Test de l’UE EpicBoom : une enceinte Bluetooth baroudeuse et pleine de promesses

Enceintes bluetooth • 2023

Ultimate Ears enrichit son offre d’enceintes portables avec l’Epicboom, un modèle Bluetooth au gabarit imposant, développé pour offrir un son plus charpenté et toujours à 360°. Étanche et robuste, cette enceinte est taillée pour écouter de la musique chez soi ou à l’extérieur. Mais ses qualités acoustiques laissent dubitatif.

Test Ultimate Ears Epicboom
OĂą acheter L'
Ultimate Ears Epicboom au meilleur prix ?
 
Test Ultimate Ears Epicboom
L’enceinte Ultimate Ears Epicboom // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Il manquait à l’évidence une enceinte dans la gamme nomade d’Ultimate Ears, entre la compacte UE Megaboom et l’énorme UE Hyperboom ; une enceinte de gabarit intermédiaire pour produire plus de basses fréquences et produire un son plus équilibré en extérieur pour créer une petite ambiance festive. À l’instar des Marshall Middleton, JBL Xtreme 3 ou Sony XG 300, Ultimate Ears propose désormais l’Epicboom. Nous l’avons longuement testée et passée au banc de mesure.

Ultimate Ears Epicboom Fiche technique

Modèle Ultimate Ears Epicboom
Dimensions 16,2 cm x 11,9 cm x 24,1 cm
Autonomie annoncée 17 h
Microphone intégré Non
Poids 1979 grammes
Indice de protection IP67
Fiche produit

Ce test a été réalisé avec une enceinte prêtée par le fabricant.

Ultimate Ears Epicboom Design

L’UE Epicboom est une enceinte verticale particulièrement bien conçue, équipée d’une épaisse base en silicone adhérent qui lui assure une excellente stabilité et évite qu’elle ne transmette des vibrations à la surface sur laquelle elle est posée. Avec 24 cm de hauteur, 16 cm de largeur et 11 cm de profondeur, elle est relativement imposante, mais se glisse néanmoins dans la plupart des sacs à dos. Par ailleurs, Ultimate Ears l’a dotée d’une dragonne de transport plaquée au dos de l’enceinte par un système d’aimant. Une bonne idée, même si les 2 kg de la bête auraient mérité une bandoulière pour la porter à l’épaule.

Test Ultimate Ears Epicboom
L’UE Epicboom peut ĂŞtre facilement suspendue // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

L’Epicboom est une enceinte solide, qui résiste aux chutes jusqu’à un mètre selon son fabricant, ainsi qu’à l’immersion totale dans l’eau. Elle flotte d’ailleurs sur le dos et la disposition de ses haut-parleurs permet de continuer à écouter de la musique dans de bonnes conditions. Le tissu acoustique qui recouvre très largement l’enceinte est agréable au toucher et se nettoie facilement (grains de sable, terre, etc.). Bref, l’UE Epicboom semble parée pour affronter les pires conditions d’utilisation.

Test Ultimate Ears Epicboom
Les boutons de contrĂ´le de l’Ultimate Ears Epicboom // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Les boutons d’ajustement du volume sont énormes et installés sur la face avant, tandis que ceux contrôle de la lecture ou d’égalisation sont logés au sommet, sur un plateau en silicone adhérent. Le connecteur de charge USB-C est logé derrière une trappe à l’arrière en bas de l’enceinte.

Test Ultimate Ears Epicboom
L’enceinte peut accepter jusqu’Ă  15 W de puissance pour sa recharge // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Bon point, l’UE Epicboom est fabriquée à 59 % à partir de plastiques recyclés.

Design interne de l’UE Epicboom

L’enceinte se démonte par la base, ce que j’ai renoncé à faire, car l’accès aux vis oblige à décoller une plaque de plastique qui semble difficile à recoller sans compromettre l’étanchéité de l’enceinte. On se contentera donc des informations communiquées par Ultimate Ears pour évoquer les caractéristiques acoustiques de cette enceinte. L’UE Epicboom est équipée de trois transducteurs : deux large-bande de 4,5 cm logés chacun dans les flancs et un transducteur de 12 cm dédié aux basses fréquences installé en face avant.

Test Ultimate Ears Epicboom
La dragonne de transport est aimantée // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Premier constat, UE n’a pas utilisé de radiateurs passifs pour augmenter le volume de basses fréquences, ce qui n’augure rien de bon. Pas de tweeters non plus, ce qui limite nécessairement la précision des sons aigus. Autre point, le son n’est pas véritablement diffusé à 360°, puisqu’il n’y a aucun transducteur sur la face arrière et qu’aucune haute fréquence n’est diffusée via la face avant (seulement par les côtés).

