Maintenant que le Xiaomi Mi 6X est officialisé, il y a une forte probabilité que le prochain Mi A2 profite d’un matériel très similaire. Voici donc à quoi devrait ressembler le Xiaomi Mi A2, l’un des futurs porte-étendards d’Android One.

Le Xiaomi Mi A1 a été une agréable surprise : il offre un bon matériel avec des composants de qualité ainsi qu’une expérience logicielle basée sur Android One. Xiaomi a répondu à toutes les bonnes questions avec un smartphone abordable, mais riche en fonctionnalités. Évidemment, son successeur est très attendu en 2018, et il ne devrait pas tarder.

En effet, le Xiaomi Mi A1 était une variante du Xiaomi Mi 5X : même matériel, mais avec expérience logicielle très différente. Le Mi A2 devrait donc être une variante du Xiaomi Mi 6X tout juste annoncé.

Google et Xiaomi, des étranges compagnons de voyage

Android One, lancé il y a quatre ans avec un accent sur le marché indien, visait à simplifier et uniformiser l’expérience Android pour les smartphones entrée de gamme. Cela n’a pas été un énorme succès, mais Google a renouvelé l’expérience et étendu le programme à un plus large éventail de produits. Avec Android One, c’est Google qui s’occupe de la partie logicielle du smartphone : les utilisateurs ont accès aux dernières versions de ses applications et services, ainsi qu’aux mises à jour de sécurité mensuelles.

Plus sur le même sujet : HTC U11 Life : le premier Android One disponible en France

Les smartphones Xiaomi ont traditionnellement offert une grande partie de ce qui rend l’expérience Nexus et Pixel attrayante – un bon design, une simplicité d’utilisation et un écosystème uniforme – dans un package économique. Malgré cela, certains puristes Android ont toujours aspiré à plus, citant l’interface MIUI de Xiaomi comme le maillon faible. Bien que MIUI offre des options de personnalisation impressionnantes, il s’encombre d’apps inutiles et d’optimisations sur mesure qui vont à l’encontre de la philosophie d’Android.

Plus sur le même sujet : Android One, Oreo Go : 2018, l'année de la défragmentation ?

Ces personnes mécontentes auront donc une raison d’apaiser leurs craintes : comme le Mi A1, le Mi A2 sera une union entre les plus étranges des compagnons de voyage : Xiaomi et Google. Oui, parce que l’histoire du logiciel de Xiaomi a toujours mis l’Android de Google à l’ombre, en plaçant MIUI au centre de la galaxie de ses produits. MIUI a son propre système de compte, un app store et bien plus encore.

Le Xiaomi Mi A2 est donc potentiellement une bombe à hydrogène.

Le Xiaomi Mi A2 est donc une potentielle une bombe à hydrogène pour le marché des smartphones, car sur le papier, ce téléphone semble offrir un matériel équilibré, une esthétique raffinée et une expérience logicielle sécurisée dans un package économique. Une formule gagnante qui se positionne directement face à Nokia, Honor, Huawei ou encore Samsung.

Xiaomi Mi A2 : les caractéristiques attendues

Voici donc à quoi devrait ressembler le Xiaomi Mi A2. Il reprend le design du Redmi Note 5, un écran au ratio 18:9 avec une définition Full HD+. Ici, il ne faut pas s’attendre à un matériel époustouflant, mais Xiaomi ne réalise aucune fausse note : une coque en métal, un écran IPS LCD, de l’USB Type-C et un port casque sur la partie supérieure et un capteur d’empreintes digitales à l’arrière.

Le Mi A2 ressemblera à une sorte de fusion entre le OnePlus 5T et le Xiaomi Redmi Note 5. La face du téléphone vous rappellera le Redmi Note 5, mais avec des coins plus arrondis. Sur le dos, il ressemble beaucoup à l’iPhone X, car il a une position du module photo identique, mais avec des lignes d’antenne différentes. Enfin, notons également 5 coloris différents, dont un rouge vif.

 

Si on s’intéresse aux caractéristiques de son homologue Mi 6X, on notera la présence d’un SoC Qualcomm Snapdragon 660 et d’un module double caméra dont le potentiel est bien présent. Le S660, qui succède au S653, offre un procédé de fabrication en 28 nm HPm au 14 nm LPP, ce qui, toutes choses égales par ailleurs, réduit la consommation d’énergie et augmente l’autonomie. Le CPU est composé de 8 cœurs ARM Cortex à 8 cœurs Qualcomm Kryo 260, dont 4 sont cadencés à un maximum de 2,2 GHz, et 4 à un maximum de 1,8 GHz. Qualcomm revendique des performances en hausse de 20 % environ. Le GPU est quant à lui une architecture Qualcomm Adreno 512, qui est compatible avec la nouvelle API Vulkan. Ce SoC devrait offrir de bonnes performances avec un excellent rapport puissance-autonomie.

La double caméra à l’arrière devrait également réserver quelques surprises : la caméra 12 mégapixels ouvre en f/1,75 et le capteur est composé de photosites de 1.25µm, le Xiaomi Mi A2 devrait offrir de belles performances en conditions de basse luminosité. Cette caméra est également accompagnée d’une caméra de 20 mégapixels, pour proposer un mode portrait et bien d’autres fonctionnalités. Enfin, notons qu’à l’avant, la caméra de 20 mégapixels devrait permettre de profiter de la reconnaissance faciale. Une fonctionnalité mise en avant par tous les fabricants, comme OnePlus et Honor, depuis qu’Apple propose Face ID sur son iPhone X.

Enfin, du côté du réseau : on retrouvera un modem Qualcomm Snapdragon X12, qui apporte la prise en charge de la 4G LTE catégorie 12 à 600 Mb/s, du Wi-Fi 802.11ac Wave 2, jusqu’à 867 Mb/s sur le Snapdragon 660 (2×2 MU-MIMO) et jusqu’à 433 Mb/s sur le 630 (1×1), du Bluetooth 5.0, ou encore du positionnement Galileo en plus du GPS.

Xiaomi devrait donc encore relever la barre de ce que l’on attend d’un smartphone Android de milieu de gamme

Avec le Mi A2, Xiaomi devrait donc encore relever la barre de ce que l’on attend d’un smartphone Android de milieu de gamme. Les téléphones de cette catégorie de prix sont parfois limités par du matériel bon marché et une partie logicielle bancale, mais Xiaomi – en collaboration avec Google – devrait proposer une formule gagnante.

Prix et date de disponibilité

Pour terminer sur une note plus légère, voici les dernières rumeurs concernant son prix et sa date de disponibilité : il devrait être commercialisé en mai à un prix entre 260 et 300 euros. Autre spéculation fort probable : Xiaomi devrait profiter de son lancement en France pour proposer le Mi A2 dans l’Hexagone.

Comparatif de prix du Xiaomi Mi A2

À lire sur FrAndroid : Xiaomi est en France, retour sur l’incroyable épopée chinoise