Superchargeurs ouverts à tous : Tesla s’apprête à franchir un énorme cap

 

Certains Superchargeurs Tesla sont ouverts à tous les véhicules dotés d'un port CCS en Europe, et il semblerait que Tesla prépare le terrain pour proposer la même chose Outre-Atlantique. Toutefois, la problématique est bien différente, comme nous allons le voir.

Opel Mokka-e
L’Opel Mokka-e sur Superchargeur // Source : D. Nogueira

Au mois de novembre 2021, Tesla démarrait son programme pilote d’ouverture de Superchargeurs aux autres marques dans certaines stations des Pays-Bas. Quelques temps après, d’autres pays ont été concernés, avec notamment les Pays-Bas où l’intégralité des Superchargeurs sont accessibles à tous mais aussi la France. Il manquait jusqu’à présent un des plus gros marchés pour le constructeur : les États-Unis. Si l’on en croit les dernières indiscrétions, cela est en passe de changer.

La charge pour tous, oui, mais à une condition

Si en Europe, n’importe quelle voiture munie d’un port CCS peut aller se charger sur un Superchargeur Tesla ouvert à tous, aux États-Unis il faudra du matériel supplémentaire, faute de quoi il sera impossible de remplir sa batterie. En effet, alors que les Tesla Model 3 et Model Y européennes sont équipées d’un port CCS comme la majorité des véhicules du continent permettant la charge rapide, le port de charge des Tesla américaines est un format propriétaire, unique à la firme d’Elon Musk.

Tesla Wall Connector USA
Le port de charge d’une Tesla aux USA est différent // Source : Tesla

Les véhicules des autres marques utilisent un port CCS (CCS1 aux Etats-Unis contre CCS2 en Europe), les empêchant pour le moment de pouvoir se relier aux Superchargeurs Tesla, même s’ils étaient ouverts à tous. Deux solutions s’offrent alors à la firme texane : équiper les Superchargeurs d’un câble supplémentaire CCS, ou bien vendre un adaptateur permettant de convertir le câble du Superchargeur en un câble CCS. On ne sait pas encore quelle solution Tesla compte retenir.

Le tarif de l’adaptateur n’est pas encore connu, mais si l’on se base sur les adaptateurs vendus actuellement par le constructeur, cela devrait être situé autour de 250 dollars. Enfin, à la manière de ce qu’il se fait en Europe, les possesseurs de véhicules non-Tesla pourront payer un abonnement mensuel afin d’obtenir un tarif réduit sur la charge. En France, ce tarif mensuel (sans engagement) est de 12,99 euros et permet de se recharger pour 0,50 euro par kWh, contre 0,67 euro sinon.

La recharge ouverte à tous en approche

Comme révélé par un utilisateur sur Twitter, une petite erreur s’était glissée dans l’application américaine récemment, affichant un tarif de 0,99 dollar pour s’abonner au service de charge « universel » de Tesla. La fonctionnalité a ensuite été retirée dans la foulée.

On imagine donc que Tesla prépare activement l’ouverture de ses Superchargeurs à tous aux États-Unis comme le constructeur le fait déjà en Europe. Ce n’est d’ailleurs pas une surprise, puisqu’en juillet dernier, la Maison Blanche avait révélé les plans de Tesla : ouvrir l’accès aux Superchargeurs à tous les automobilistes aux États-Unis et au Canada.

Tesla propose chaque année un planning prévisionnel de l’expansion de son réseau de Superchargeurs. Une fois n’est pas coutume, en 2022, ce fut le cas, mais la manière d’afficher les sites à venir à bien…
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles