Tesla va enfin démarrer la production de sa batterie « révolutionnaire »

Plus d'autonomie pour moins cher

 

Tesla annonce que le démarrage de la production de sa nouvelle batterie, intégrant des cellules 4680, va démarrer dans les prochaines semaines dans son usine d'Austin au Texas.

Tesla 4680

La nouvelle cellule 4680 de Tesla est attendue comme le Messie. Annoncée en 2020 lors du Battery Day du constructeur, elle prévoit de nombreuses améliorations : une hausse de l’autonomie (+ 16 %) et une baisse des coûts. C’est cette nouvelle batterie qui est attendue pour pouvoir lancer la production des Cybertruck, Semi et Roadster sans voir les coûts s’envoler. La bonne nouvelle, c’est que cette batterie serait sur le point d’être produite en masse !

Des difficultés de production, mais des bonnes nouvelles

Lors de l’annonce des résultats trimestriels de Tesla, Elon Musk a promis aux investisseurs un démarrage de la production de masse dans la Giga Factory d’Austin, au Texas, au cours du trimestre actuel. Mais le milliardaire américain a reconnu que du retard avait été pris sur le planning initial à cause de la difficulté à produire l’électrode solide en graphite. La production actuelle des cellules 4680 n’est pas suffisante pour permettre d’équiper 1 000 voitures électriques par semaine. Soit moins de 4 GWh par an. Elon Musk rassure en indiquant que ce rythme devrait être atteint avant la fin de l’année.

Tesla Battery Day
Le projet Roadrunner

Pour le moment, les cellules 4680 sont produites sur des lignes pilotes par les différents partenaires de Tesla, à savoir LG, Samsung et Panasonic, mais aussi dans la Gigafactory de Fremont en Californie. Elles sont ensuite intégrées à certaines Tesla Model Y produites à Austin au Texas et les premiers retours ne font pas état d’une révolution.

Les lignes de production définitives des cellules 4680 devraient être, à terme, installées dans toutes les Gigafactory de Tesla, à savoir à Berlin, Shanghai, Fremont, Austin et dans celle du Nevada. De quoi, avec sa Giga Press innovante, creuser l’écart avec les autres constructeurs automobiles.

La concurrence s’organise

On attend donc avec impatience la mise en production de ces nouvelles batteries afin de pouvoir accélérer l’arrivée des futurs véhicules de Tesla, et notamment la Model 2 attendue à 25 000 dollars. Mais Tesla devra aussi faire face à la concurrence des autres fabricants de batteries, comme le Chinois CATL qui prévoit un temps de recharge de 5 minutes dans les années à venir et une autonomie de 1 000 km dès l’an prochain. En attendant le passage aux batteries solides qui révolutionneront pour de bons les piles lithium-ion qui ont finalement peu évoluées depuis leur création.

Tesla a publié une vidéo montrant sa Giga Press en action. C’est la presse industrielle la plus grande au monde qui permet au constructeur américain de fabriquer très rapidement ses voitures.
Lire la suite

 


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles