Le Snapdragon 855 à peine dévoilé, OnePlus a annoncé qu’il allait être le premier à proposer un smartphone l’utilisant en prime de son modem 5G. Pourtant, Xiaomi vient d’annoncer son propre terminal en lui coupant l’herbe sous le pied.

Ces derniers jours a lieu la grande conférence de Qualcomm, qui présente jour après jour ses nouveautés. À cette occasion, le dernier Snapdragon 855 qui animera les futurs smartphones haut de gamme de 2019 a été présenté.

Ce n’est pas tout : la 5G est également sur toutes les lèvres, et le modem lié — le X50 — commencera également à être intégré en 2019. OnePlus a par ailleurs annoncé sur scène qu’il serait le premier à intégrer la 5G sur un de ses smartphones, mais… ça n’a pas vraiment l’air d’être le cas.

Le Xiaomi Mi Mix 3 5G sous Snapdragon 855 est officiel

Au lendemain de cette annonce forte, Xiaomi a tout simplement dévoilé lors de la China Mobile Partner Conference la version 5G de son dernier smartphone haut de gamme : le Mi Mix 3. Le constructeur promet une forte maîtrise de la technologie pour atteindre des débits descendants de 2 Gb/s.

Cette annonce, qui n’a d’ailleurs ni date de sortie ni prix, ne concerne que la Chine pour le moment. Nous attendons toujours des nouvelles de la sortie française du Xiaomi Mi Mix 3, qui devrait être bientôt annoncée.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Mais, et OnePlus dans tout ça ?

Attendez… OnePlus n’a pas déclaré lors de la conférence qu’il serait le premier à sortir un smartphone 5G avec le Snapdragon 855 sur le marché ? Cette annonce de Xiaomi semble naturellement aller en contradiction avec cette forte revendication.

Ce n’est toutefois pas forcément le cas. En vérité, il semble surtout que Xiaomi sera le premier sur le marché chinois, tandis que OnePlus sera le premier sur le marché global.

Plus encore, il semble qu’une erreur de traduction soit à l’origine de cette annonce coup-de-poing de la part de la marque. Bien que Pete Lau l’ait redit en interview, la diapositive utilisée lors de la conférence a subi une erreur de traduction : OnePlus déclare, dans la diapositive originale en chinois, qu’il sera « parmi les premiers » à l’utiliser.

Difficile de démêler le vrai du faux dans cette cacophonie, mais une chose est sûre : l’effet d’annonce d’être le premier à supporter la 5G semble important pour les constructeurs chinois en cette fin d’année.

À lire sur FrAndroid : Snapdragon 855 : architecture, performances, AI, appareil photo… tout savoir sur le SoC phare de 2019