Tesla : les Superchargeurs commencent à s’ouvrir pour tous, voici les tarifs

 

Ce n'était sans doute qu'une question de temps, mais l'ouverture des Superchargeurs de la marque Tesla aux véhicules d'autres constructeurs vient de débuter.

Tesla : les Superchargeurs commencent à s’ouvrir pour tous, voici les tarifs

L’une des principales forces de Tesla, qui est la jouissance exclusive du réseau de Superchargeurs de la marque, serait-elle sur le point de disparaître ? À en croire les dernières affirmations d’Elon Musk, cela semble bien être le cas. Les possesseurs de Tesla doivent-ils s’alarmer pour autant ?

Actuellement en Europe, les Tesla Model 3 et Model Y disposent d’un port de charge CCS Combo 2, qui n’est en rien exclusif à Tesla. C’est le standard pour la charge en courant continu, ce qui permet aux véhicules du constructeur de bénéficier de toutes les stations de recharge tierces qui sont disponibles.

Que ce soit chez Ionity ou Total Recharge par exemple, une Tesla peut aller s’y charger sans encombre. Mais la réciproque n’est pour le moment pas vraie : une voiture électrique autre que Tesla ne peut se brancher à un Superchargeur de la marque.

Enfin, jusqu’à maintenant. Tesla vient d’ouvrir son programme pilote ce 1er novembre 2021. Le programme concerne pour le moment 10 stations aux Pays-Bas.

Moins cher que Ionity

Tesla propose un tarif de 57 centimes d’euro le kWh aux voitures non-Tesla, contre 0,36 euro pour les propriétaires de Tesla. C’est un tarif moins cher que le principal réseau de charge rapide, Ionity.

Chez Ionity, quand on est pas dans un programme spécial, il faut compter 79 centimes la minute. Ils sont également une offre, Ionity Passport, facturée 17,99 euros/mois : celle-ci permet d’accéder aux bornes Ionity au tarif réduit de 0,35 euro/min.

Chez TotalEnergies, les tarifs proposés varient selon le type de charge : 0,35 euro le kWh pour le 43 kW (AC) et 50 kW (DC), et 0,55 euro/kWh sur le 175 kW. L’offre en 350 kW n’est pas encore d’actualité.

Une facturation au kilowattheure

En France, de nombreux réseaux de charge facturent à la minute et non au kWh. En effet, pour facturer au kWh, la borne doit impérativement être équipée d’un compteur d’énergie répondant à la norme « MID ». Ce qui ne semble pas être le cas chez Ionity, mais ce qui est le cas chez Tesla et TotalEnergies.

La facturation au kilowattheure est la plus juste car elle ne dépend pas de la capacité de charge de votre voiture, mais de la quantité d’énergie consommée.

Pas de date pour l’ouverture générale

Concernant Tesla, le constructeur automobile n’a pas encore communiqué l’ouverture de tout le réseau. Cependant, cela ne devrait pas tarder.

En Europe, le réseau Tesla Superchargeurs compte actuellement environ 700 stations réparties sur plus de 16 pays, pour un total de 7 300 Superchargeurs, dont 55 stations/450 bornes déployées rien que sur le dernier trimestre.

Si le pays les mieux servi est l’Allemagne (111 stations), la France compte 99 stations pour un total de 1 000 points de recharge.

TotalEnergies a annoncé son intention d’accélérer l’installation de bornes de recharge pour les voitures électriques en France. Est-ce que ce plan est compétitif vis-à-vis de ses principaux concurrents Tesla et Ionity ?
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles