Casio G-Shock GSW-H1000 : la G-Squad en mode connecté avec Wear OS

Solide et résistante

 

Casio vient d’officialiser une nouvelle montre connectée sous Wear OS estampillée G-Shock.

Ce n’est pas la première montre connectée de Casio, ni la première montre de Casio équipée d’un OS de Google. Néanmoins, force est de constater que Casio revient après un moment d’absence avec une nouvelle montre connectée sous Wear OS, l’OS de Google basé sur Android.

Solide comme un G-Shock

La Casio G-Shock GSW-H1000 reprend le fameux boitier G-Shock avec sa conception solide et surtout étanche, jusqu’à 200 mètres sous la surface de l’eau. Elle rejoint donc la famille G-Squad, avec une application compagnon nommée G-Shock Connected pour Android mais aussi iOS.

Casio a fabriqué le boîtier en plastique, tandis que le dos est en titane. En plus de l’écran tactile, il y a des boutons pour l’allumer et l’éteindre, ainsi que pour les applications et les fonctions de lancement. La face avant est occupée par un écran LCD double couche de 1,2 pouce avec une couche monochrome et une couche colorée.

Casio utilise la couche monochrome pour l’affichage permanent, qui peut afficher en permanence l’heure et la date, par exemple, et la couche colorée pour l’affichage des cartes, des données de capteur et d’autres informations, ainsi que des applications de Google Play Store pour Wear OS.

L’écran est divisé en trois zones afin que vous puissiez configurer votre propre cadran à partir de centaines de combinaisons possibles. Cela inclut également la possibilité de passer à un affichage de style analogique avec des pointeurs numériques.

Casio propose des fonctions pour les activités de fitness plus traditionnelles telles que la course à pied, l’entraînement en salle, le cyclisme et la natation, mais la montre convient également aux sports plus extrêmes tels que le surf ou le snowboard. Les capteurs intégrés comprennent une boussole, un altimètre, un accéléromètre, un gyromètre, un moniteur de fréquence cardiaque et un GPS. Il y a également un moteur de vibration, un microphone, du Bluetooth 4.2 et du Wi-Fi 4.

Pour charger la batterie lithium-ion intégrée, cela se passe via une connexion à charge magnétique. Casio évoque une autonomie moyenne d’un jour et demi en utilisation complète. En désactivant Wear OS mais en laissant les capteurs actifs, l’autonomie devrait être d’environ un mois. Casio ne fournit d’ailleurs aucune information sur le processeur intégré, mais cette fonction de désactivation de Wear OS suggère l’utilisation d’un SoC Snapdragon Wear 3100.

Casio va bientôt la rendre disponible, elle est référencée à 699 euros sur la boutique officielle de la marque. Nous n’avons pas encore eu confirmation de sa disponibilité en France, mais elle est prévue en Allemagne par exemple.

Les derniers articles