KiwipWatch 5 : une montre connectée qui transforme les enfants en Jedi et rassure les parents

 

Les enfants aussi ont le droit à leur montre connectée. Mais KiwipWatch veut aussi rassurer les parents tout en enthousiasmant et autonomisant les plus petits. Kiwip, startup française, dévoile sa toute dernière version qui va aussi les transformer en Jedi avec ses contrôles innovants.

La montre connectée pour enfants KiwipWatch 5

La montre connectée pour enfants KiwipWatch 5

Lancée en 2016, KiwipWatch va connaître très prochainement déjà sa cinquième version. La montre connectée pour enfants made in France continue son petit bonhomme de chemin sans se départir de sa philosophie : éviter l’arrivée du smartphone trop tôt dans la vie de l’enfant en proposant une alternative sécurisée, multifonctions et rassurante pour les petits comme les grands.

Après deux ans de développement, la KiwipWatch 5 est officiellement présentée ce mercredi. Et une fois encore, elle a mis l’enfant au cœur de la réflexion. « On s’est servi des premières expériences des premiers modèles et on a rassemblé les demandes remontées par les parents sur les usages », explique Matthieu Lim, l’un des cofondateurs de Kiwip, l’entreprise française derrière la montre.

Éviter le smartphone trop tôt

KiwipWatch est un produit mêlant communication, sécurité et géolocalisation. Et la montre sert aussi à envoyer des messages vocaux à ses proches. Mais elle veut avant tout éviter aux parents d’avoir à céder à l’enfant pour un smartphone, histoire d’être rassuré en permanence. La V5 qui va prochainement être disponible reprend la même recette que les précédentes : un design carré, un écran couleur tactile, l’étanchéité, la localisation en temps réel, un mode SOS sous forme de bouton d’appel raccourci, un mode classe pour que la montre passe en version Ne pas déranger quand l’enfant est à l’école.

La montre connectée pour enfants KiwipWatch 5

La montre connectée pour enfants KiwipWatch 5 // Source : Kiwip

KiwipWatch dispose de fonctionnalités connectées assez classiques comme la météo, l’alarme, la personnalisation des cadrans et des jeux.

Plus d’options pour l’enfant

Pour la déclinaison 2020, Kiwip a amélioré de nombreux points de sa montre. Le design est plus élégant et moins enfantin, avec des bracelets de différentes couleurs. La sécurité est renforcée avec une puce GPS améliorée pour la localisation et la définition de zones de sécurité. Les parents peuvent suivre l’itinéraire de leur enfant sur l’appli compagnon, voire définir un chemin préférentiel qui sera indiqué sur la montre. Seuls les contacts autorisés peuvent visualiser l’enfant sur une carte.

Un assistant personnel vocal à disposition

KiwipWatch 5 accueille un assistant personnel vocal baptisé Kiwipi qui va accompagner l’enfant au quotidien. Que ce soit pour organiser sa journée, répondre à des questions de culture générale, l’aider pour un devoir. « Une sorte de Siri pour enfant » se félicite Matthieu Lim. « Nous l’avons conçu en interne pour qu’il soit parfaitement adapté aux recherches de l’enfant. Pas de risque qu’il entende des contenus qui ne seraient pas destinés à un enfant de son âge ».

Kiwipi, l’assistant personnel vocal de la montre connectée

Kiwipi, l’assistant personnel vocal de la montre connectée

À noter que Kiwipi s’active seulement lorsque l’enfant le demande. Kiwip assure qu’il n’est toujours pas possible d’écouter à distance. L’assistant prononce à l’oral sa réponse, rien ne s’affiche à l’écran et aucune donnée n’est stockée. Seul le traducteur vocal qui est désormais intégré affichera le texte traduit sur l’écran.

Cela vient en complément de la Kiwip App pour les parents qui peuvent, grâce à celle-ci, superviser l’utilisation faite par les enfants, mais aussi ajouter des routines qui leur seront rappelées, les enrichir d’icônes ou d’image. L’appli de contrôle parental a également été revue. Elle est toujours disponible sur iOS et Android, mais s’enrichit aussi d’une version web app pour être plus simple à utiliser au quotidien. Et le tout, sans priver l’enfant de son autonomie quand il utilise la montre. Les parents gardent un œil dessus, mais c’est l’enfant qui en a l’usage.