Ultimate Ears Epicboom Usage et application

Comme les UE Wonderboom 3, UE Boom 3 ou UE Megaboom 3, l’Epicboom est facile à utiliser et dispose de fonctionnalités sympathiques accessibles dans l’app de contrôle Ultimate Ears BOOM. Le bouton de lecture/pause au sommet de l’enceinte peut être utilisé pour lancer la lecture de quatre playlists différentes, après une longue pression. Toutefois, peu de services de streaming de musique sont supportés, le choix se limitant à Spotify et Amazon Music avec un smartphone Android et à Amazon Music et Apple Music avec un iPhone. L’app propose également de créer des alarmes pour se réveiller en musique.

Le son peut aussi être personnalisé par le biais d’un égaliseur à cinq bandes et de modes prédéfinis. Un bouton propose un ajustement automatique en fonction de l’environnement sonore, mais je n’ai observé aucune différence notable dans ce cas. Enfin, un petit bouton en forme d’arbre au sommet de l’enceinte renforce automatiquement les sons graves pour améliorer la restitution en extérieur. Nous y reviendrons.

Enfin, le mode PartyUp offre la possibilité d’utiliser simultanément plusieurs enceintes Ultimate Ears.

Couverture Bluetooth Ă©tendue

UE met l’accent sur la couverture Bluetooth améliorée de l’UE Epicboom, qui serait capable de recevoir de la musique jusqu’à 55 mètres (sans obstacle). Le fait est que pour profiter de cette couverture étendue, il est impératif d’utiliser une source Bluetooth équipée d’un contrôleur de classe 1. Autant le dire clairement : l’immense majorité des smartphones embarquent un contrôleur de classe 2, capable d’émettre jusqu’à 10 mètres et cette portée améliorée n’a donc pas grand intérêt. Vérification faite, l’enceinte reçoit bien le signal au travers d’une cloison mince et d’un plancher bois, jusqu’à 10 mètres.

Petit bĂ©mol, il n’est pas possible d’utiliser deux smartphones simultanĂ©ment avec l’UE Epicboom. Le Bluetooth multipoint fait donc dĂ©faut. Si vous envisagez de jouer avec l’Epicboom, sachez que la latence Bluetooth engendre un lĂ©ger retard du son sur l’image. En revanche, audio et vidĂ©o sont parfaitement synchronisĂ©s lors du visionnage de films ou sĂ©ries. Enfin, c’est le codec universel SBC qui est utilisĂ© lors de la transmission musicale.

Ultimate Ears Epicboom Audio

L’UE Epicboom délivre un son de qualité honnête, mais les promesses liées au nom de l’enceinte et au son à 360° ne sont objectivement pas tenues. Malgré la présence d’un grand haut-parleur de 12 cm, l’Epicboom n’a pas beaucoup de coffre et peine en plus à reproduire les très basses fréquences. Ses performances dans le grave sont ainsi celles d’enceintes bien plus petites, avec un accent mis sur le haut grave qui éclipse un peu plus encore les très basses fréquences. N’espérez pas jouer de l’égaliseur pour corriger efficacement cet aspect ni activer le mode extérieur pour améliorer les choses, tant ce dernier aggrave encore plus le déséquilibre dans le bas du spectre. Pour être tout à fait clair, au regard du volume de l’enceinte et de son positionnement tarifaire, il y avait beaucoup mieux à espérer.

Test Ultimate Ears Epicboom
Les courbes de rĂ©ponse de l’UE Epicboom selon volume (bleu=moyen, rose=fort, orange=max) // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Une rapide analyse de la courbe montre un dĂ©clin net sous 100 Hz (haut-grave) et une rĂ©ponse en frĂ©quence plutĂ´t homogène dans le haut du spectre. Ce que la courbe ne montre pas, c’est que l’enceinte sonne un peu creux et qu’elle manque de prĂ©cision et de dĂ©tails en gĂ©nĂ©ral. L’Ă©quilibre tonal est maintenu jusqu’Ă  80 dB de niveau sonore et, au-delĂ , le grave est rĂ©duit pour ne pas endommager les transducteurs. Ă€ pleine puissance (courbe orange), le niveau sonore atteint 95 dB au maximum, ce qui est très Ă©levĂ© et suffit Ă  couvrir les discussions Ă  la plage et le ressac de l’ocĂ©an.

