Voitures électriques : voici le Back Market de la pièce détachée automobile

 

Alors que l’industrie automobile subit de plein fouet la crise et que l’occasion rencontre un franc succès, Reparcar tente d'apporter une solution en se positionnant comme le Back Market de la pièce détachée automobile. En ce mois de mars 2022, l'entreprise française s'étend en Europe.

renault-zoe-2-4

On le sait, le marché automobile est loin de se porter au mieux de sa forme. Après plus de deux ans de crise sanitaire, de confinements et d’usines qui tournent au ralenti, l’industrie a également subi de plein fouet la pénurie de semi-conducteurs, qui est encore loin d’être réglée à l’heure actuelle. Et la situation ne devrait pas s’améliorer de sitôt, puisque le secteur est désormais touché par des problèmes logistiques, dus à la guerre en Ukraine.

Celle-ci a alors entrainé des fermetures de sites de production de composants indispensables à la fabrication de véhicules électriques, ayant alors impacté les livraisons. Un cocktail explosif qui explique la chute des ventes depuis 2020, que ce soit pour les voitures thermiques ou zéro-émission, loin d’être épargnées. L’an dernier, seulement 9,7 millions de véhicules ont été immatriculés en Europe, le chiffre le plus bas jamais enregistré depuis 1990, selon un communiqué de Reparcar.

Le boom de l’occasion

Dans ce contexte, il n’est pas vraiment étonnant d’appendre que l’occasion rencontre un succès grandissant, alors que plus de six millions de véhicules de seconde main se sont vendus en 2021. Un chiffre record, qui s’explique par plusieurs raisons. Des prix trop élevés pour le neuf, mais surtout, des délais de livraison trop longs, en raison de la pénurie de semi-conducteurs ainsi que des fermetures d’usines liées à la guerre en Ukraine.

Mais alors que les automobilistes conservent en moyenne leur voiture pendant 11 ans, peu savent qu’il est possible d’acheter des pièces d’occasion en ligne, en quelques clics seulement. C’est pourtant ce que propose le site Reparcar, le Back Market de la pièce détachée, comme il aime se nommer. Fondée en 2018, l’entreprise française s’est spécialisée dans la vente d’éléments mécaniques de seconde main et ne cesse d’élargir son catalogue.

De nombreux avantages

Alors que la voiture d’occasion rencontre un franc succès, la société a vu ses ventes grimper de 19 % par mois en moyenne depuis 2020. Il faut dire que les avantages sont nombreux pour les automobilistes, qui profitent d’un large choix de pièces, pour voitures thermiques et voitures électriques, le tout sur une seule plateforme relativement simple d’utilisation. Il vous suffit de chercher l’élément dont vous avez besoin dans le catalogue ou d’entrer votre immatriculation pour voir apparaître uniquement les pièces adaptées à votre auto.

Ici, l’idée est d’apporter un gain de temps et d’argent pour les clients, qui peuvent profiter de pièces fiables et uniquement commercialisées par des professionnels du recyclage. Celles-ci sont tracées et contrôlées par des experts, selon un cahier des charges des précis. Une solution économique mais surtout écologique, qui permet de réduire le besoin en pièces neuves et donc de diminuer la consommation de matières premières.

Depuis peu, Reparcar étend son activité au-delà des frontières françaises et s’attaque désormais à l’Europe.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles