Avec ses nouvelles montres connectées Move, le Français Withings a également dévoilé lors du CES de Las Vegas son nouveau tensiomètre connecté, le Withings BPM Core.

Le grand public connaît surtout Withings pour ses montres connectées design, la gamme Steel et Steel HR. Néanmoins, le constructeur français, qui a récemment repris son indépendance de Nokia, travaille activement dans le domaine de la santé.

Ainsi, Withings avait déjà dans son catalogue un tensiomètre sans fil, baptisé BPM. Pour cette édition 2019 du CES, le grand salon des nouvelles technologies de Las Vegas, l’entreprise française a dévoilé son successeur, sobrement baptisé BPM Core.

Tensiomètre, électrocardiogramme et stéthoscope

Ce nouveau tensiomètre reprend les mêmes fonctionnalités que son prédécesseur, avec notamment le suivi de la tension artérielle et de la fréquence cardiaque. Il permet également d’obtenir un électrocardiogramme capable de détecter une fibrillation auriculaire et donc de prévenir d’éventuels AVC. Enfin, le Withings BPM Core propose également un stéthoscope pour déceler notamment les valvulopathies, un dysfonctionnement des valves du cœur. Withings se replace ainsi dans la course face à l’Apple Watch, dont le dernier modèle propose nativement un électrocardiogramme et qui mise aussi sur la santé cardiaque.

Le BPM Core de Withings se présente sous la forme d’un brassard avec un cylindre contenant la partie électronique. Il permet, en une recharge, de faire jusqu’à 180 mesures. Enfin, le tensiomètre peut être connecté en Bluetooth à votre smartphone pour avoir un aperçu des mesures dans l’application Health Mate de Withings.

Le tensiomètre BPM Core de Withings annoncé ce dimanche à Las Vegas sera disponible au deuxième trimestre de l’année au prix de 250 euros.