  • Grave : trop en avant dans sa partie haute (100 Hz) et insuffisant en deçà ; très peu de palette et de puissance
  • MĂ©dium : Ă©quilibrĂ© et doux… Ă  condition d’écouter l’enceinte de cĂ´tĂ©, sinon le manque de rĂ©solution est frappant
  • Aigu : mĂŞme constat que pour le mĂ©dium, assorti d’une finesse en retrait faute de tweeter

Notez que l’enceinte produit un léger bruit de fond, audible à 50 cm, par exemple lorsqu’elle est posée sur un bureau. Lorsque la musique est diffusée ou que l’enceinte est utilisée dehors, il n’est plus audible.

Comportement dynamique et scène sonore

L’atout de l’UE Epicboom, c’est incontestablement sa spatialisation. On ne peut pas à proprement parler de son à 360°, car seuls les côtés de l’enceinte diffusent les sons moyens et aigus, tandis que la face avant ne produit que du grave et la face arrière rien du tout.

Test Ultimate Ears Epicboom
La dragonne facilite le transport de l’enceinte // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Pour autant, cet agencement présente l’avantage de réduire la directivité du son. Le dynamisme est on ne peut plus moyen et l’enceinte peine à marquer franchement les écarts de volume. Difficile dans ces conditions de produire un son entraînant.

Ultimate Ears Epicboom Autonomie

Ultimate Ears annonce 17 heures d’autonomie au maximum, à 45 % du volume de l’enceinte. Avec un renforcement des basses fréquences depuis l’égaliseur et à 50 % du volume de mon iPhone, l’enceinte a tenu 15h30 environ sur une playlist mêlant jazz, pop et rock. C’est un peu en deçà de l’autonomie annoncée, mais normale, car l’égalisation accroît la consommation de l’amplificateur intégré. Dans l’absolu, cette durée d’utilisation est très confortable.

Ultimate Ears Epicboom Prix et date de sortie

L’enceinte Ultimate Ears EpicBoom est proposée dans les coloris Charcoal Black et Cotton White au prix de 389 euros. Un tarif manifestement excessif, d’autant que la concurrence fait mieux et à moindre prix. Un coup d’œil (et d’oreilles) aux Marshall Middleton et JBL Xtreme 3 s’impose avant de se décider.

OĂą acheter L'
Ultimate Ears Epicboom au meilleur prix ?

Notre avis sur L' Ultimate Ears Epicboom

Design
8
Fabriquée en partie avec du plastique recyclé, cette enceinte est solide et totalement étanche, ce qui permet de l'utiliser au bord ou même dans une piscine, sans craindre de l'endommager. Elle résiste également aux chocs et aux chutes. Sa qualité de fabrication est excellente.
Logiciel
9
L'app UE Boom propose d'associer la lecture de 4 playlists au bouton de lecture, mais seuls Spotify, Amazon Music et Apple Music sont pour l'instant supportés. Autre bonne idée, le mode PartyUp permet de chaîner plusieurs enceintes afin de créer une ambiance sonore plus enveloppante.
Autonomie
8
À mi-volume, l'Ultimate Ears Epicboom peut tenir jusqu'à 17 heures et une paire d'heures de moins si le grave est renforcé via l'égaliseur de l'app UE Boom. Une bonne performance.
Audio
6
Même si l'enceinte peut jouer plutôt fort (95 dB), elle déçoit par son exploration limitée du registre grave et son imprécision dans le haut du spectre. Le son à 360° n'est par ailleurs pas au rendez-vous. Au prix demandé, c'est assez décevant.
Note finale du test
7 /10
L’Ultimate Ears Epicboom est une bonne enceinte, solide, endurante et facile à utiliser, même en milieu aquatique, puisqu’elle flotte. Mais à près de 400 €, on était en droit d’attendre l’excellence sonore, sinon un minimum de plaisir auditif. Or le son manque de coffre, d’autorité et de précision jusque dans l’aigu. Contrairement à ce qui est annoncé, la diffusion à 360° n’est pas vraiment au rendez-vous, car seules les faces latérales diffusent l’intégralité des sons, la face avant seulement des sons graves et la face arrière rien du tout. Ce n’est pas l’epic fail, mais le bilan est mitigé.

Points positifs de l'Ultimate Ears Epicboom

  • Solide et Ă©tanche (elle flotte)

  • Ergonomie et facilitĂ© d’utilisation

  • App bien ficelĂ©e avec Ă©galiseur Ă  bandes

  • Bouton de raccourci pour 4 playlists

  • QualitĂ© de fabrication

  • Autonomie

  • Mode PartyUp pour utiliser simultanĂ©ment plusieurs enceintes

Points négatifs de l'Ultimate Ears Epicboom

  • RĂ©solution sonore insuffisante

  • Extension trop courte dans le grave (l’égaliseur n’y peut rien)

  • Pas de son Ă  360°

  • On trouve bien mieux pour moins cher

Les derniers articles