Xiaomi a officialisé les Mi 8 et Mi 8 Explorer. Ce sont des smartphones très attendus grâce à un excellent rapport qualité-prix, et surtout, car ils seront distribués en France.

Ce n’est pas un très grand scoop : Xiaomi a lancé ses Mi 8 et Mi 8 Explorer Edition, aujourd’hui en Chine. Dévoilés par petites touches depuis des mois par les rumeurs, on savait à quoi s’attendre et, de fait, on ne peut pas parler de déception, mais ce n’est pas non plus une surprise.

La conférence avait lieu dans la région de Guangdong, en Chine. Exclusivement en chinois, cette conférence a également été l’occasion pour Xiaomi d’annoncer MIUI 10 — la nouvelle version de son interface Android maison — ainsi que le Mi Band 3 et le Mi 8 SE.

Xiaomi Mi 8, des caractéristiques très complètes

Comme on s’y attendait, le Mi 8 adopte un design très similaire à celui de l’iPhone X, en particulier concernant l’intégration de son module double caméra à l’arrière et l’encoche sur la partie supérieure de l’écran. Quand Xiaomi se différencie de la masse avec le Mi Mix 2S (et toute la lignée Mi Mix), le Mi 8 reste malheureusement une copie de l’iPhone à nos yeux. Cela ne l’empêche pas d’être un smartphone très ambitieux et dont un des principaux intérêts est d’afficher un excellent rapport qualité-prix.

Le design du Mi 8 est soigné : du verre 2.5D à l’arrière, du métal sur les côtés de l’appareil et à l’avant une dalle imposante (88,5 % de la surface, un ratio plutôt impressionnant). On retrouve donc un écran de 6,21 pouces en technologie Super AMOLED et en définition Full HD+ (2248 par 1080 pixels). Le rapport d’affichage est de 18,7:9, et Xiaomi annonce une luminosité jusqu’à 600 nits (assez similaire au OnePlus 6) et bien entendu un contraste important.

Xiaomi a tenu à souligner l’importance que l’entreprise apportait aux détails, en particulier concernant l’encoche et son intégration dans le design de l’appareil. On notera l’absence de port casque, comme sur le Mi Mix 2S.

Du côté des performances, Xiaomi s’est calqué sur le Mi Mix 2S : du Qualcomm Snapdragon 845 décliné en plusieurs variantes avec une quantité de mémoire vive différente. D’après Xiaomi, le SoC a été légèrement optimisé pour afficher les meilleures performances. Le score affiché lors de l’annonce : 301 472 points sur AnTuTu, une solution de benchmark très populaire pour évaluer la puissance brute d’un appareil mobile. Pour information, c’est le plus gros score observé sur cet outil.

Concernant l’appareil photo, Xiaomi a tout de suite annoncé le score DxOMark de son Mi 8 : 105 points en photographie, ce qui le place parmi les meilleurs photophones du marché. Ce n’est tout de même pas au niveau du Huawei P20 Pro, qui reste la référence du marché dans cette catégorie.

Dans tous les cas, ce que souhaitait Xiaomi était de faire mieux que l’iPhone X.

D’un point de vue des caractéristiques, le Mi 8 est intègre une double caméra de 12 mégapixels (f/1.8) et 12 mégapixels (f/2.4) pour l’effet bokeh. Xiaomi a également mis en avant son IA, que l’on retrouve déjà sur le Redmi Note 5 et le Mi Mix 2s. Xiaomi a également livré quelques clichés réalisés avec l’appareil, à prendre toujours avec des pincettes (mais ce sont des belles photographies de Paris, d’Islande et New-York).

À l’avant, on retrouve une caméra de 20 mégapixels (f/2,0) qui met en avant un mode portrait grâce (encore) à l’IA du téléphone. Ce dernier va simuler un flou sur l’arrière-plan des selfies.

L’encoche cache un système de détection faciale (avec capteur infrarouge et LED infrarouge), comme les derniers smartphones de Honor et OnePlus. Néanmoins, la marque chinoise a ironisé avec une petite vidéo où leurs équipes tentaient de tromper le système de déverrouillage. Selon Xiaomi, ce système de reconnaissance faciale 3D est du niveau de l’iPhone X (et son Face ID) et fonctionne même la nuit. On notera tout de même une différence entre la technologie du modèle Mi 8 et le Mi 8 Explorer : ce dernier serait plus performant avec la possibilité d’envoyer 30 000 petits faisceaux de lumière pour identifier toutes les formes du visage.

 

Enfin, notez que le paiement sans contact (et donc le NFC) est bien là.

Son prix de vente en Chine

Nous n’avons pas les prix qui seront pratiqués en France, mais les prix annoncés en Chine sont :

  • 2 699 Yuans (360 euros) pour 6 Go de RAM et 64 Go de stockage interne
  • 2 999  Yuans (400 euros) pour 6 Go de RAM et 128 Go de stockage interne
  • 3 299 Yuans (440 euros) pour 6 Go de RAM et 256 Go de stockage interne

Difficile de spéculer sur des prix en France : néanmoins avec une TVA à 20 %, des marges pour la distribution… le prix du Mi 8 pourrait débuter entre 400 et 450 euros. Un prix très compétitif sur ce marché : c’est évidemment le smartphone le plus puissant au prix le plus bas.

 

Le Xiaomi Mi 8 Explorer Edition

En plus de la reconnaissance faciale 3D, le Mi 8 existe également dans une variante Explorer Edition avec un capteur d’empreintes digitales sous l’écran. La marque chinoise insiste sur le fait que cette technologie intégrée à l’écran est la plus rapide actuellement.

La coque arrière est transparente pour mettre en avant les composants internes dont la puce Snapdragon 845. Cela nous fait bien entendu penser au HTC U12+. Il est annoncé au prix de 3 699 yuans (494 euros). Nous ne savons néanmoins pas encore si cette version sera disponible en France.

 

Xiaomi a également annoncé le Mi 8 SE, dont vous trouverez tous les détails ici.

À lire sur FrAndroid : Xiaomi dévoile le Mi 8 SE : plus petit, moins puissant mais très intéressant