Vous n’aurez plus besoin d’une Tesla pour profiter des Superchargeurs Tesla

 

Le meilleur réseau de recharge pour voitures électriques au monde va pouvoir être utilisé par tous, et non plus uniquement par les véhicules Tesla. C’était attendu par beaucoup, et Elon Musk l’a confirmé le mardi 20 juillet 2021 sur Twitter.

Une Tesla Model 3 en Supercharge

Une Tesla Model 3 en Supercharge // Source : Bob Jouy pour Frandroid

Une bénédiction pour certains, une hérésie pour d’autres ; l’ouverture du réseau de Superchargeurs Tesla aux véhicules qui ne sont pas fabriqués par le constructeur californien va bel et bien devenir une réalité.

Le plus grand réseau de charge rapide du monde s’ouvre à tous

Toujours en pleine expansion avec 2 700 sites sur la planète comportant au total plus de 25 000 bornes, la recharge rapide proposée par Tesla va devenir un incontournable de la mobilité électrique, et ce quel que soit le véhicule que l’on possède.

Comme souvent, l’indiscrétion est à chercher sur le compte Twitter d’Elon Musk, PDG de Tesla :

We created our own connector, as there was no standard back then & Tesla was only maker of long range electric cars.

It’s one fairly slim connector for both low & high power charging.

That said, we’re making our Supercharger network open to other EVs later this year.

— Elon Musk (@elonmusk) July 20, 2021

L’intéressé écrit : « Nous avons créé notre propre connecteur, étant donné qu’il n’y avait aucun standard à l’époque, et Tesla était l’unique fabricant de voitures électriques avec une grande autonomie. C’est un connecteur relativement fin pour à la fois la charge rapide et lente. Ceci étant dit, nous rendons notre réseau de Superchargeurs ouvert aux autres véhicules électriques plus tard cette année ».

Les détails sur cette future ouverture ne sont pour le moment pas connus. Tesla a été contacté par nos soins, et n’a pas de commentaire supplémentaire à faire.

Pour qui, comment, et à quel prix ?

Tout l’enjeu de l’ouverture des Superchargeurs à tous réside dans ces trois inconnues : qui va pouvoir charger, par quel moyen, et surtout à quel prix. La première question peut sembler anodine, car on imagine que n’importe quelle voiture pourrait se brancher. Mais l’agencement des Superchargeurs Tesla est tel qu’il est parfois physiquement impossible pour une voiture de pouvoir être garée correctement et se brancher sur la borne.

En effet, les câbles des Superchargeurs sont très courts. C’est l’une des raisons qui explique l’emplacement du port de charge des véhicules Tesla (Model 3, Model Y, Model S et Model X), situé au même endroit pour tous : sur l’aile arrière côté gauche (ce qui correspond au côté conducteur en France). Un véhicule comme le Hyundai Kona, par exemple, qui possède un port de charge à l’avant du véhicule, au centre, ne pourrait se garer surles emplacements réservés aux Superchargeurs, tout en étant en charge.

Tesla Model 3 se rechargeant sur une borne iONITY

Tesla Model 3 se rechargeant sur une borne iONITY // Source : Bob Jouy pour Frandroid

Peut-être que Tesla nous réserve une surprise avec certaines bornes dédiées à la recharge des non-Tesla, avec des câbles plus longs par exemple, à l’image de ce qu’il y a chez IONITY.

Ensuite, les Superchargeurs ne disposent pas d’écran ni de terminal de paiement, et encore moins de lecteur de badge NFC/RFID. Par conséquent, pour se recharger, il sera sans doute uniquement possible de passer par une application, et de déclencher la charge par ce biais. Actuellement, les Tesla souhaitant se recharger à un Superchargeur n’ont rien à faire : elles se branchent, et ça charge.

Au moment du branchement, des informations sont échangées, telles que le numéro de châssis du véhicule. Puis Tesla vérifie que ce véhicule peut bien se charger (moyen de paiement enregistré dans le compte Tesla, ou Supercharge gratuite par exemple).

Une Tesla Model S en Supercharge

Une Tesla Model S en Supercharge // Source : Bob Jouy pour Frandroid

Enfin, la question du prix reste une dernière inconnue. Actuellement Tesla propose sa Supercharge au tarif de 0,34 euro par kilowatt-heure environ en France, là où IONITY a choisi de facturer 0,79 euro par minute pour ceux qui n’ont pas de tarif privilégié. Tesla aurait donc une carte à jouer en proposant un tarif plus bas que IONITY pour attirer des clients, mais il ne faudrait pas que le coût soit similaire à celui que payent les clients Tesla, sans quoi cela risquerait de faire quelques mécontents.

Toujours est-il que Tesla va pouvoir augmenter ses revenus en profitant du fait que la plupart des Superchargeurs sont déserts l’immense majorité du temps, et ainsi permettre à bien plus de personnes de profiter de la mobilité électrique avec l’assurance d’un réseau de charge rapide conséquent.

Tesla a officiellement déployé l’abonnement à son système de conduite autonome. Combien coûte ce forfait uniquement lancé aux États-Unis dans un premier temps ? À quoi donne-t-il accès ? Voici les premières réponses.
Lire la suite

Les derniers articles