Et l’enfant devint un Jedi

Une des nouveautés de la montre qui va séduire les utilisateurs, c’est la Kiwip Magic Control. Une fonction qui s’active lorsque la KiwipWatch est raccordée au Wi-Fi local. L’enfant peut alors déclencher certains usages à la voix (Spotify, les appareils maison connectée, les lampes Philips Hue…) et les piloter… avec les mains !

Le contrôle gestuel devient intuitif pour monter le son, mettre en marche ou arrêter, éteindre la lumière, etc. D’autres partenaires devraient s’ajouter prochainement et faire en sorte que la Force soit en vous.

Un store d’applis dédié

Pour aller de pair avec ces nouveautés, Kiwip lance Kiwipworld, un App Store ou Google Play Store pour la montre. Cela va permettre d’ajouter différentes applications sélectionnées par Kiwip et qui présentent un intérêt pour le quotidien, aident à la pratique d’activités ou sont éducatives.

Le mode SOS, qui permet à l’enfant de signaler un problème et de déclencher un appel en boucle d’un clic vers un des contacts prédéfinis, devient encore plus complet et rassurant. Une fiche santé peut être ajoutée et ses informations pourront ainsi être rendues accessibles à des secours en étant débloquées à distance par les parents. La montre dispose d’une caméra qui va permettre aux parents inquiets d’obtenir également une vue à 360° de l’environnement de leur enfant en cas de souci.

Mais la caméra a d’autres atouts. Quand la montre est connectée au Wi-Fi du domicile familial ou d’une zone définie (grands-parents, voisins, amis…), l’enfant peut alors activer la caméra sur la montre pour passer des appels vidéo via la messagerie intégrée. Et vers toute personne qui aura téléchargé l’application sur son smartphone, quel que soit l’endroit du monde où elle se trouve. Il suffira de créer un cercle familial pour définir les membres autorisés et passer des appels gratuitement.

Une montre pour ne jamais perdre sa trace

Comme ses prédécesseurs, KiwipWatch s’adresse aux 6-11 ans essentiellement. « Mais il est possible que l’utilisation se fasse plus tardivement, jusqu’à 14 ans, et parfois en complément d’un smartphone », reconnaît Matthieu Lim. « Il y a les avantages d’une montre, mais par exemple pas d’accès aux réseaux sociaux depuis le produit. C’est un outil de communication sécurisée pour rassurer les parents. »

Tournant aussi sous Android 8 avec une interface maison pour être fluide et efficace, KiwipWatch intègre une carte SIM et cela lui permet, comme à ses aînées, de proposer plusieurs forfaits. La montre sera vendue à 189 euros sans opérateur prédéfini, une hausse de 40 ans. C’est plus cher que la V3 (149 euros), mais il fallait nécessairement en passer par Bouygues Telecom pour près de 10 euros par mois. Désormais, Kiwip a noué un partenariat avec tous les opérateurs et propose sa montre à 159 euros avec souscription à un abonnement mensuel de 9,99 euros. Il présente l’avantage d’assurer une connexion optimale partout, car la meilleure réception est privilégiée en permanence.

Les précommandes pour la KiwipWatch 5 seront officiellement lancées le 14 septembre sur le site de Kiwip, à destination des consommateurs français tout d’abord. Le 22 septembre, Kiwip lancera ensuite une campagne Kickstarter vers d’autres clients, possiblement à l’étranger, qui pourrait permettre l’ajout de fonctionnalités et services supplémentaires si le plafond est rapidement atteint.

KiwipWatch 5 – Prix : 189 euros avec libre-opérateur; 159 euros + 9,99 euros/mois pour le plan Kiwip forfait.

Les derniers articles

  • Apple Watch : comment créer et partager vos cadrans ?

    Apple

    Apple Watch : comment créer et partager vos cadrans ?

    27 septembre 202027/09/2020 • 16:00

  • Test du Fairphone 3+ : le Fairphone 3.1
    6 /10

    Fairphone

    Test du Fairphone 3+ : le Fairphone 3.1

    27 septembre 202027/09/2020 • 14:00