Les Tesla vendues en Chine ont cette application impressionnante qu’on veut en Europe

 

Les voitures électriques Tesla s'apprêtent à accueillir une toute nouvelle fonctionnalité, baptisée Baidu Map. Pour le moment réservée à la Chine, cette application va remplacer le GPS et la cartographie interne de la voiture. Avec des fonctionnalités vraiment pratiques, qu'on ne trouve pas pour le moment en Europe.

On entend souvent dire que les Chinois ont une avance considérable sur la voiture électrique face aux concurrents européens ou américains. C’est plus ou moins vrai selon les constructeurs et les modèles. Les voitures américaines de Tesla font toutefois figure d’exception. Elles sont un peu en retard face à certains concurrents chinois sur la recharge rapide (on pense notamment à la Zeekr 001 ou la Li Auto Mega), mais d’un point de vue logiciel, elles n’ont rien à envier, ou presque, aux autos chinoises.

L’immense écran central des Tesla est souvent un argument de vente qui est mis sur la table. Il faut dire qu’il est pratique, avec notamment une jolie cartographie très fluide et plutôt lisible. Mais il est vrai que le GPS de la Tesla peut parfois induire le conducteur en erreur, lors d’embranchements difficiles, qui deviennent peu lisibles à l’écran. Certains constructeurs, comme Mercedes ou BMW, proposent des fonctionnalités spécifiques sur leur cartographie pour mieux prendre en compte les carrefours complexes.

Tesla x Baidu : le meilleur GPS de voiture ?

Baidu, l’équivalent chinois de Google, vient de lever le voile sur Baidu Maps pour les Tesla, mais aussi les voitures électriques Huawei et Jiyue. C’est une application qui vient remplacer la cartographie par défaut des voitures. Et la démonstration réalisée en vidéo par Baidu sur Weibo est plutôt convaincante.

On y voit un système de cartographie bien plus évolué que celui proposé de base par Tesla. La voiture affiche les feux rouges et la durée restante avant qu’ils ne changent de couleur. On voit bien évidemment apparaître les radars (comme sur la carte Tesla depuis quelques semaines), mais surtout, les intersections complexes semblent bien plus simples à lire.

La vue 3D permet d’avoir une vue d’ensemble de toutes les voies de circulation. Elles sont toutes affichées à l’écran, ce qui évite de se tromper de voie dans des zones très denses.

Une vue en réalité augmentée, comme chez BMW et Mercedes

Cerise sur le gâteau : dans les intersections, une vue en réalité augmentée apparaît sur l’écran du combiné d’instrumentation (derrière le volant) des Model S et Model X. On connaît déjà ce type de fonction chez d’autres constructeurs. Dans la pratique, l’écran affiche une vue en temps réel de l’intersection, filmée par la caméra de la Tesla. On trouve en surimpression, une flèche en 3D, indiquant la direction à suivre et la voie à emprunter.

L’application Baidu Maps devrait être disponible sur les Tesla vendues en Chine au cours du mois de mai selon IT Home. Il semble assez improbable que Tesla propose également cette application dans le reste du monde. Mais l’entreprise américaine pourrait s’associer à d’autres acteurs locaux pour améliorer son système de cartographie. Certaines villes françaises (à l’image de Bordeaux) disposent déjà de feux connectés permettant d’envoyer les informations sur la durée restante aux voitures.


Si vous voulez recevoir les meilleures actus Frandroid sur WhatsApp, rejoignez cette discussion.