Depuis un an, c’est le retour de la course aux mégapixels sur les capteurs photo de smartphones. Après les capteurs de 48 mégapixels, et alors que ceux de 64 mégapixels ne devraient pas tarder, Xiaomi travaille sur un smartphone doté d’un capteur de 108 mégapixels. Rien que ça.

Avec le capteur IMX586, Sony a frappé un grand coup l’an dernier. Le constructeur — qui fournit une grande part de l’industrie de la téléphonie — proposait ainsi le tout premier capteur de 48 mégapixels sur smartphone. Rapidement, Samsung a suivi son exemple avec l’Isocell GM1, puis a augmenté encore la définition avec le Samsung Isocell GW1 et ses 64 mégapixels.

Néanmoins, comme l’indiquent Ice Universe sur Twitter et le site IT Home, Xiaomi compte aller encore plus loin. Le constructeur chinois a en effet annoncé ce mercredi que certains de ses futurs smartphones seraient équipés d’un capteur de 108 mégapixels conçu par Samsung. Ce capteur devrait permettre de capturer 12032 pixels par 9024. Une annonce pour le moins étrange puisque de son côté, la division photo de Samsung n’a pour l’heure pas annoncé de capteur de cette définition. Toujours selon Ice Universe, ce capteur devrait être exclusif à Xiaomi dans un premier temps : « Au moins pendant quelques mois, il n’y aura pas de deuxième constructeur qui l’utilisera ».

Rappelons que le principal intérêt de ces capteurs avec une très grande définition n’est pas de prendre des clichés avec autant de pixels — ce qui générerait beaucoup de bruit numérique — mais de les regrouper par quatre grâce à la méthode du pixel binning. Un capteur de 108 mégapixels permettrait ainsi de capturer des clichés de 27 mégapixels avec davantage de lumière et surtout une meilleure gestion des artefacts numériques.

On ignore pour l’heure quand Xiaomi équipera ses smartphones de ce futur capteur de Samsung. Reste que la marque chinoise a également officialisé l’utilisation du capteur Samsung Isocell GW1 de 64 mégapixels (16 mégapixels en pixel binning) sur ses futurs smartphones Redmi.

HDR, mode nuit, capteurs, objectifs… On vous explique tout sur la photo sur smartphone