment indiqué qu’un tel bug d’affichage était déjà advenu par le passé et que le prix indiqué était alors celui de la location individuelle d’un jeu du PS Now lorsque cela fut possible. Il a également rappelé que le jeu Prince of Persia fut un temps dans le service de jeux de Sony et qu’il pourrait alors s’agir d’une vieille fiche qu’on avait probablement oublié de supprimer et qui a refait surface. Bejeweled 3 fut un temps proposé également aux joueurs avant de quitter le PS Now.

Before this spreads like wild fire, a few things to point out:

– This visual bug has happened many times over the years.
– It's pulling the price from when PS Now let you pay to rent games individually.
– Prince of Persia games used to be on PS Now, so no – they're not new. https://t.co/z4SMaOQGiE

— Ryan Biniecki (@MysticRyan) January 16, 2022

La rétrocompatibilité ne semble définitivement pas à l’ordre du jour pour les jeux plus anciens que ceux de la PS4. Pourtant, on sait que Sony travaille à un émulateur, seul moyen de pouvoir profiter des titres PS1 à PS3 sur la PS5, même si les jeux PS3 avaient une architecture un peu différente qui nécessite un travail de compatibilité un peu moins simple. Mais philosophiquement, autoriser la réutilisation de jeux d’antan n’est pas vraiment dans les mœurs PlayStation, ne serait-ce que pour des questions financières.

Avoir envie de rétrocompatibilité pour concurrencer Xbox, c’est une chose. Franchir le pas, une tout autre. Car pour y parvenir, PlayStation doit aussi très probablement resigner les licences de ses titres les plus anciens. Et rien que cela peut nécessiter un peu de temps en négociations…


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles